Millers Falls 182 – Monologue auprès de mon établi

Utilisation, restauration, conseils d'achat...

Modérateur : copain des copeaux

Avatar de l’utilisateur
FastAndDirty
Accro
Messages : 1110
Inscription : 12 mai 2016, 20:36
Localisation : 78

Re: Millers Falls 182 – Monologue auprès de mon établi

Message par FastAndDirty »

Cornelius Agrippa a écrit : 08 juin 2021, 19:23 Aussi ce sera à la bonne franquette, je passe le wastringue là où je peux

Image
Mais quel hooligan !

Mille merci pour ce récit épique (mais je garde ma Bosch pro :lol: )
Avatar de l’utilisateur
Copeau Cabana
Accro
Messages : 1973
Inscription : 13 avr. 2021, 00:04
Localisation : Val d'Oise

Re: Millers Falls 182 – Monologue auprès de mon établi

Message par Copeau Cabana »

Mais qui est donc notre Cornelius, hormis l'original philosophe du 16ème siècle ???
Un menuisier fondamentaliste ?
Un héraut du "manus fecit" ?
Un gentilhomme du bois, chevalière et chemise toujours ?
Un fin lettré doublé d'un photographe de talent ?
Un épicurien du copeau, celui qui écoute les rabots chanter ?

En tout cas, merci pour ces articles savoureux ! :P
"If it looks straight, it is straight" (Jimmy Diresta)
"Le prochain qui me fait plus de trois fautes, je le condamne à écrire ses prochains posts au porte-plume !" (Moi)
Avatar de l’utilisateur
domi49
Accro
Messages : 1224
Inscription : 16 janv. 2014, 22:29
Localisation : Angers

Re: Millers Falls 182 – Monologue auprès de mon établi

Message par domi49 »

Copeau Cabana a écrit : 04 janv. 2022, 19:25 Mais qui est donc notre Cornelius, hormis l'original philosophe du 16ème siècle ???
Un menuisier fondamentaliste ?
Un héraut du "manus fecit" ?
Un gentilhomme du bois, chevalière et chemise toujours ?
Un fin lettré doublé d'un photographe de talent ?
Un épicurien du copeau, celui qui écoute les rabots chanter ?
Il y a un peu de tout ça.
Mais surtout, je pense que c'est quelqu'un qui a compris que le plaisir se trouve plus dans le moment où on fait que dans le résultat final.
Et qui sait le faire partager !
Qui rigole au traçage, pleure à l'assemblage.
Mes réalisations en bois
Wilder
Accro
Messages : 769
Inscription : 23 janv. 2014, 06:08

Re: Millers Falls 182 – Monologue auprès de mon établi

Message par Wilder »

Excellent!!!
Chapeau bas!
Manureva1
Accro
Messages : 387
Inscription : 02 déc. 2018, 13:52

Re: Millers Falls 182 – Monologue auprès de mon établi

Message par Manureva1 »

domi49 a écrit : 04 janv. 2022, 20:30
Il y a un peu de tout ça.
Mais surtout, je pense que c'est quelqu'un qui a compris que le plaisir se trouve plus dans le moment où on fait que dans le résultat final.
Et qui sait le faire partager !
Oui, c'est Lao Tseu qui l'a dit : " Il n'y a point de chemin vers le bonheur , le bonheur c'est le chemin " :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
électron
Accro
Messages : 198
Inscription : 19 sept. 2021, 11:00

Re: Millers Falls 182 – Monologue auprès de mon établi

Message par électron »

Je découvre ce post passionnant, belle histoire, avec un beau fond, même si avec ces qualités d'écriture j'imagine que tu serai capable de nous raconter comment faire un trou à la perceuse dans un morceau de mélaniné d'une belle manière.
J'avoue avoir versé ma lame a l'abattage du noyer.
À quand le tome 2 ?
Répondre