Le menuisier minimaliste

Utilisation, restauration, conseils d'achat...

Modérateurs : einnacl, copain des copeaux

Répondre
Avatar du membre
Eataine
Accro
Messages : 3389
Enregistré le : dim. 29 avr. 2012 23:12
Localisation : non peut-être?

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Eataine » dim. 15 sept. 2019 10:03

C'est vague minimaliste...

Pour moi, une table, c'est une surface plane, vaguement horizontale, située plus ou moins au dessus du sol. Tu peux considérer qu'un plateau brut, posé sur des plots, ou avec des pieds cloués, vissés, emboîtés constitue déjà une table... Si tu fais des finitions (rabotage, ponçage, ou pire, vernis ou huiles, on n'est déjà plus dans le "minimalisme"...

Tout le problème de ce fil et des dérapages qui y ont eu lieu, vient de cette (non) définition de ce que tu entends par minimaliste... Le minimum pour l'un ne sera pas le même pour l'autre...

Est-ce qu'une table constituée d'un plateau de bois brut posée sur 4 rondins coupés à la scie à ruban est plus ou moins minimaliste qu'une table en bois rabotée, avec des pieds fixés par mortaise, mais réalisée uniquement avec des outils à main?
Avatar du membre
domi49
Accro
Messages : 1232
Enregistré le : jeu. 16 janv. 2014 22:29
Localisation : Angers

Re: Le menuisier minimaliste

Message par domi49 » dim. 15 sept. 2019 11:29

Eataine a écrit :
dim. 15 sept. 2019 10:03
C'est vague minimaliste...
[...]
Est-ce qu'une table constituée d'un plateau de bois brut posée sur 4 rondins coupés à la scie à ruban est plus ou moins minimaliste qu'une table en bois rabotée, avec des pieds fixés par mortaise, mais réalisée uniquement avec des outils à main?
Il suffit de remonter au tout premier post de ce sujet :
Théophile Brun a écrit :
mer. 13 mars 2019 17:40
Je souhaiterai connaître le minimum nécessaire en terme d'outillage manuel pour pouvoir démarrer sur des projets simples.
La question porte sur l'outillage, pas sur les méthodes de travail ou les objets réalisés.
Il veut juste connaître le contenu de la caisse à outils manuels, composée du strict nécessaire, à emporter sur... une île déserte ;)
Qui rigole au traçage, pleure à l'assemblage.
Mes réalisations en bois
Avatar du membre
Eataine
Accro
Messages : 3389
Enregistré le : dim. 29 avr. 2012 23:12
Localisation : non peut-être?

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Eataine » dim. 15 sept. 2019 12:34

domi49 a écrit :
dim. 15 sept. 2019 11:29
Eataine a écrit :
dim. 15 sept. 2019 10:03
C'est vague minimaliste...
[...]
Est-ce qu'une table constituée d'un plateau de bois brut posée sur 4 rondins coupés à la scie à ruban est plus ou moins minimaliste qu'une table en bois rabotée, avec des pieds fixés par mortaise, mais réalisée uniquement avec des outils à main?
Il suffit de remonter au tout premier post de ce sujet :
Théophile Brun a écrit :
mer. 13 mars 2019 17:40
Je souhaiterai connaître le minimum nécessaire en terme d'outillage manuel pour pouvoir démarrer sur des projets simples.
La question porte sur l'outillage, pas sur les méthodes de travail ou les objets réalisés.
Il veut juste connaître le contenu de la caisse à outils manuels, composée du strict nécessaire, à emporter sur... une île déserte ;)
Un bon couteau, c'est le minimum...

Et donc les "finitions" n'ont rien à faire sur ce fil...
Avatar du membre
byron
Accro
Messages : 515
Enregistré le : mar. 1 août 2017 22:14

Re: Le menuisier minimaliste

Message par byron » dim. 15 sept. 2019 14:20

La question serait très légitime sur le fil de l'île déserte... Doit bien y avoir un arbre à lin sur cette île, ne serait ce que pour se tricoter des caleçons... Et un arbre à caoutchouc pour les indispensables bretelles essentielles à la crédibilité de tout menuisier ! :lol:
lamouette
Accro
Messages : 5160
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Le menuisier minimaliste

Message par lamouette » lun. 16 sept. 2019 23:15

un arbre à lin , mon dieu ! On a affaire à un candidat des marseillais de la téléréalité? :lol:
Avatar du membre
Théophile Brun
Fan
Messages : 70
Enregistré le : mer. 13 mars 2019 17:31

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Théophile Brun » mar. 17 sept. 2019 15:36

Eataine a écrit :
dim. 15 sept. 2019 12:34
Et donc les "finitions" n'ont rien à faire sur ce fil...
En réalité je me suis mal exprimé. Je parlais de faire moi même ces finitions. Autrement dit, j'aurai aimé fabriquer le liquide à partir d'ingrédients peu coûteux et faciles à se procurer. L'huile répond donc à me besoin le plus simplement possible puisqu'il s'agit d'un liquide se suffisant à lui même. C'est en ça que la "finition" à avoir avec le minimalisme, excusez le manque de précision.
Avatar du membre
byron
Accro
Messages : 515
Enregistré le : mar. 1 août 2017 22:14

Re: Le menuisier minimaliste

Message par byron » mar. 17 sept. 2019 15:41

Brou de noix sera peut-être plus adapté, plus foncé, mais plus joli que l'huile de lin qui va vraiment jaunir le bois... L'huile de vidange, je pense que c'est minimaliste mais plus très politiquement correct...
Ant
Accro
Messages : 334
Enregistré le : mar. 20 août 2019 21:46
Localisation : Marne 51700
Contact :

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Ant » mar. 17 sept. 2019 18:16

lamouette a écrit :
lun. 9 sept. 2019 18:57
la vidéo fait des dégats sur les cerveaux , les gens ne pensent même plus qu'il y a des coupures entre les séquences et qu'il se passe des choses qui ne sont pas filmées :)
Tu parle du cassage d'arêtes ? Parce que bon j’ai les mains fragiles... et cette conception qui ressemble aux charpentes germaniques je suis pas fan.
Mais sinon ca semble intéressant cette conception et bien réalisé.

Les planches du plancher on dirait du bois qui a chauffé il est tout taché.
C’est une sorte de cèdre non?
Le travail du bois c’est comme la cascade.
On fait plein de chutes et ça fait pas mal !
lamouette
Accro
Messages : 5160
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Le menuisier minimaliste

Message par lamouette » mar. 17 sept. 2019 19:44

byron a écrit :
mar. 17 sept. 2019 15:41
Brou de noix sera peut-être plus adapté, plus foncé, mais plus joli que l'huile de lin qui va vraiment jaunir le bois... L'huile de vidange, je pense que c'est minimaliste mais plus très politiquement correct...
le brou de noix c'est une teinte , ça fait partie de la finition , il est vrai.
lamouette
Accro
Messages : 5160
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Le menuisier minimaliste

Message par lamouette » mar. 17 sept. 2019 19:46

Ant a écrit :
mar. 17 sept. 2019 18:16
lamouette a écrit :
lun. 9 sept. 2019 18:57
la vidéo fait des dégats sur les cerveaux , les gens ne pensent même plus qu'il y a des coupures entre les séquences et qu'il se passe des choses qui ne sont pas filmées :)
Tu parle du cassage d'arêtes ? Parce que bon j’ai les mains fragiles... et cette conception qui ressemble aux charpentes germaniques je suis pas fan.
Mais sinon ca semble intéressant cette conception et bien réalisé.

Les planches du plancher on dirait du bois qui a chauffé il est tout taché.
C’est une sorte de cèdre non?
Je parle surtout des nombreux ajustement après la coupe, ça ne rentre pas pile poil du premier coup avec si peu de jeu.
Des manoeuvres pour les manutentions , le nettoyage, le pipi, le coup de téléphone, la vie quoi.
Ant
Accro
Messages : 334
Enregistré le : mar. 20 août 2019 21:46
Localisation : Marne 51700
Contact :

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Ant » mar. 17 sept. 2019 19:50

lamouette a écrit :
mar. 17 sept. 2019 19:46
Ant a écrit :
mar. 17 sept. 2019 18:16
lamouette a écrit :
lun. 9 sept. 2019 18:57
la vidéo fait des dégats sur les cerveaux , les gens ne pensent même plus qu'il y a des coupures entre les séquences et qu'il se passe des choses qui ne sont pas filmées :)
Tu parle du cassage d'arêtes ? Parce que bon j’ai les mains fragiles... et cette conception qui ressemble aux charpentes germaniques je suis pas fan.
Mais sinon ca semble intéressant cette conception et bien réalisé.

Les planches du plancher on dirait du bois qui a chauffé il est tout taché.
C’est une sorte de cèdre non?
Je parle surtout des nombreux ajustement après la coupe, ça ne rentre pas pile poil du premier coup avec si peu de jeu.
Des manoeuvres pour les manutentions , le nettoyage, le pipi, le coup de téléphone, la vie quoi.
Oui j’avais compris, je voulais rebondir sur le cassage d’arêtes c’est le truc qui me défrise.
Sinon c’est intéressant ce style outre le côté germanique.
Le travail du bois c’est comme la cascade.
On fait plein de chutes et ça fait pas mal !
lamouette
Accro
Messages : 5160
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Le menuisier minimaliste

Message par lamouette » mar. 17 sept. 2019 20:03

je n'aime pas du tout les arêtes au carré non plus .
Ant
Accro
Messages : 334
Enregistré le : mar. 20 août 2019 21:46
Localisation : Marne 51700
Contact :

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Ant » mar. 17 sept. 2019 20:06

lamouette a écrit :
mar. 17 sept. 2019 20:03
je n'aime pas du tout les arêtes au carré non plus .
Au levage ça peu faire très mal et on m’a toujours dit que ça retardait le feu, mais j’ignore combien de temps.
Le travail du bois c’est comme la cascade.
On fait plein de chutes et ça fait pas mal !
Ant
Accro
Messages : 334
Enregistré le : mar. 20 août 2019 21:46
Localisation : Marne 51700
Contact :

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Ant » mar. 17 sept. 2019 20:21

Théophile Brun a écrit :
mer. 13 mars 2019 17:40
Bonjour à tous,

Je suis un grand débutant dans le domaine, il s'agit d'ailleurs de mon premier message sur ce site. Je souhaiterai connaître le minimum nécessaire en terme d'outillage manuel pour pouvoir démarrer sur des projets simples. Auriez-vous des conseils sur le matériel et sur la méthode à suivre pour me lancer dans le travail du bois ?

Merci d'avance...
Petite combine pour un établi pas cher et rapide:
Acheter une table en massif d’occasion,
Par exemple j’ai trouvé une bonne vielle table en chêne avec un plateau massif de 50mm pour 25€.
J’ai pas le temps et pas vraiment un gros budget pour ça en ce moment c’est parfait.

Bon il faut la rehausser pour travailler à la bonne hauteur (taille divisé par deux+ 5cm)

Alors c’est pas le super établi avec les étaux et toutes les options confortables.
Le travail du bois c’est comme la cascade.
On fait plein de chutes et ça fait pas mal !
Avatar du membre
byron
Accro
Messages : 515
Enregistré le : mar. 1 août 2017 22:14

Re: Le menuisier minimaliste

Message par byron » mar. 17 sept. 2019 22:13

lamouette a écrit :
mar. 17 sept. 2019 19:44
byron a écrit :
mar. 17 sept. 2019 15:41
Brou de noix sera peut-être plus adapté, plus foncé, mais plus joli que l'huile de lin qui va vraiment jaunir le bois... L'huile de vidange, je pense que c'est minimaliste mais plus très politiquement correct...
le brou de noix c'est une teinte , ça fait partie de la finition , il est vrai.
Ca sature pas le bois ? On peut faire une huile dessus ? Faudra un noyer et un linier sur notre île déserte !!! ;-)
Avatar du membre
Petit Bugle
Accro
Messages : 425
Enregistré le : jeu. 16 mars 2017 13:52
Localisation : Plouzané

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Petit Bugle » mer. 18 sept. 2019 09:02

Ant a écrit :
mar. 17 sept. 2019 20:06
lamouette a écrit :
mar. 17 sept. 2019 20:03
je n'aime pas du tout les arêtes au carré non plus .
Au levage ça peu faire très mal et on m’a toujours dit que ça retardait le feu, mais j’ignore combien de temps.
Correctif (mais c'est peut-être ce que tu voulais dire) : ce qui retarde le feu, c'est de casser les arêtes en les arrondissant. Principalement parce qu'une arête, c'est une zone mince qui s'allumera plus facilement qu'une zone épaisse (essayez d'allumer une bûche et une brindille et comparez...).
Un trou noir ? C'est troublant...
Ant
Accro
Messages : 334
Enregistré le : mar. 20 août 2019 21:46
Localisation : Marne 51700
Contact :

Re: Le menuisier minimaliste

Message par Ant » mer. 18 sept. 2019 09:55

Petit Bugle a écrit :
mer. 18 sept. 2019 09:02
Ant a écrit :
mar. 17 sept. 2019 20:06
lamouette a écrit :
mar. 17 sept. 2019 20:03
je n'aime pas du tout les arêtes au carré non plus .
Au levage ça peu faire très mal et on m’a toujours dit que ça retardait le feu, mais j’ignore combien de temps.
Correctif (mais c'est peut-être ce que tu voulais dire) : ce qui retarde le feu, c'est de casser les arêtes en les arrondissant. Principalement parce qu'une arête, c'est une zone mince qui s'allumera plus facilement qu'une zone épaisse (essayez d'allumer une bûche et une brindille et comparez...).
Je parlais du simple cassage d’arêtes (pas un chanfrein ou 1/4 de rond) mais je n’ai pas lu quoi que ce soit qui le prouve c’est peut être minime ou une légende urbaine. En priorité c’est surtout pour ne pas se bousiller les mains et aussi comme finition.
Pour l’arrondi je ne sais pas non plus, tu sais combien ça retarde?

Durant mes études j’avais lu un sujet sur la différence entre un bâtiment en bois et en métal mais je n’ai pas souvenir de ce détail.
Le travail du bois c’est comme la cascade.
On fait plein de chutes et ça fait pas mal !
Répondre