fabrication protecteur type pont pour degau

De la défonceuse à la combinée, posez ici vos questions sur l'outillage électrique

Modérateur : macbast

Répondre
Secondaires
Accro
Messages : 594
Inscription : 03 déc. 2015, 10:19

fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Secondaires »

J'ai acheté depuis peu une kity 439 depourvue de protecteur sur les couteaux. Le prix complet de la piece est de 100€. Le prix du protecteur seul, 30€.
J'ai cherche sur le web comment se faire cette rpotection de A a Z j'ai pas vraiment trouvé quelque chose de convainquant....
Voici donc ma methode economique avec de la recup.
1/ le protecteur en lui meme avec un tube d'évacuation de 100 coupe en deux dans le sens de la longueur, une plaque en tole pour faire le modele de forme ( coincé grace à un etabli pour obtenir l'angle voulu), decapeur thermique pour chauffer et mettre enforme les deux demi tubes chacun leur tour. Et puis un collage au mastic polyurethane qui me restait ( la colle plomberie pvc ne fonctionne pas je pense que comme les deux tube ne sont pas pile poil identiques les surface ne sont pas assez proches. C'est ce que j'avais fait en premier).
On laisse bien secher ( c'est long car entre deux couche de pvc), on recoupe à la bonne taille, et on ponce apres pour ebavurer ( il me reste à poncer....)
Dans quelques jours la suite pour la fixation et le bras du systeme de protection.....
Pièces jointes
7web.jpg
8web.jpg
9web.jpg
Dernière modification par Secondaires le 21 oct. 2016, 20:22, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
duncanmac
Accro
Messages : 799
Inscription : 11 mars 2014, 23:30
Localisation : entre lille et lens

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par duncanmac »

bravo pour ton idée

hate de voir la suite
- Tu es un hêtre exceptionnel
- Arrête, tu me chênes..." Et tout ca au bouleau !!!! fallait osier…
Avatar de l’utilisateur
ebenober
Accro
Messages : 263
Inscription : 17 juin 2014, 14:49
Localisation : Orléans 45

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par ebenober »

[bravo] très astucieux !
J'ai une écharde dans le pouce, pourvu que ça ne s'infecte pas...je touche du bois ! :D
Avatar de l’utilisateur
cuistot
Accro
Messages : 1882
Inscription : 30 avr. 2012, 00:11
Localisation : Toulouse

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par cuistot »

très bonne idée
Bon copeaux

________________
GEX 125-150 AVE / GKT 55 GCE / GSR14.4V / GMF 1600CE/ GST 150CE/GCM 8 SJL Tournage
Ravi
Accro
Messages : 248
Inscription : 22 juil. 2016, 07:23
Localisation : Tours

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Ravi »

Superbe idée !! J'attend de voir la suite car ta réalisation a l'air prometteuse !!

Bravo !
Secondaires
Accro
Messages : 594
Inscription : 03 déc. 2015, 10:19

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Secondaires »

faudra patienter un peu, j'aurais pas le temps d'avancer la dessus avant une semaine....
Mocasse
Accro
Messages : 453
Inscription : 03 oct. 2016, 23:56

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Mocasse »

Sympa l'idée !!!

@+
Seb
ThReM
Accro
Messages : 2314
Inscription : 25 août 2013, 22:11
Localisation : Morbihan (56)

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par ThReM »

Très bonne idée, ça reservira probablement !
"Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail"
Avatar de l’utilisateur
Louis Cypher
Habitué
Messages : 61
Inscription : 17 août 2016, 00:54

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Louis Cypher »

J'attends aussi de voir la suite.
Lepsios
Découvre le forum
Messages : 5
Inscription : 07 avr. 2021, 15:55

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Lepsios »

Secondaires a écrit : 22 oct. 2016, 23:06 faudra patienter un peu, j'aurais pas le temps d'avancer la dessus avant une semaine....
C'est une très grosse semaine, ça :D

C'est dommage, parce que le sujet m'intéresse bigrement : j'hésite à acheter une bonne vieille dégau-mortaiseuse bien solide et ancienne... évidemment dépourvue pont.
Or, je me suis fait assez peur il y a 18 mois pour ne plus faire le malin avec la sécurité, et je veux donc absolument lui coller un pont protecteur.

Réaliser le pont lui-même ne me parait pas poser de souci majeur, mais c'est la façon de le fixer qui m'interroge : faut-il se résoudre à percer la tranche de la table ? :-)marteau
TRD
Accro
Messages : 450
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par TRD »

J'en ai fait un 100% en acier. J'ai decoupé une tranche de tube et installé ça sur un guidage prismatique horizontal lui-meme fixé sur un autre guidage vertical.

J'ai ajouté une poignee pour le soulever pour les pieces epaisses.


https://youtu.be/Uhyx0HX8mbQ


Un truc en plastique ? Je prefererais travailler sans, comme avant pour continuer à faire attention plutôt que de faire confiance à un objet qu'un fer peut traverser.
xmax
Accro
Messages : 1243
Inscription : 19 mai 2014, 22:10

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par xmax »

TRD a écrit : 07 avr. 2021, 20:44
Un truc en plastique ? Je prefererais travailler sans, comme avant pour continuer à faire attention plutôt que de faire confiance à un objet qu'un fer peut traverser.
hello
le protecteur n'est pas là pour empêcher le fer de passer à travers, ce qui avec les arbres modernes est quasi impossible, mais pour éviter de mettre les doigts sur les fers en mouvements.

bien sur il faut bannir les anciens arbres carrés et autres qui n'ont pas les protections anti éjections.
domin ki koné kossa va rivé
TRD
Accro
Messages : 450
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par TRD »

Depuis que j'ai fini à l'hopital avec une main à moitié sectionnée, je sais que tout peut arriver. Si un ecrou baladeur percute un fer, il va se briser parce qu'il est trempé. Et fixation à coin ou pas, il y aura des eclats qui vont voler.

D'ailleurs si le legislateur a imposé les levres de tables en acier, c'est peut etre bien parce qu'il y a du y avoir des accidents malgré la tres nette amelioration de la sécurité avec les arbres modernes.
Lepsios
Découvre le forum
Messages : 5
Inscription : 07 avr. 2021, 15:55

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Lepsios »

TRD a écrit : 07 avr. 2021, 20:44 J'en ai fait un 100% en acier. J'ai decoupé une tranche de tube et installé ça sur un guidage prismatique horizontal lui-meme fixé sur un autre guidage vertical.

J'ai ajouté une poignee pour le soulever pour les pieces epaisses.


https://youtu.be/Uhyx0HX8mbQ


Un truc en plastique ? Je prefererais travailler sans, comme avant pour continuer à faire attention plutôt que de faire confiance à un objet qu'un fer peut traverser.
Intéressant, merci !
La structure de ta machine a l'air assez proche de celle que j'envisage, il faut que je vérifie avec le vendeur si je peux adapter ton système, ça changerait pas mal de choses.

Image
Dernière modification par Lepsios le 08 avr. 2021, 00:07, modifié 1 fois.
Lepsios
Découvre le forum
Messages : 5
Inscription : 07 avr. 2021, 15:55

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Lepsios »

xmax a écrit : 07 avr. 2021, 21:05 bien sur il faut bannir les anciens arbres carrés et autres qui n'ont pas les protections anti éjections.
Question bête, peut-être, mais ça se change, un arbre ? :?:
TRD
Accro
Messages : 450
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par TRD »

Oui l'arbre se change. Mais on trouve des machines avec des arbres modernes à 500 balles. Acheter une antiquité 150 balles, un arbre moderne 250, deux ou trois fers 50 et se taper le boulot pour l'adaptation n'est pas forcement rentable.

Pour changer un arbre, il faut gerer les paliers, les alignements, le diametre de l'arbre, les frequences de rotation. Ça fait quand même beaucoup de criteres à respecter. Autant acheter un truc bien fait des le depart quitte à le moderniser sur des details cosmetiques.

Pour la machine qui ressemble à la mienne, il faut bien regarder l'arbre. Des batis ayant ce design ont existé avant la guerre de 14. J'ai un catalogue de 1911 où on voit des machines qui ressemblent beaucoup. Les derniers batis de ce type dateraient des 50's, voire un petit peu plus recemment pour certaines marques. . Evidemment, en 40 ans, il y a eu de tres nombreuses innovations. La premiere a sans doute été la generalisation des roulements à la place des paliers en bronze. Et par consequent les machines ont evolué au fil du temps tout en conservant la meme allure generale. Les arbres non cylindriques et les fixations à brides ont ete interdits par le code du travail des 1948. Vers 1910, la quasi totalité des machines etaient montees avec ça. De loin, on ne voit pas de difference. Le diable se cache dans les details. Vers 1910 aucune machine n'avait de moteur integré. Souvent un seul moteur ou turbine a vapeur faisait tourner tout l'atelier grace à des courroies plates en cuir. Les accidents etaient frequents. Les courroies trapezoidales ont envoyé les courroies plates en cuir au musee vers 1960. Les annees 60-70 ont signé le déclin des lourds batis en fonte au profit de chassis en mecanosoudure. Les premiers manquairnt souvent de rigidité. Mais le progres a amelioré la situation.

Les tables sans levres en acier ont ete aussi interdites. Aucune idee sur la date.

En 1993, le decret 93-40 a interdit l'utilisation et le commerce des machines non conformes meme d'occasion à partir du premier janvier 1997. Depuis cette date, aucune piece mobile (outils arbres, courroies etc.) ne doit etre accessible ni par l'operateur, ni par un tiers. En 2009, le droit français a renforcé les criteres en transposition de la directive européenne 2006/42 CE.

Toutes ces dispositions sont desormais dans le code du travail. Les dernieres prescriptions vont jusqu'à concerner le demantellement et la recyclabilité. .

Neanmoins, le code du travail n'est applicable que quand on travaille... De nombreux amateurs ont encore des machines non conformes. Quelques artisans (en infraction) aussi...

Pour revenir à ma machine. Je l'ai choisie parce qu'elle avait déjà un equipement moderne : arbre rond à quatre fers, fixes par coins, levres acier, roulements à billes, courroies trapezoidales. Il ne faut donc pas trop se fier au design du bati.

Je me suis chargé de la mise en conformité avec la legislation du travail de 2021, mais je n'ai pas eu à gerer de lourdes modifications.

Je pense que la degauchisseuse de Lepsios en photo est de marque Copeau. Je n'en sais pas plus.

Si tu veux des photos de mon protecteur, il se retire en deux secondes. N'hesite pas.
Lepsios
Découvre le forum
Messages : 5
Inscription : 07 avr. 2021, 15:55

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Lepsios »

TRD a écrit : 07 avr. 2021, 23:33on trouve des machines avec des arbres modernes à 500 balles.
Là, forcément, tu m'intéresses, d'autant que je suis sensible à toutes tes remarques d'historien de la dégau (à un degré que je suis loin d'appréhender) sur l'évolution des normes.

En gros, si je veux travailler en sécu sans pour autant me rabattre sur des tables en tôle, tu me conseilles de viser quoi ?

Merci à toi !
TRD
Accro
Messages : 450
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par TRD »

Si tu n'es pas pressé, je vais vendre mon ancienne degau d'ici quelques mois. 410 mm arbre deux fers à coins monte sur roulements, moteur 3 chevaux en triphasé possibilité d'ajout variateur pour marche en monophasé. Guide fixe à 90 degres plus guide reglable. Plus deux fers neufs (du Viennois, pas de la merde de magasin de bricolage ou de VPC) Électricité refaite il y a une vingtaine d'années. Elle date de 1955 environ. Achetee neuve par mon grand-pere. C'est une machine a structure mixte : moitié fonte, moitié acier.

Mais je dois d'abord refaire la transmission. La courroie en cuir est cassée. Je veux virer ça et mettre une courroie en synthetique. J'ai déjà la courroie, mais pas trop de temps pour faire le boulot en ce moment. Il restera à faire un carter de courroie et un protecteur de lames. Je peux donner un bout de tube pour faire le meme que le mien. Et evidemment un coup de peinture. La peinture est d'origine. Il y a encore l'adresse du pépé peinte sous la table...

Ce que je lui reproche.

Elle n'a que deux fers. Dans ce budget on peut parfois trouver du trois fers, mais pas toujours en bon etat. . Elle a des tables assez courtes (1, 60 metre environ)

Ses avantages

Elle a des tables courtes. Pour un petit atelier, c'est interessant. La grosse Guilliet a des tables de 2,45 metres. Elle est facile a transporter. Environ 200 kg. La Guilliet depasse 650 kg.


Dans ce budget, autour de 500 Euros, tu peux trouver une Guilliet "serie legere" (En fait pas tant que ça...). Elle ressemble a la mienne, mais en version tables courtes d'1, 60 metre. Bien verifier qu'elle a un arbre à coins. Elles ont souvent des paliers en bronze. Il y a aussi des Copeau. Je ne connais pas assez ces machines. Il y a aussi des Chambon qui ont un look similaire. Il iycausdi les Pallas. Mais je crois qu'elles sont toutes a paliers bronze.

Ces machines des annees 50 depassent toutes les 400 kg. Elles avaient toutes ou presque des moteurs externes. Du coup, il faut presque toujours faire un carter de courroie. On peut le faire en contrephaqué ou en tole. (J'aime pas le MDF, c'est plus fort que moi...) Si elles ont un arbre a coins et a roulements, le reste a une moindre importance car elles sont indestructibles.

Pour 500 balles, il y a toujours un peu de boulot. Revision, carters, electricite, peinture. Mais tu peux trouver de bonnes bases pour une belle renovation à peu de frais.

Enfin, si comme moi, tu es plus proche du double metre que du metre cinquante, tu devras faire des pieds pour la surelever. Nos grands-parents etaient bien plus petits que nous.
Lepsios
Découvre le forum
Messages : 5
Inscription : 07 avr. 2021, 15:55

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par Lepsios »

Merci encore, TRD : fort de tes conseils, et le vendeur n'étant pas en mesure de me donner le modèle, j'ai préféré renoncer à cet achat et à des bricolages peut-être hasardeux.

J'avais d'ailleurs racheté l'année passée une vieille dégau plus petite (table de 300 ou 330 de large, pas de piètement) passablement rouillée mais au mécanisme a priori en bon état, pour une somme raisonnable, et je vais m'atteler à la restaurer cet été.
Son arbre est équipé de contre-fers, ce qui me semble rassurant sur son âge et ses normes de construction, même si j'ignore s'il est sur roulements (un petit cache se dévisse sur le côté d'une des extrémités, pour insérer un lubrifiant, je suppose).

En revanche, j'ai non seulement toujours le problème de l'absence du pont protecteur (mais ici, je pourrai le fixer plus facilement puisque je lui ai fabriqué un piètement en bois de 90 de section), mais il manque également le cache en bout d'arbre !
En fabriquer un moi-même en évidant une pièce de bois ne me semble pas trop complexe, mais y a-t-il à ta connaissance des précautions particulières à prendre pour façonner cette pièce, dont j'ignore d'ailleurs le nom ?
TRD
Accro
Messages : 450
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: fabrication protecteur type pont pour degau

Message par TRD »

Salut. Pour le carter avant du bout d'arbre, il y a des solutions quasiment toutes faites en acier et pour pas cher. On doit d'aulleurs trouver de l'occasion sur petites annonces ou chez un ferrailleur. Ce metier, helas n'existe quasiment plus, tout au moins pour le commerce de detail.

Il suffit d'un tronçon de tube en acier, d'une bride adaptee au tube et d'un fond à souder. Ça se vend en quincaillerie. Soudé au tig ça peut faire une tres jolie piece. Pour ceux qui ne sont pas equipés, un poste à electride enrobee à 50 Euros suffit pour souder ces pieces, mais l'apparence sera moins professionnelle. On fait avec ce qu'on a.

On peut aussi faire beaucoup plus leger avec un bout de tube d'echappement automobile dont une extremite est fendue pour former des pettes qui sont ensuite repliees. C'est moins elegant, mais tout aussi efficace. Pour les petits diametres d'abres, il existait en tonellerie des poignees de bennes à vendange (en bois, les bennes) en acier. Elles sont en tube avec les pattes pliees et l'autre bout refermé par pliage. Il n'y a plus qu'a mettre les vis de fixation.

J'en avais un gros stock neuf. J'ai ete oblige de le donner à un ferrailleur par manque de place.

Moins elegant : un tube carre avec pattescrepliees mais bouchon en plastique
Répondre