on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

De la défonceuse à la combinée, posez ici vos questions sur l'outillage électrique

Modérateurs : macbast, ThReM

maram
Accro
Messages : 365
Enregistré le : ven. 31 août 2018 16:45

on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par maram » ven. 5 juil. 2019 19:38

j'ai craqué...

mon envie de menuiser servant en fait de pretexte à mon envie d'acheter, de bricoler et de retaper des épaves... je vais récupérer demain, un truc qui a, un jour, dû ressembler à une machine à bois... si pas de fausses infos bien sur ( le vendeur m'ayant assurer que tout était fonctionnel)

https://www.leboncoin.fr/bricolage/1489598250.htm/

je suis en 200v mono, donc j'aurai à doter cette machine d'un nouveau moteur avec tou ce que cela implique ,courroie, poulie, fixation sur le chassis etc... ( au passage si le moteur tri intéresse quelqu'un hesitez à demander...)

je compte demonter et mettre de coté la table de mortaisage et la toupie (que j'espere séparables) histoire de restaurer en premier lieu la dégau , qui reste mon besoin prioritaire ( j'ai une kity 635 et une titan donc limités à 200mm)

le vendeur n'étant pas chez lui au moment ou l'on a échanger il ne se savait pas me dire la marque et le modele de cette machine.

Est ce que quelqu'un reconnait cette machine...???
Est ce que quelqu'un utilise encore ce modele (histoire de demander quelques conseils, quand elle sera en pieces détachées)
j’anticipe un peu et je pousse mes questions jusqu'à évoquer la possibilité de trouver des pièces compatibles

maram
Modifié en dernier par maram le lun. 8 juil. 2019 21:19, modifié 1 fois.
Manureva1
Accro
Messages : 349
Enregistré le : dim. 2 déc. 2018 13:52

Re: on se lance... vielle degau en 260mm

Message par Manureva1 » ven. 5 juil. 2019 22:06

ça fait quand même beaucoup de travail , pour une rabot dégo ancienne sans protection , avec une mortaiseuse qui va faire "chier" , un moteur courroie et poulie à adapter avec plein d'incertitude sur les possibilités d'adaptation , pour en fin de compte une rabot-dégau seulement en 260 , donc pas plus grande qu'une kity 636 (sachant qu'au minimun on est déjà sur 500€, largement de quoi en trouver une toute prête) ...et guère plus grande que ta kity 635 , il vaudrait mieux passer sur au moins 300 mm de large , si tu veux une machine plus grande ... en plus , celle-là , je ne suis même pas sûr que le bâti soit en fonte , on dirait un piétement meca-soudé !
maram
Accro
Messages : 365
Enregistré le : ven. 31 août 2018 16:45

Re: on se lance... vielle degau en 260mm

Message par maram » sam. 6 juil. 2019 11:30

merci Manureva pour ces mises en en garde... mais je l'ai finalement achetée cette machine... :roll:

pour te répondre sur cet achat qui je dois bien l'avouer, tient plus du "petit kado plaisir" que d'un besoin réel.

sur le cout :
machine finalement négociée à 200 euros (350 sur l'annonce), située à 10 min de chez moi (çà a joué sur ma motivation), avec au final (non vu sur les photos d'origine), le guide // ( çà fera çà de moins à refaire) mais comme je m'y attendais, rien niveau outils pour la toupie et un rond de poele manquant

je devrais par ailleurs pouvoir récupérer un moteur mono "à vraiment pas cher" via mon boulot et il y a les poulies d'origine (en bon etat) ce qui limitera les premiers investissements à la courroie

sur la machine:
je viens de la regarder sous toutes les coutures aucun badge ou mention d'aucune marque... je cherche toujours...

son état:
-sale, tres sale meme ,
-oxydation de surface quasi partout. Hormis quelques piqures sur des plaques de carénage, je n'ai repéré aucune attaque importante.
-les arbres tournent parfaitement sans aucun jeu (arbre de 80mm à 3 fers sur la dégau, arbre 40mm sur la toupie)
-les lèvres des tables sont en bon etat (lévres rapportées) mais ne sont pas ajourées
-les tables de dégau ont été démontées pour le transport mais les dispositifs d'ouverture et de montée de la table d'entrée sont mobiles ( pas rouillés, pas de jeu) et semblent bien fonctionnels ( je les ai simplement actionnées sur toute la course)
- bien sur pas de fissures sur la machine, par contre une "re- oudure" sur le manchon d'une manette de la mortaiseuse ( a priori toutes présentes)
-tout le dispositif de rotation (poulies-pignons-axe-chaine) semble en bon état et tourne librement aussi. la courroie de l'entrainement secondaire est morte (je l'ai au moins pour les dimensions) et j'ai pas la courroie principale
- l'arbre entraîneur de la raboteuse me semble en revanche très peu "accrocheur" (stries très peu profondes comparées à ma kity)
- les ressorts de pression des arbres de la rabo sont très raides, (j'ai pu faire les faire bouger quand ), j'ai espoir qu'une fois enlever la tonne de crasse qui obstrue leurs emplacements, d'arriver à les actionner plus librement
- la montée de la table de raboteuse se fait via deux énormes vis aux extrémités de la table, accouplées à la manivelle via des engrenages coniques qui tournent eux aussi (un poil dur à manoeuvrer)
- je ne sais pas si j’arriverai à la restaurer convenablement mais la machine n'a rien a voir avec une kity 636 , elle est bien posée sur un piétement mécano soudé (c'est un peu le concept de la lurem 260 "junior" à son époque) , mais la machine seule (sans la toupie, sans le moteur, sans la mortaiseuse, sans les tables de dégau) fait déjà au moins 120 kilos ( à deux gaillards on arrive a peine à la remuer) le corps et les tables (dégau, toupie mortaiseuse) sont en "vraie" fonte

intérêt de l'achatt:
je te rejoins complètement sur le fait que pour passer de 200 mm avec la kity à 260mm avec cette machine, l'investissement argent+temps n'est pas du tout rentable... au final je ne doute pas que j'aurai surement pu trouver un truc pret à servir pour le budget que m'aura coûté cette machine et sa restauration.

ayant donc déjà de quoi dégauchir ( donc pas de besoin d'urgence sur cette opération), la restauration de cette mamie fait partie intégrante du projet, juste pour le plasir de bricoler et remettre en service une vieille machine.

honnetement la mortaiseuse risque d'attendre longtemps et la toupie pourrait bien ne jamais servir...j'ai aucun outil et ma défonceuse sous table me va très bien... franchement si ça interesse quelqu'un


on verra ou çà me mènera mais çà me fait au moins un beau projet de restauration !!!

edit: j'aurai bien un moteur triphasé à refourguer si il y a des amateurs
Modifié en dernier par maram le sam. 6 juil. 2019 21:03, modifié 2 fois.
Eric 21
Habitué
Messages : 42
Enregistré le : jeu. 13 juin 2019 21:01
Localisation : Proche Dijon

Re: on se lance... vielle degau en 260mm

Message par Eric 21 » sam. 6 juil. 2019 13:13

Salut Maram
Tu peux nous mettre des photos pour ce faire une idée
Bon nettoyage à toi
Avatar du membre
RamboMichel
Accro
Messages : 471
Enregistré le : mer. 4 oct. 2017 07:29
Localisation : Sud-Yvelines

Re: on se lance... vielle degau en 260mm

Message par RamboMichel » sam. 6 juil. 2019 16:39

maram a écrit : la restauration de cette mamie fait partie intégrante du projet, juste pour le plasir de bricoler et remettre en service une vieille machine.
on verra ou çà me mènera mais çà me fait au moins un beau projet de restauration !!!
Propos que je partage, même je n'irais pas probablement jusque là. ;)

--Michel--
maram
Accro
Messages : 365
Enregistré le : ven. 31 août 2018 16:45

Re: on se lance... vielle degau en 260mm

Message par maram » sam. 6 juil. 2019 18:15

Eric 21 a écrit :
sam. 6 juil. 2019 13:13
Salut Maram
Tu peux nous mettre des photos pour ce faire une idée
Bon nettoyage à toi

voici quqleus phtos, si çà peut permettre à quelqu'un de me dire la marque et le modele de cette machine....

j'offre la biere çà celui qui trouve bierre bierre



Image


Image

Image

Image

Image

Image

Image


bon un peu de temps cet aprem à regarder la la machine...


pour donner une idées, les tables de dégau font 14 kilos chacune, le guide // fait 4 kilos à lui seul :D
çà donne 1.02m de longueur en dégau

ah si quelques déconvenues quand même...

- sur la dernière photo on voit qu'il doit manquer des pièces, parce que la chaîne manque clairement d'un tendeur.

le tendeur de courroie (débrayage des arbres secondaires la raboteuse?) ne va pas, la courroie frotet le long du teneur au niveau de son axe de rotation... soit il ne se monte pas comme çà soit grande poulie du bas ( seul truc en alu de la machine d'ailleurs) est trop grande et n'est donc pas d'origine... ce que je pense car elle semble ajusté sur l'axe par un jeu de rondelles ce qui me semble pas mécaniquement bien "industriel"

- pensant surtout à cet machine pour la fonction dégau, je ne me suis meme pas rendu compte que je n'ai pas de mandrin pour la mortaiseuse... après avoir forcer comme un malade pour dévisser le gros écrou moleté en bout d'arbre, je me suis dit qu'il était peut etre en filetage inverse ( :mrgreen: :mrgreen: ) et l'ai dévisser sans soucis apres çà...
je n'ai jamais vu en fonctionnement ( en vrai je veux dire) une table de mortaisage, ais-je une chance de trouver un mandrin qui se monterai dessus??? on verra bien...( l'arbre fait 21 mm)

- déconvenue également, la toupie, la table étant séparée au moment j'ai été la voir, j'ai vu que la dégau me convenait, j'ai juste faire tourner l'arbre de toupie j'ai tout charger et basta... mais il doit manquer pas mal de morceaux parce que là je vois pas comment je fais tourner l'arbre :mrgreen:

bon vous l'aurez compris, je me préoccuperais des derniers problemes tout çà, une fois que la dégau tournera ce qui va déjà prendre pas mal de temps... (si elle tourrne un jour...) et franchement pour la toupie c'est comme pour le moteur si ca peut servir à quelqu'un, hésitez pas...
florentangelo
Accro
Messages : 358
Enregistré le : sam. 8 mars 2014 12:49
Localisation : Nord Drôme

Re: on se lance... vielle degau en 260mm

Message par florentangelo » dim. 7 juil. 2019 13:56

Salut maram, je les trouve superbes ces machines, elles respirent la robustesse, on ressent le poids en les regardant. Je serai très intéressé de voir le résultat une fois briquées. Par contre tu n'as pas la protection en mode dégau ? J'ai l'impression que l'aspiration n'est pas prévue ?
maram
Accro
Messages : 365
Enregistré le : ven. 31 août 2018 16:45

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par maram » lun. 8 juil. 2019 21:40

le démonta/nettoyage a commencé... toujours quelques écrous /boulons qui resistent un peu mais je suis pas pressé, j'asperge de wd40 et j'attends le lendemain...

bref, toute la partie haute est sortie..

Image

Image

j'ai sorti les arbres mais là je crois que je vais pas pouvoir à aller plus loin... impossible d’ôter les pignons des arbres de la raboteuse... :oops:

celui de gauche semble vissé sur l'arbre, c'est envisageable ca?, j'ai l'impression de voir un début de filet en bout d'arbre et je vois aucune goupille (mais par contre bonjour pour trouver une prise correcte pour desserrer çà...)
quant a celui de droite, ben là, je vois pas comment je pourrais sortir çà... les mecanos qui passent par là pourraient m'expliquer ce qui a été bricolé avec ces deux axes "plantés" en bout d'arbre ? et question bonus, comment je peux démonter un truc pareil?

Image

si je peux pas démonter ça sera nettoyage au mieux et remontage, alors si je peux tout démonter, je pousse la restauration jusqu'au sablage et remise en peinture.... smileyscie

et sinon toujours rien au niveau de la marque et du modèle... j'ai vu passé sur le net des photos de machines de l'établissement "Lucien Bertaud" (à st herblain 44), qui ressemblent fortement à ma machine mais je trouve trop peu d'informations sur cette piste pour confirmer ou infirmer cette origine nantaise...

maram

edit : ortho et grammaire
Modifié en dernier par maram le mar. 9 juil. 2019 13:16, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Shengouille
Accro
Messages : 417
Enregistré le : lun. 28 sept. 2015 12:43
Localisation : La Nouaye (35)

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par Shengouille » mar. 9 juil. 2019 08:14

Super reportage, je suis avec intérêt !
WoodyWood
Habitué
Messages : 49
Enregistré le : mer. 12 juin 2019 09:32

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par WoodyWood » mar. 9 juil. 2019 08:41

maram a écrit :
lun. 8 juil. 2019 21:40
le démonta/nettoyage a commencé... toujours quelques écrous /boulons qui resistent un peu mais je suis pas pressé, j'asperge de wd40 et j'attends le lendemain...
AHHH le WD40 y'a pas mieux pour effectuer ce travail 8-)
En tout cas c'est un beau projet !
Avatar du membre
RamboMichel
Accro
Messages : 471
Enregistré le : mer. 4 oct. 2017 07:29
Localisation : Sud-Yvelines

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par RamboMichel » mar. 9 juil. 2019 09:18

WoodyWood a écrit :AHHH le WD40 y'a pas mieux pour effectuer ce travail 8-)
Si (peut-être) : le TransyL ;)

--Michel--
jlmonniot
Accro
Messages : 2574
Enregistré le : ven. 31 mars 2017 22:03
Localisation : mareuil sur Ay ( champagne )
Contact :

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par jlmonniot » mer. 10 juil. 2019 11:58

pour le pignon de droite, la photo est pas très nette et un peu distante. A mon avis, je pense qu'il s'agit d'une réparation par ce que l'on appelle "vis entre cuir et chair" .Cela peut remplacer une clavette qui a battu avec un logement abimé soit dans l'arbre, soit dans le pignon, soit les 2 . Pour en revenir aux vis entre cuir et chair, on perce et taraude 1 ou 2 trous a 90°a cheval sur l'arbre et sur l'alésage ( l'axe de la vis étant parallèle a l'axe de l'arbre, mais l'axe de cette vis doit passer juste par la tangence entre l'arbre et l'alésage du moyeu*. Donc, on perce, puis on taraude et on vis une vis sans tête que l'on peut éventuellement coller . Pour plus de couple transmissible, on met 2 vis a 90 ° d'une de l'autre . Certains bricolent aussi cela soit avec des clous cannelés soit avec des goupilles soit pleines, soit Mecanindus en montage compound ( 2 Mecanindus enfilées l'une dans l'autre ); mais dans tout cela, on rentre dans le domaine de la mécanique agricole et c'est rarement démontable . On dirait dans ton cas que ce sont des goupilles pleines dont la tête a été matée a coups de marteau ...... Quand ce sont des vis sans tête a 6 pans creux, on peut essayer de les repercer en utilisant le 6 pans creux comme centrage. je pense que dans ton cas, l’intérêt de démonter est de pouvoir changer les roulements qui sont derriere ?
dans ce cas, repercer les 2 goupilles et en remettre 2 décalées de 90 °, mais tu vas perdre encore de la surface de centrage sur l'arbre avec 4 trous . ça devient très très bricolo
jlmonniot
Accro
Messages : 2574
Enregistré le : ven. 31 mars 2017 22:03
Localisation : mareuil sur Ay ( champagne )
Contact :

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par jlmonniot » mer. 10 juil. 2019 12:00

vis entre cuir et chair
Fichiers joints
vis entre cuir et chair.png
jlmonniot
Accro
Messages : 2574
Enregistré le : ven. 31 mars 2017 22:03
Localisation : mareuil sur Ay ( champagne )
Contact :

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par jlmonniot » mer. 10 juil. 2019 12:01

Quand au transyl, c'est mon dégrippant préféré
jlmonniot
Accro
Messages : 2574
Enregistré le : ven. 31 mars 2017 22:03
Localisation : mareuil sur Ay ( champagne )
Contact :

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par jlmonniot » mer. 10 juil. 2019 12:12

pour le demontage, si tu n'as pas d'arrache moyeu, tu perce 2 trous opposés sur ( a travers le voile ) les pignons d'un bon diametre 12/16 mm de diametre .
tu cherches un fer plat ou plutot carré 30/30 de longueur egale au diametre exterieur de ton pignon, tu perces les memes trous que sur les pignons au meme entraxe .tu passes 2 tiges filetées en classes 8.8 minimum dans les trous des pignons et du carré percé avec des écrous hauts si possible et bien graissés . tu intercales entre arbre et le carré une douille ( outil ,) d'un diametre un peu inférieur au diametre extérieur de l'arbre et tu tends tes tiges filetées avec les écrous. Idéalement, tu mets un coup de chauffe au canon du pignon tout autour pour le dilater ( lampe a gaz ) le plus vite possible sans que la chaleur n'atteigne l'arbre et le dilate aussi et tu sors ton pignon en alternant le serrage sur tes ecroux de tige filetée
maram
Accro
Messages : 365
Enregistré le : ven. 31 août 2018 16:45

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par maram » mer. 10 juil. 2019 14:14

merci jlmonniot pour toutes ces précisions.
Depuis deux jours j'ai fait ma petite enquête et j'avais compris le principe de ces vis "entre cuir et chair" en tombant sur des ventes de pignons à moyeu amovibles dotés souvent de 3 vis de ce type. (et merci de m'avoir appris ce terme)

Pour info j'ai démonté le premier pignon, il s'agit donc de pignons "plats" (sans canon), simplement vissés sur les arbres, aucune clavette, aucune goupille.

J'ai bien un arrache-moyeu, mais donc pas à utiliser dans ce cas puisque pignon vissé.

dans l'idée de ces vis "entre chair en cuir", j'ai fait une fente sur la tete des tiges, pour essayer betement de les dévisser, mais c'est pas venu. Je penche plus vers le bricolage que tu décris avec des éléments "lisses" montés en force (principe de la mechanindus) puis matés en tete.

j'ai encore deux solutions "de barbare" en réserve...
1) souder sur les tetes un dispositif me permettant de tirer fortement dessus ou de les "choquer" pour les extraire. Pas encore réfléchi précisément à la question mais rien de bien compliqué je pense... sauf que je ne soude pas et que ça devra attendre qu'un collègue puisse me faire çà...

2) percer les tiges , (trou de diamètre complet de la tige, en gros je fore la tige) franchement j'y crois pas trop car je ne dispose pas d'un vrai atelier de mécanique. On verra, si je dois envisager cette idée, j'aurai peut être accès à une vraie perceuse à collone.

Sachant que je risque de devoir partir sur une "vraie" solution de vis "entre chair et cuir " pour le remontage.


j'aimerai pouvoir oter ce pignon notamment parce que, vu sa position et sa taille, sans l’ôter, je ne peux pas sortir les flasques de l'arbre porte fers donc impossible de sortir l'arbre, de vérifier, le roulement etc.

Sans avoir creusé à fond (j'ai juste été jeter un oeil sur le net), je devrai, au pire pouvoir trouver des pignons que j'arriverai à adapter, ce qui n'est le cas pour l'arbre, donc quitte a envisager des solutions "radicales", ma priorité est absolument de préserver l'arbre (qui a déjà du morfler vu la "réparation" qui a déjà subi)

et pour finir si vraiment je sens venir le démontage "définitif", je préfèrerai 1000 fois m'asseoir sur mon envie de tout démonter, plutot que de risquer une casse "irréparable".

maram
jlmonniot
Accro
Messages : 2574
Enregistré le : ven. 31 mars 2017 22:03
Localisation : mareuil sur Ay ( champagne )
Contact :

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par jlmonniot » mer. 10 juil. 2019 14:55

pour préserver l'arbre au maximum, la seule solution est de découper perpendiculairement le pignon en deux en faisant les traits de disqueuse au droit des goupilles entre cuir et chair . Tu peux aussi découper le disque avec une bonne scie cloche d'un diametre correspondant au diametre au dessus des vis entre cuir et chair . si tu peux le virer par tournage, c'est encore le mieux
Selon la place dont tu disposes, tu peux peut etre remonter des disques de chaines avec moyeu amovible sans clavetage car les moyeux classiques coniques doivent malgré tout être claveté
https://www.michaud-chailly.fr/fr/roule ... ype_t62_d/
selon le diametre extérieur du pignon, il existe différents modèles avec collerette d'appui latérale ou complétement noyé, mais il faudra peut être rajouter un canon a ton disque de chaine pour avoir la largeur de disque correspondant a la largeur expansible du moyeu .
ces moyeux se serrent normalement à la clef dynamométrique . l'arbre et l'alésage doivent être dégraissés avant montage. certains modèles tolèrent une rainure de clavette, mais le mieux est d'enlever les morceaux de vis, de recharger a la baguette par point les demi trous sur l'arbre et de passer un coup de tour . si tu peux tourner, tu peux aussi décolleter sur l’épaisseur du disque le bout d'arbre a un diametre égal au diametre sous vis entre cuir et chair et monter un moyeu expansible
Ceci étant, si une réparation a été faite, il y a des chances pour que le disque ne soit pas serrant sur l'arbre
jlmonniot
Accro
Messages : 2574
Enregistré le : ven. 31 mars 2017 22:03
Localisation : mareuil sur Ay ( champagne )
Contact :

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par jlmonniot » mer. 10 juil. 2019 14:58

dans le métier de la transmission , un pignon de chaine sans canon s'appelle un disque de chaine
jlmonniot
Accro
Messages : 2574
Enregistré le : ven. 31 mars 2017 22:03
Localisation : mareuil sur Ay ( champagne )
Contact :

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par jlmonniot » mer. 10 juil. 2019 14:59

WoodyWood
Habitué
Messages : 49
Enregistré le : mer. 12 juin 2019 09:32

Re: on se lance... restauration d'une vielle degau "inconnue" en 260mm

Message par WoodyWood » mer. 10 juil. 2019 15:13

RamboMichel a écrit :
mar. 9 juil. 2019 09:18
WoodyWood a écrit :AHHH le WD40 y'a pas mieux pour effectuer ce travail 8-)
Si (peut-être) : le TransyL ;)

--Michel--
En effet je l'avais oublié celui-là, merci :)
Répondre