grincement de plancher

Discussions générales sur la menuiserie

Modérateurs : macbast, ours_en_pluche

xmax
Accro
Messages : 1203
Inscription : 19 mai 2014, 22:10

Re: grincement de plancher

Message par xmax »

salut maram
tu devrais , pour des réponses vraiment pointues, mettre un maximun d'infos, tu donnes les l'espacement des solives et leurs dimensions, , il manque au moins un petit plan / cobard avec les portées, le placement des cloisons, comment est posé ton ctbh , ou sont les rives ;..etc.. le max quoi
maram
Accro
Messages : 148
Inscription : 31 août 2018, 17:45

Re: grincement de plancher

Message par maram »

mes dernières questions n'impliquent pas de réponses pointues... :)
bon ben si il manque trop d'infos tant pis, c'est pas grave, je vais me débrouiller... ;)

merci pour tous les conseils déjà énumérés en tout cas...
Avatar de l’utilisateur
th60
Accro
Messages : 1627
Inscription : 14 août 2014, 07:45

Re: grincement de plancher

Message par th60 »

maram a écrit : 22 févr. 2021, 09:59 les seules infos que j'ai à vous apporter c'est le solivage...

j'ai donc des solives espaces de 45 cm (axe/axe), de 15 cm de hauteur mais de (seulement 3cm d'épaisseur ( sans trop savoir j'imaginais au moins 4/5 cm, mais bon )
Bingo pour un début d'explication.
Deja 45 cm d'entraxe c'est beaucoup, traditionnellement c'est 3 au mètre, 33 cm
15/3 c'est ne sont pas des solives mais des solivettes qui sont généralement employé pour l'exécution de faux planchers non destinées à recevoir les surcharges habitation. Ce qui serait aussi intéressant c'est de connaitre leur portée entre appuis.
Une solive de plancher habitable c'est + / - 17/6
Je réitère et confirme le besoin de renforcer le plancher, comme je l'ai évoqué précédemment.
Cdt
L'avantage du travail manuel sur le travail intellectuel est qu'il vous dit de suite si vous avez tord ou raison
Matthew Crowford
maram
Accro
Messages : 148
Inscription : 31 août 2018, 17:45

Re: grincement de plancher

Message par maram »

merci Th60,

portée entre appui: 4m

Je viens de voir l'appellation "solivette" (que je connaissais pas) pour les pièces de ces dimenssions.

- revoir le solivage, je peux l'envisager,
- rehausser le plancher fini en rajoutant 22mm d'osb sur l'aggloexistant, je peux l'envisager.

en revanche, je ne peux pas prévoir de passer sur des solives d'environ 200mm en hauteur, là çà me ferait perdre trop d'espace (mes travaux s'accompagnant d'une reprise de isolation qui va déjà me faire perdre quelques centimètres en sous-pente.

refaire un plancher "désolidarisé" avec un réseau de poutre en "I" comme tu le suggérais Th60, ne passera pas financièrement. (et je préfère utiliser du vrai bois, notamment parce que je passerais par ma scierie, qui est un revendeur local, et que j'aime l'idée de favoriser mes achats chez les entreprise de ma commune, sans compter quelle est située à 2 min de chez moi)

j'envisageais donc effectivement un "simple" renforcement avec ajout de solivettes du coup (maintenant que je connais le terme :D ) entre celles déjà en place.

cela ferait donc des entraxes de 22.5 cm,
avec cet entraxe ainsi réduit, dois-je malgré tout prévoir deux épaisseurs d'osb3 en 22mm ( 44 au total)??

merci à tous!
Avatar de l’utilisateur
gumma
Accro
Messages : 1047
Inscription : 01 déc. 2015, 12:28

Re: grincement de plancher

Message par gumma »

maram a écrit : 24 févr. 2021, 11:49 j'envisageais donc effectivement un "simple" renforcement avec ajout de solivettes du coup (maintenant que je connais le terme :D ) entre celles déjà en place.

cela ferait donc des entraxes de 22.5 cm,
Salut,
Et pourquoi ne pas doubler les solivettes en les vissant une à l'autre ? Instinctivement je pense que se serait plus rigide et surtout plus simple à mettre en oeuvre.
Ce qui vaut la peine d'être fait mérite d'être bien fait.
maram
Accro
Messages : 148
Inscription : 31 août 2018, 17:45

Re: grincement de plancher

Message par maram »

bonsoir Gumma,

j'avais compris des messages précédents, qu'un souci générant les bruits que je souhaite attenuer, venait notament de mouvement de flexions les dalles d'agglo liés à un entraxe entre solives ( solivettes dans mon cas) trop important.

Je me suis dit simplement qu'en intercalant des solivettes ont réduisait cet entraxe.
Avatar de l’utilisateur
BZHades
Accro
Messages : 940
Inscription : 23 oct. 2015, 09:34

Re: grincement de plancher

Message par BZHades »

Bonjour

Le fait de rajouter un OSB par dessus devrait déjà rigidifier pas mal le tout (en vissant régulièrement de manière à solidariser autant que possible la couche OSB et medium, sans quoi il y aura deux couches qui glisseront l'une sur l'autre, l'idée étant de solidariser de manière à augmenter l'inertie du complexe.).
Pour répondre à une question au dessus : oui, on peu coller du plancher sur de l'osb sans souci. J'ai refais mon parquet sur ce principe : un plancher en OSB de 22 sur bastaing (écartement de 50cm environ). J'ai recoupé l'OSB à chaque fois de manière à tomber sur un bastaing (mais je ne me suis pas embêté à refaire de rainure languette... j'ai juste vissé des deux coté).
Ensuite, parquet en chêne massif collé (colle Kleberit pour parquet, c'est des poches facon aluminium alimentaire, une vraie saleté à utiliser). Ca résonne en marchant dessus, mais ça ne grince pas.
C'est en sciant que Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
th60
Accro
Messages : 1627
Inscription : 14 août 2014, 07:45

Re: grincement de plancher

Message par th60 »

gumma a écrit : 24 févr. 2021, 12:13 Salut,
Et pourquoi ne pas doubler les solivettes en les vissant une à l'autre ? Instinctivement je pense que se serait plus rigide et surtout plus simple à mettre en oeuvre.
+1 pour gumma.
Par contre ton bois doit être sec. Comme je te l'ai dit précédemment un bois massif subit des variations dimensionnelles qui sont majoritairement à l'origine des jeu de structure à l'origine des grincements.
De surcroit 4 mètres de portée est déjà au delà de la limite traditionnelle de 3.50 m pour des solives en bastaing.
Les poutres en I peuvent te simplifier le problème des bruits solidiens vu que tu désolidarise à env 80 % tes transmission solidiennes(reste les appuis d'extrémités). Ce qui simplifie ton complexe d'isolation phonique solidien et ne t'empêche pas un remplissage de ton plancher par laine acoustique pour traiter les bruits aériens, peu onéreux.
A faire la balance financière...., mais je pense et reste persuadé que le jeux en vaut la chandelle.
Cordialement
L'avantage du travail manuel sur le travail intellectuel est qu'il vous dit de suite si vous avez tord ou raison
Matthew Crowford
Répondre