Clients indécis, que faire ?

Discussions générales sur la menuiserie

Modérateurs : macbast, ours_en_pluche

Avatar de l’utilisateur
Eataine
Accro
Messages : 3130
Inscription : 30 avr. 2012, 00:12
Localisation : non peut-être?

Re: Clients indécis, que faire ?

Message par Eataine »

oliver67 a écrit : 21 juil. 2021, 12:21 Quand je vois un client, c'est évident que je donne une fourchette de prix pour sonder le budget du client.
Il faut pas non plus hésiter à demander quelle somme ils souhaitent mettre. C'est pas tabou au contraire. Ça te permets de proposer, ou non (gagner du temps), un projet réaliste. Tu peux voir beaucoup de chose a la baisse et egaier avec un petit truc fonctionnel ou esthétique.
En temps que client, y'a rien qui m'énnerve plus qu'un commercial qui se pointe et te déballes son baratin sans te donner une idée du prix...

Je vais faire remplacer une porte et deux fenêtres, sur 4 "artisans" qui sont passés, un seul a commencé en me disant: quel est votre budget, quels sont les priorités que vous voulez (esthétique, pratique, ...). Au final, c'est avec lui que j'ai signé...

Les autres me montraient des catalogues de portes sans la moindre indication de prix... Alors OK, y'avait de superbes portes, mais j'imagine que le prix était superbe également...
Avatar de l’utilisateur
oliver67
Accro
Messages : 900
Inscription : 17 mai 2012, 19:15
Localisation : strossburi

Re: Clients indécis, que faire ?

Message par oliver67 »

C'est tout de même la base du commerce. Dis ton prix, je te dis le mien, on discute, quelles sont tes objections, tes demandes. Du plus petit vendeur jusqu'au vendeur d'uranium. Quoi qu'à ce niveau, et même largement en dessous,.ce n'est pas.tant la vente du produit lui même qui est si importante...
Alcoolisme.
Celui qui se fait prendre en Iran, y raque !
Coluche.
woody
Accro
Messages : 207
Inscription : 07 janv. 2019, 07:24

Re: Clients indécis, que faire ?

Message par woody »

Eataine a écrit : 21 juil. 2021, 22:43 Je vais faire remplacer une porte et deux fenêtres, sur 4 "artisans" qui sont passés, un seul a commencé en me disant: quel est votre budget, quels sont les priorités que vous voulez (esthétique, pratique, ...). Au final, c'est avec lui que j'ai signé...
cela suppose donc que le client a une idée raisonnable du prix; et c'est pas souvent le cas.

Quand on aborde la situation sous l'angle du coût, cela signifie que le client n'achète pas un produit (ou service) mais un prix.
A contrario, quand on appréhende la situation sous l'angle de la satisfaction aux besoins, le prix n'est qu'un simple paramètre, qui n'est jamais la première objection.

Il y a l'approche du vendeur, et il y a celle du client. Faut juste que leurs violons soient accordés.
hesus
Accro
Messages : 2179
Inscription : 19 août 2012, 19:38

Re: Clients indécis, que faire ?

Message par hesus »

Perso ça été l'inverse quand j'ai changé les fenêtres.

J'avais eu aussi 4 ou 5 vendeurs. Certains ont commencé par parler de notre budget prix, avant de mesurer les fenêtres. On n'a aucune idée au final du prix, surtout en sur mesure.

Au bilan, c'est celui qui ne m'a pas donné de prix sur place qui était le meilleur prix. Les autres poussaient avec un prix gonflé et une "remise comme vous êtes sympathique".

J'avais jusqu'à 30% de différence de prix pour une même prestation.

Et encore je ne parle pas de celui qui m'a fait toutes les mesures, donné le prix... sans même avoir demandé si c'était de la dépose ou rénovation, comme c'était une dépose totale il avait tout faux :lol:
Avatar de l’utilisateur
Eataine
Accro
Messages : 3130
Inscription : 30 avr. 2012, 00:12
Localisation : non peut-être?

Re: Clients indécis, que faire ?

Message par Eataine »

woody a écrit : 22 juil. 2021, 08:44
Eataine a écrit : 21 juil. 2021, 22:43 Je vais faire remplacer une porte et deux fenêtres, sur 4 "artisans" qui sont passés, un seul a commencé en me disant: quel est votre budget, quels sont les priorités que vous voulez (esthétique, pratique, ...). Au final, c'est avec lui que j'ai signé...
cela suppose donc que le client a une idée raisonnable du prix; et c'est pas souvent le cas.

Quand on aborde la situation sous l'angle du coût, cela signifie que le client n'achète pas un produit (ou service) mais un prix.
A contrario, quand on appréhende la situation sous l'angle de la satisfaction aux besoins, le prix n'est qu'un simple paramètre, qui n'est jamais la première objection.

Il y a l'approche du vendeur, et il y a celle du client. Faut juste que leurs violons soient accordés.

Pas forcément. Dans mon cas, j'avais une idée du prix d'une porte "standard" de grande surface. Evidemment, je ne m'attends pas à ce qu'un artisan me propose ce prix, mais bon...

D'entrée, j'ai demandé à chaque commercial le prix de sa porte la moins chère, histoire de le situer. Y'en a 3 qui ont tourné autour du pot, en m'expliquant qu'il n'y avait pas que le prix, etc, etc... Je ne demandais pas un prix exact à ce stade, forcément ça dépend des mesures, mais juste avoir une idée... Parce que te faire miroiter tout un catalogues de portes sans la moindre idée de leur prix, ça sert à quoi? Et donner ton budget, en tant que client, c'est parfois pas judicieux car "par hasard", c'est toujours juste ce que ça coûte...
Et de nouveau, je comprends bien qu'il y a des différences techniques d'une porte à l'autre, mais faut aussi comprendre que le client est limité par un budget, et que c'est pas parce que tu disposes de 10 000 euros maximum qu'il faut absolument dépenser 10 000 euros...

Je sais bien qu'il n'y a pas que le prix qui fait la porte... Mais mon budget il n'est pas élastique. Donc, dis moi ta porte la moins chère, vante moi ses caractéristiques qui font qu'elle est meilleure qu'une autre, et après on verra. Au final ils ont passé chacun une heure à me vanter un produit qui était au dessus de mon budget. Résultat: eux comme moi avons perdu du temps...

Le dernier, celui avec qui j'ai signé, m'a dit d'emblée voilà, on a une base à autant, sur cette base, on peut ajouter certaines options, etc... C'était pas le moins cher des 4, mais c'est celui qui m'a semblé le plus "honnête" dans sa façon de vendre son produit... Et il est resté un peu plus d'1/4 d'heure, mesures comprises...


Ah oui, dnas la série des "trucs gratuits qui ne le sont pas:
- La pose est offerte... Ah bon? Donc vous vendez les portes et châssis également à poser par le client? Ah non, on pose nous même, obligatoirement... (ben donc, la pose est comprise dnas le prix de la porte, quoi...)

- On vous mets du verre anti-effraction sans supplément de prix... Ah, et vous ne pouvez pas me mettre du verre normal (pour un peu moins cher)? Ah non, c'est d'office de l'anti effraction...

Et y'en a d'autres...




Bref, y'a plusieurs approches pour faire un devis, mais il faut écouter le client. Ma femme, photographe, c'est plus facile quand même, elle a plusieurs "prestations" pour les mariages par exemple. Donc, si le client ne commence pas par demander un prix, elle détaille, de la moins chère à la plus chère, en précisant à chaque fois le montant et ce qu'il comporte. Si le client commence en disant: "voilà, j'ai tel budget", elle détaille la prestation juste en dessous de ce budget, puis en fonction des attente, elles propose les autres prestations... Mais c'est assez clair au niveau prix dès le début... Ca ne sert à rien de faire miroiter un truc super si c'est en dehors du budget du couple... Même si beaucoup le font, en allant jusqu'à proposer des crédits... Perso, pousser trop le client là où il ne voulait pas aller, c'est pas honnête...
Répondre