Réglementation et Ustensiles de cuisine

Discussions générales sur la menuiserie

Modérateurs : ours_en_pluche, macbast

JeanJ
Accro
Messages : 170
Enregistré le : ven. 13 mars 2015 15:24
Localisation : La Clayette

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par JeanJ » mer. 27 mars 2019 11:26

alaska-dream a écrit :
mar. 26 mars 2019 20:28
Alors oui, moi je continuerai à dire qu'il est totalement absurde, injuste, et totalement dégueulasse et anti démocratique que de ne pas avoir la liberté de fabriquer ses propres objets de ces mains.
Bonjour,
Justement, cette liberté existe et est bien réelle, puisque je l'exerce chaque jour.
Par contre, les commercialiser et en tirer un bénéfice, c'est une autre histoire, et c'est règlementé.
Il ne faut pas se tromper de cible : c'est l'attitude du consommateur qui a poussé les règlements vers l'extrême. Je paye, donc je me déresponsabilise.
Votre discours est très virulent envers une "société" qui n'est rien d'autre que l'ensemble de ses individus...

En revanche, puisque vous parlez de démocratie, je vous rappelle que comme tout citoyen vous avez accès aux postes qui permettent d'élaborer les lois via les élections.

Je ne comprendrai jamais ces discours de haine des institutions, sous prétexte de défense de son pré carré.

J'ai la chance de participer à une entreprise en croissance, et la réalité du quotidien est que la croissance amène de nouvelles obligations, de nouvelles contraintes, des couts supplémentaires parfois profondément injustes, mais il faut composer avec.

Les règles sont là, résultat de siècles d'évolution plus ou moins favorable pour telle ou telle autre catégorie d'individus, cependant plus égalitaires que jamais, et face à ces règles, on peut composer avec pour vivre au mieux en les acceptant, ou bien les refuser et s'engager pour les faire évoluer. La simple critique, si virulente soit-elle, ne sera jamais productive.
alaska-dream
Poste parfois
Messages : 14
Enregistré le : ven. 22 mars 2019 10:24

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par alaska-dream » mer. 27 mars 2019 14:59

Vous l'exercez chaque jour ? Quelle chance pour vous. Alors rendez-vous compte que ce n'est pas le cas pour tout le monde. Je n'en fais pas une affaire personnelle quoi que vous en pensiez. Les agriculteurs ont les mêmes problèmes.
Il a appelé un laboratoire pour savoir les tarifs pour le contact alimentaire. Entre 900 et 1000€ par article pour tester.
Vous ne serez pas là pour consoler mon conjoint et tous les autres. Il vient d'appeler la il a envie de tout exploser. Il va tout arrêter. Et faire sa dépression. Voilà. Mais merci pour les messages de soutien, pour ceux qui ont peut être encore une conscience.
Avatar du membre
bricolo36
Accro
Messages : 357
Enregistré le : ven. 19 oct. 2018 07:19
Localisation : 36150

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par bricolo36 » mer. 27 mars 2019 16:09

Bonjour Alaska.
Ne claquez pas la porte

Jean
"J'ai la chance de participer à une entreprise en croissance, et la réalité du quotidien est que la croissance amène de nouvelles obligations, de nouvelles contraintes, des couts supplémentaires parfois profondément injustes, mais il faut composer avec."

Vous dites participer ok mais est-ce vous qui avez créer cette entreprise? et quand? dans quel domaine?
Vous reconnaissez vous même " des couts supplémentaires parfois profondément injustes", mais il faut composer avec.


Alaska
La situation de Jean n'est surement pas la même que la votre, vous avez démarré votre entreprise sans doute sans connaitre toutes les règles concernant cette activité artisanale et commerciale.
Maintenant il faut cibler exactement ce qui pose problème.
Vous avez sans doute un PV des observations qui vous ont été faites avec une mise en demeure ,analysez bien la situation et voyez ce que peut apporter ces tests s'ils sont nécessaires.
Surtout ne baissez pas les bras
Bon courage
Avatar du membre
Tchoutch22
Accro
Messages : 525
Enregistré le : ven. 8 août 2014 11:38
Localisation : près de Dinan (22)

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par Tchoutch22 » mer. 27 mars 2019 17:47

Je suis d'accord avec Bricolo36, le PV doit normalement lister tout ce qui ne convient pas: le but est de répondre méthodiquement à chacun de ces points, même si ça parait impossible. Si besoin, ne pas hésiter à partager certaines questions précises avec nous, du collectif peut naitre l'illumination !
C'est bien ce que j'évoquais pour les échanges avec la DDPP. Je pense qu'il ne faut pas hésiter à les mouiller en leur demandant quelle solution adaptée au petit artisanat il faudrait mettre en oeuvre.

Courage, ne lâchez rien !
Bon à rien, mais prêt à tout !

Mes jouets : no-name (scie sur table/à onglet), Parkside, B&D, Bosch vert (déf POF 1400)...
et surtout Kity love (table avec scie 617, Dégau-rabo 635, toupie 626 et affuteuse 642) !!!
JeanJ
Accro
Messages : 170
Enregistré le : ven. 13 mars 2015 15:24
Localisation : La Clayette

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par JeanJ » mer. 27 mars 2019 17:49

Bonsoir.
Pas de méprise, je ne l'ai pas exprimé correctement mais je comprends votre détresse. Ma vision du monde est certainement différente, et de mon point de vue aider signifie montrer une issue.
En bousculant un peu votre discours j'espérais vous donner espoir, en vous indiquant que non, notre société n'est pas pourrie. Je pourrais vous décrire ce point de vue pendant des heures, tant il a évolué au fil du temps et de la découverte du monde.
On fait tous au mieux.

Je rejoins à 100% l''avis de bricolo36, dans le sens ou il faut passer à l'action, quantifier précisément sans a priori mais ne surtout pas baisser les bras !
apprenti45
Accro
Messages : 600
Enregistré le : ven. 11 déc. 2015 10:57

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par apprenti45 » mer. 27 mars 2019 18:34

Bonsoir,

Il faut comprendre l'abattement qui peut saisir le conjoint d'alaska-dream, et elle aussi bien sûr. cela nous responsabilise dans nos réponses pour les aider au mieux et ne pas avoir des propos sujets à caution.
La chambre des métiers doit leur permettre d'amorcer un dialogue avec la DDPP, pour trouver une issue, qui soit tout sauf un arrêt d'activité. D'abord faire comprendre que dépenser environ 1000 € par objet commercialisé est impossible pour un artisan, ensuite voir avec eux quelles sont les possibilités de commercialiser des objets en respectant les textes, quand on dispose d'outils notamment pour tourner et chantourner le bois.
Si ce dialogue est impossible, il ne faut pas laisser tomber et demander une entrevue avec le directeur du service, voire si négatif susciter l'appui d'un élu, pour y accéder.
Après, ce forum compte suffisamment de membres pour que nous attirions l'attention des pouvoirs publics, non pas sur ce cas particulier, mais d'une façon plus générale sur l'impossibilité pour les artisans de faire face à des dépenses telles que celles-là en insistant sur l'impact sur l'emploi.
L'ignorance n'est pas honteuse pour celui qui cherche à apprendre.
alaska-dream
Poste parfois
Messages : 14
Enregistré le : ven. 22 mars 2019 10:24

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par alaska-dream » ven. 29 mars 2019 21:49

Désolée, je n'ai pas eu le courage de vous répondre avant. Ce que j'ai lu m'a pour le coup un peu révolté, blessé, ahuri. J'ai du mal à trouver les mots...

"Les règles sont là, résultat de siècles d'évolution plus ou moins favorable pour telle ou telle autre catégorie d'individus, cependant plus égalitaires que jamais, et face à ces règles, on peut composer avec pour vivre au mieux en les acceptant, ou bien les refuser et s'engager pour les faire évoluer. La simple critique, si virulente soit-elle, ne sera jamais productive."

La dernière phrase seulement me parle. Sinon, ce n'est pour moi que foutaise et naïveté. Vous trouvez égalitaire vous, de demander les mêmes tests aux mêmes prix à des industriels (qui soit dit en passant, sont la raison pour laquelle on a créé toutes ces lois et ces tests : création de nouvelles matières qui finissent souvent par, au bout de plusieurs années, être considérées comme dangereuses voire cancérigène, certaines matières plastiques, le téflon etc.) qui fabriquent des lots par milliers pendant que d'autres en fabriquent par dizaine ? Nous n'avons pas le même sens d'égalitaire je crois. Trouvez-vous normal que moi qui travaille dans une grande surface ça fait des lustres qu'ils n'ont pas été controlé par la DDPP ? C'est souvent juste sur dénonciation de clients qu'ils viennent. Certes, des laboratoires les suivent, mais ils n'ont pas un rôle de sanction administrative.
J'ai 26 ans, mais franchement, je crois avoir plus les pieds sur terre que vous ne le pensez.

Lisez cet article : https://reporterre.net/L-ahurissante-af ... nistration
Et notamment ce que dit Isabelle Saporta : « Les normes sont faites pour protéger le business de l’agriculture industrielle mais ne sont pas adaptées aux petits. C’est impossible pour eux de les respecter toutes. Alors, quand il y a un contrôle, cela dépend de l’inspecteur sur qui on tombe. Certains sont arrangeants, d’autres pas : c’est totalement arbitraire. À cela s’ajoute la pression des politiques sur les contrôleurs, pour éviter qu’ils ne touchent aux gros producteurs, comme Lactalis, parce qu’ils font de l’emploi. »
Regardez les vidéos d'Isabelle Saporta, qui s'intéresse à ce qui se passe sur le terrain, qui a suivi plusieurs "affaires" et vous verrez que le problème de mon conjoint n'est pas un cas unique et ne concerne pas que son domaine.
Vous ne me croyez pas quand je dis que je n'en fais pas une affaire personnelle. Qu'importe, je n'ai rien à prouver à personne. En tout cas, je peux vous dire que c'est l'artisanat en général que je défends, l'agriculture et en règle générale les petits producteurs. Qui pour moi représente le plus ce qu'est l'humain. Et pas cette industrie qui a tout tué et qui commence à tuer même l'emploi (je le vois dans mon travail avec le remplacement par les machines).
Et oui, ne vous inquiétez pas, quand je parle de société je parle de nous. C'est un ensemble d'individus, la société. Cet individu qui veut tout, tout de suite. Qui a voulu les choses moins chers au détriment de la qualité. Qui dénonce son voisin par jalousie, par vengeance ou je ne sais quoi d'autres.
Tout a perdu sa valeur, dans ce monde. Ne me parlez pas d'élection dans un monde où TOUS ou presque (je leur laisse le bénéfice du doute à certains...) sont corrompus. Nous vivons dans le même monde, et je crois qu'il n'est pas difficile de constater que c'est l'argent qui gouverne aujourd'hui et que l'humain n'a plus aucune valeur, lui. Regardez le mouvement de contestation actuel aujourd'hui. Personne en a rien à foutre (les hauts placés, en tout cas, pour la plupart, du moment qu'ils se trouvent dans leur confort).
Eh bien je peux vous dire qu'aujourd'hui on nous fait croire à une liberté mais on en a plus aucune. A partir du moment où on commence à toucher à ton travail, à ton gagne pain alors que t'as jamais rien demandé à personne et tu fais ton travail avec conscience, respect, pour moi les choses sont très graves !
Ils lui ont enlevé la presque seule motivation qu'il avait dans sa vie. Moi mes projets professionnels et de vie s'éteignent avec cette histoire. Et malheureusement c'est le cas de plusieurs personnes en France, et ça ne s'arrangera pas.
Je ne leur pardonnerai jamais. Je ne pardonnerai jamais à cette institution, à cette politique corrompue. Elle s'est acharnée sur nous comme une morte de faim. Alors que je peux vous dire que j'ai contacté une tournerie professionnelle (qui livre donc des grosses quantités hein...) ils n'appliquent aucune traçabilité, n'ont appliqué aucun test. J'ai appelé également un très gentil boisselier que vous m'avez conseillé sur ce forum, il n'a rien non plus de tout ça et il était révolté et surpris par ce que je lui ai dit; il n'avait jamais entendu parlé de ces problèmes là. Ca c'est le vrai monde. Et la cuillère en bois que vous trouvez au leclerc je ne crois pas qu'elle ait tout ça, puisqu'elle vient soit de ces tourneries soit de Chine. Je n'arriverai jamais à certifier que nous sommes les seuls en France à avoir eu ce problème, mais la certitude que j'ai c'est quel s'acharnera jusqu'au bout sur nous et on devra baisser le froc. Et en plus nous sommes seuls, personne avec qui nous battre.
Je ne souhaite ça à personne. Et plutôt que des jugements négatifs envers mon mode de pensée, j'aurais préféré de l'ignorance.
Je ne vous demande pas de me plaindre, ou de le plaindre, parce que cela ne fera pas avancer le problème. Mais en tout cas je ne vous demande pas de m'expliquer par A+B que ce monde est juste. C'est purement incensé, naïf, absurde et utopique.
alaska-dream
Poste parfois
Messages : 14
Enregistré le : ven. 22 mars 2019 10:24

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par alaska-dream » ven. 29 mars 2019 22:13

J'invite tout le monde, qui a 1h à perdre de son temps de regarder cette vidéo : https://www.les-crises.fr/video-sante-v ... inkerview/
Ca résume un peu tout, je crois...
lamouette
Accro
Messages : 4104
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par lamouette » ven. 29 mars 2019 23:08

JeanJ a écrit :
mer. 27 mars 2019 11:26
alaska-dream a écrit :
mar. 26 mars 2019 20:28
Alors oui, moi je continuerai à dire qu'il est totalement absurde, injuste, et totalement dégueulasse et anti démocratique que de ne pas avoir la liberté de fabriquer ses propres objets de ces mains.

Votre discours est très virulent envers une "société" qui n'est rien d'autre que l'ensemble de ses individus...

En revanche, puisque vous parlez de démocratie, je vous rappelle que comme tout citoyen vous avez accès aux postes qui permettent d'élaborer les lois via les élections.

Je ne comprendrai jamais ces discours de haine des institutions, sous prétexte de défense de son pré carré.
Si seulement c'était vrai.... L'établissement des normes est loin d'être démocratique , ce sont les lobby qui les dictent et il faut des années d'empoisonnement , des plaintes, des décès pour que les choses changent, seuls les particuliers sont là pour faire bouger ( amiante, glyphosates, pesticides, déchets nucléaires...) . Quand ces lobby doivent finalement arrêter de vendre leurs produits toxiques ils ont déjà prévu d'autres saloperies à la place.
C'est complètement démesuré, on n'a jamais été empoisonné par un objet en bois alors que le mdf toxique est toujours en vente libre, les plastiques omniprésents, les emballages etc la liste est très longue mais les lois ne s'attaquent pas aux géants comme saint Gobain ou aux grands chimistes.
lamouette
Accro
Messages : 4104
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par lamouette » ven. 29 mars 2019 23:32

Une forme de société plus juste proposerait de former des syndicats de métiers où toutes les tailles d' entreprises seraient mêlées et formeraient une solidarité afin que les frais lié aux normes, trop grands pour les très petites structures soient partagées et que chacun paye en fonction de sa production. C'est un exemple .
Qu'est ce que 1000€ pour une usine qui va produire des millions d'exemplaires?
Avatar du membre
Eataine
Accro
Messages : 3067
Enregistré le : dim. 29 avr. 2012 23:12
Localisation : non peut-être?

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par Eataine » sam. 30 mars 2019 09:18

Et oui, chez nous, les entreprises ont 2 "associations" de représentation: la FEB (pour les grosses entreprises) et l'UCM (pour les indépendants et les PME)... Et bizarrement, lors de discussions "patronales", les 2 associations ne sont jamais d'accord... Forcément, les intérêts des gros ne sont pas ceux des petits... Et comme nos élus écoutent plus les gros...

Courage à toi et à ton homme...
Avatar du membre
bricolo36
Accro
Messages : 357
Enregistré le : ven. 19 oct. 2018 07:19
Localisation : 36150

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par bricolo36 » mar. 2 avr. 2019 10:59

Bonjour Alaska voici ce que j'ai trouvé
https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Sec ... ntact/Bois
Avatar du membre
Shengouille
Accro
Messages : 330
Enregistré le : lun. 28 sept. 2015 12:43
Localisation : La Nouaye (35)

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par Shengouille » mar. 2 avr. 2019 11:08

C'est tellement indigeste...

J'en ai retenu que ça:
Il n'existe pas de procédure d’autorisation réglementaire pour l’utilisation d’essences de bois, en particulier exotiques, pour un contact avec des denrées alimentaires.

Les essences de bois qui sont admises [...]sont reprises ci-dessous :

pour tout type d’aliments : chêne, charme, châtaignier, frêne, robinier.
pour les solides alimentaires : noyer, hêtre, orme, peuplier.

Les essences de bois suivantes, traditionnellement utilisées en France et provenant de pays tempérés européens, sont admises pour le contact alimentaire pour tout type d’aliments : Sapin, Épicéa, Douglas, Pin Maritime, Pin sylvestre, Peuplier, Hêtre, Platane, Tremble, Aulne, Olivier, Bouleau.
Avatar du membre
bricolo36
Accro
Messages : 357
Enregistré le : ven. 19 oct. 2018 07:19
Localisation : 36150

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par bricolo36 » mar. 2 avr. 2019 11:48

Bonjour je suis entièrement d'accord avec toi beaucoup de blabla pour dissuader un artisan
alaska-dream
Poste parfois
Messages : 14
Enregistré le : ven. 22 mars 2019 10:24

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par alaska-dream » mar. 2 avr. 2019 20:06

Merci beaucoup. Malheureusement j'ai déjà lu ce document en long en large et en travers. En effet c'est indigeste et surtout pas très concret sur ce qu'il faut faire. On attend le rapport de la chambre des métiers (suite à leur rendez vous avec la ddpp) que je vous ferai parvenir si cela vous intéresse. Il y aura des éléments sûrement plus précis (et déprimant) sur ce qu'il faut réaliser.
Merci encore en tout cas.
Avatar du membre
bricolo36
Accro
Messages : 357
Enregistré le : ven. 19 oct. 2018 07:19
Localisation : 36150

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par bricolo36 » mar. 2 avr. 2019 20:09

Bonsoir Alaska
Bon courage et bonne chance à vous deux
A+
ELdupe
Fan
Messages : 115
Enregistré le : sam. 12 mars 2016 19:04
Localisation : Pessac Gironde

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par ELdupe » mar. 2 avr. 2019 22:36

Salut, il ressort clairement dans le texte en sus des essences autorisées que les bois doivent ètre exempt de traitement et la notion de tracabilité apparait importante sur la matiere premiere, ce qui apparait plutôt positif, sachant que toute scierie pour les comptes fsc/pefc tiennent des registres, ils doivent pouvoir justifier et attester des conditions de coupe, de sciage et de sechage.
alaska-dream
Poste parfois
Messages : 14
Enregistré le : ven. 22 mars 2019 10:24

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par alaska-dream » mer. 3 avr. 2019 09:19

ELdupe a écrit :
mar. 2 avr. 2019 22:36
Salut, il ressort clairement dans le texte en sus des essences autorisées que les bois doivent ètre exempt de traitement et la notion de tracabilité apparait importante sur la matiere premiere, ce qui apparait plutôt positif, sachant que toute scierie pour les comptes fsc/pefc tiennent des registres, ils doivent pouvoir justifier et attester des conditions de coupe, de sciage et de sechage.
Merci pour ce renseignement Eldupe. Qu'entendez-vous précisément par là ? Toutes les scieries tiennent une traçabilité ? J'imagine que la plupart des scieries qui ne sont pas dédiés à vendre à des entreprises dans "l'alimentaire" au sens large ne tiennent pas ces registres là, non ? Où peut-on les trouver ? Avez-vous plus d'information ? Mon conjoint avait trouvé une scierie PEFC mais c'était au Nord de la France, à l'opposé de chez nous... Et je ne crois pas qu'ils doivent scier beaucoup d'essences de bois différentes... Surement que des résineux pour la plupart.
J'imagine très clairement que si nous arrivons à trouver une scierie qui tient une traçabilité précise (et donc qui a des détails sur les conditions de coupe, sciage et séchage) les tests ne seront pas obligatoires, à partir du moment où nous utilisons des essences autorisées ?
Tout cela ne nous permettra jamais d'utiliser l'arbre que nous avons coupé nous même dans une forêt ou chez un particulier... On va être obligé de tout acheter en scierie alors ? C'est problématique...

Je reste quand même encore scandalisé par toute cette histoire. Je passe mon temps à regarder sur internet des informations, des gens qui seraient dans le même cas que nous. J'ai visité des dizaines et dizaines de sites de tourneurs sur bois, aucun n'a pu appliquer ce qu'on nous demande. Ils utilisent des essences non réglementées, ils ne parlent même pas de normes alimentaires. Et pour ceux qui parlent de normes ils ne le justifient que par l'essence de bois utilisée et la finiton (huile naturelle). Mais c'est tout...
lamouette
Accro
Messages : 4104
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par lamouette » mer. 3 avr. 2019 10:41

Je retiens surtout qu'il faut n'employer que les essences citées pour ne pas avoir d'ennuis et pour simplifier les choses, peut être même éviter les contrôles. Aucun traitement non plus, on le dit assez ici.
apprenti45
Accro
Messages : 600
Enregistré le : ven. 11 déc. 2015 10:57

Re: Réglementation et Ustensiles de cuisine

Message par apprenti45 » mer. 3 avr. 2019 11:34

Les industriels français sont obligés depuis longtemps de respecter la traçabilité de leurs matières ou de celles provenant de leurs sous-traitants, souvent assortie d'ailleurs d'une obligation de certification qualité, de la part de leurs clients. Ceci conduit à une paperasserie, qui a d'ailleurs eu pour conséquence la fermeture de quantité de petites usines dont l'effectif ne permettait pas de mettre en place un tel système. C'est ça qu'on veut pour l'artisanat ?
Oublier que le premier employeur de France est justement l'artisanat et lui imposer des règles comparables à l'industrie aboutira inévitablement aux mêmes conséquences.
Je veux bien admettre que pour des produits en contact avec des aliments on mette en place des garde-fous, mais tout de même tous ces décideurs politiques ou fonctionnaires ont du manger chez leurs parents ou grands-parents de succulents plats cuisinés avec des couverts en bois, dont l'origine était inconnu, sans qu'ils en soient morts ou malades.
Un peu de bon sens suffirait à ceux qui font les règlements (lois, décrets, etc) et à ceux qui les appliquent, pour que la vie au travail ne se transforme pas en cauchemar.
Pour terminer j'ajoute que des centaines de produits en contact avec les aliments, ou des aliments eux-mêmes provenant de pays , où les règles sont inexistantes ou quasi invérifiables, sont vendus dans la grande distribution;, sans que les fonctionnaires ne viennent vérifier l'application de nos lois.
C'est tellement plus facile de s'en prendre aux petits, mais ce n'est pas nouveau, souvenez-vous : "selon que vous serez puissant ou misérable, - Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir." La Fontaine.
Et après on s'étonne que les gens se révoltent ...
L'ignorance n'est pas honteuse pour celui qui cherche à apprendre.
Répondre