formation en ébénisterie

Discussions générales sur la menuiserie

Modérateurs : macbast, ours_en_pluche

Clélia
Découvre le forum
Messages : 2
Inscription : 26 mai 2021, 08:39

formation en ébénisterie

Message par Clélia »

Bonjour,
Je suis nouvelle sur ce forum et n'ai pas trouvé de sujet se rapportant à ma demande :
J'aimerais faire une formation en ébénisterie, diplômante ou non, en cours du soir et/ou Week-end car je travaille (horaires de bureau), en Ile de France.
Mon but n'est pas une reconversion professionnelle à proprement parler, ou en tout cas pas dans l'immédiat (mais c'est quand même une idée qui me trotte dans la tête depuis un certain temps) : j'aimerais apprendre à fabriquer des meubles, pour moi, mais également pour une petite activité pro très annexe (ma maison a des murs, au bout d'un moment tous les meubles que je fabriquerai, si j'arrive enfin à me former, ne pourront pas rentrer), et pourquoi pas participer à des chantiers solidaires.
J'ai vu qu'il y avait les cours municipaux de Paris qui proposaient un CAP menuiserie, mais j'ai tenté 2 fois de m'y inscrire, sans succès (je ne suis pas de Paris intra muros, et je ne suis pas en reconversion professionnelle, donc priorité est donnée aux personnes sans emploi, ce que je peux comprendre, et de préférence vivant à Paris même). De plus, je ne suis pas certaine, quand je lis le contenu du C.A.P. menuisier fabricant de l’Education Nationale que cela corresponde totalement à mon besoin.
L'école Boulle propose une formation en ébénisterie en cours du soir, mais c'est complétement hors budget en ce qui me concerne (et non finançable par le CPF car les cours du soir de l'Ecole Boulle ne sont pas une formation "officielle" au CAP ébénisterie, même si les participants s'y inscrivent tous ou presque en candidat libre).

J'essaye d'apprendre par moi-même, via des livres et des tutos vidéos, mais :
- c'est parfois compliqué de comprendre une technique via les explications verbales et les images figées des livres,
- les livres sont parfois incomplets (ex : j'ai réalisé un meuble d'entrée qui fait porte-manteaux / étagères >> le livre n'explique à aucun moment comment le fixer au mur…)
- les tutos vidéos permettent de visualiser les mouvements à faire mais sont fait par tous types de personnes, aussi bien des pros/autodidactes très expérimentés que des non-pros. Or, ayant peu d'expérience, je ne fais pas trop la différence. Quand je lis les commentaires sous une vidéo que j'ai trouvé très instructive, je me rends compte que peut-être la technique n'était pas bonne….

Bref, je voudrais apprendre sérieusement, dans l'ordre, et ne pas prendre de mauvaises habitudes, ne pas "bidouiller".

Connaissez-vous des formations qui répondraient à mon besoin ?

Merci d'avance pour votre bienveillance et vos réponses,

Clélia
Avatar de l’utilisateur
JOhle
Habitué
Messages : 35
Inscription : 14 janv. 2021, 20:47

Re: formation en ébénisterie

Message par JOhle »

Bonjour,

Je suis également passé par la case recherche de stage/formation en cours du soir en IDF sans aller au bout de la démarche au final. Je me débrouille tout seul à l'aide de ce forum et des vidéos... Cela me convient pour''bricoler'' et je n'ai pas pour objectif une reconversion...
Quelques liens ci-dessous mais je ne peux pas t'aider dans le choix. Hormis 1 essai à l'establisienne mais c'était pour du zinc, c'était de la découverte, cela me semble limité pour approfondir et envisager une reconversion.
https://www.ecoutelebois.com/bois-ateli ... ensiterie/

Bon courage et fais nous part de tes découvertes
apprenti45
Accro
Messages : 562
Inscription : 11 déc. 2015, 10:57

Re: formation en ébénisterie

Message par apprenti45 »

Bonjour,

Se former soi-même en ébénisterie est difficile, même s'il existe d'excellents sites sur youtube. Il y a périodiquement Samuel Mamias qui dispense des cours pour fabriquer des meubles. C'est payant et non finançable par le CPF, mais sans doute plus abordable que la formation de l'école Boulle. Le plus simple est de se référer à son site : https://tout-en-bois.com/ et de regarder aussi ses vidéos sur youtube : https://www.youtube.com/channel/UC9fGq2 ... egcIadLf6A.
Avatar de l’utilisateur
Copeau Cabana
Accro
Messages : 434
Inscription : 13 avr. 2021, 00:04

Re: formation en ébénisterie

Message par Copeau Cabana »

As-tu pensé à rendre visite à un ébéniste et à lui proposer d'assister à son travail dans un premier temps puis à mettre la main à la pâte ensuite, peu à peu.
Quelque chose comme un apprentissage volontaire, non rémunéré, sur ton temps libre…
C'est une simple idée, mais tu pourrais aller frapper à une porte ou deux pour voir…
"If it looks straight, it is straight" (Jimmy Diresta)
lamouette
Accro
Messages : 4968
Inscription : 17 oct. 2016, 19:24

Re: formation en ébénisterie

Message par lamouette »

Je vois plus Mamias menuisier qu'ébeniste.
Jipeka
Accro
Messages : 271
Inscription : 10 déc. 2020, 18:48

Re: formation en ébénisterie

Message par Jipeka »

lamouette a écrit : 26 mai 2021, 20:37 Je vois plus Mamias menuisier qu'ébeniste.
Disons qu'il est une sorte de menuisier très très appliqué :D

Quand tu vois les assemblages qu'il arrive à produire (Le Japonais par exemple) Et les techniques qu'il applique (Il colle souvent à la colle d'ébéniste, placage de son jeu d'échec sous vide, etc...) et l'escalier débillardé, c'est vraiment impressionant pour moi :mrgreen:

D'ailleurs je suis tombé par hasard sur des vieux post à lui ici, il demandait des infos comme quoi :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
micheld4036
Accro
Messages : 1114
Inscription : 23 mai 2013, 19:06
Localisation : 63700 saint eloy les mines

Re: formation en ébénisterie

Message par micheld4036 »

bonjour,

je ne crois pas qu'on puisse se former correctement sur internet.
Il est vrai qu'il y a beaucoup de vidéo, et il y en a aussi certainement de très bonnes.
Mais, parce qu'il y a aussi un "MAIS" , il y en a aussi beaucoup qui ne sont pas valables, et pour certaines elles sont même complètement inappropriées car faites par des personnes qui n'ont pas la compétence.
Et je ne crois pas qu'un débutant pourra juger de la qualité de la formation ; sur le seul critère du nombre de vues ou autres satisfactions données par des amateurs.

Je ne suis ni menuisier ni ébéniste, mais j'ai vu de belles bêtises diffusées et pour certaines reprises dans des spécialités que je connais.

je suis aussi pour conseiller la formation avec un pro sympa dans le voisinage ou dans formation reconnue
Cordialement

Michel
Icarus
Habitué
Messages : 32
Inscription : 22 nov. 2020, 19:23

Re: formation en ébénisterie

Message par Icarus »

Rien ne remplacera jamais un enseignement traditionnel de maître à disciple, quelque soit la discipline, c'est certain. Témoignage d'un musicien/enseignant en reconversion dans le bois. Mamias est pour moi clairement un menuisier mais on ne va peut être pas relancer le débat ébéniste/menuisier :D .
xhinsy
Accro
Messages : 188
Inscription : 22 nov. 2020, 19:46

Re: formation en ébénisterie

Message par xhinsy »

Icarus a écrit : 27 mai 2021, 09:19 Rien ne remplacera jamais un enseignement traditionnel de maître à disciple, quelque soit la discipline, c'est certain. Témoignage d'un musicien/enseignant en reconversion dans le bois. Mamias est pour moi clairement un menuisier mais on ne va peut être pas relancer le débat ébéniste/menuisier :D .
Dans l'optique d'exercer une profession (menuisier par exemple), cela est effectivement d'application. L'élève apprend le geste à côté du maitre.
Dans une optique d'amateur qui travaille le bois, une formation n'est pas nécéssaire (bien que souhaitable car permet d'apprendre plus vite).
Le seul avantage d'une formation est d'avoir quelqu'un d'experimenté à côté de soi qui vous corrige lorsque vous faites une betise.
Le geste du maitre, vous pouvez l'admirer dans une vidéo, et ce n'est pas les vidéos de qualité qui manquent (Frank Klausz, Paul Sellers, Steve Hay, etc). Il y a 30 ans vous n'aviez pas accès à l'information et il était impératif d'être à côté du professionnel pour voir le geste à appliquer. Bien qu'une vidéo ne soit pas la même chose que voir le maitre à l'oeuvre, elle permet de comprendre le geste. Avec un peu de rigueur, on peut s'en sortir et apprendre les bonnes bases. Je parle ici dans une optique de travail manuel, avec des outils à main (rabot, ciseaux, scies, etc). Là ou ca devient dangereux, c'est l'utilisation des outils electroportatifs car beaucoup plus dangereux d'être autodidacte (même si pour ma part je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de suivre des formations mais quand je vois certains "pros" à l'oeuvre, je me demande s'ils ont des notions de sécurité).

Pour une reconversion je pense donc qu'une formation soit nécessaire, ne fut ce que pour vous donner accès à la profession car je ne pense pas qu'on puisse exercer sans. Pour travailler le bois et construire ses propres meubles, je pense que l'autoapprentissage est une solution plus que viable. Mais il y a meuble et meuble. Si je n'ai aucun soucis aujourd'hui a fabriquer une table, une armoire, une commode, un lit ou une bibliothèque, je ne me risquerais pas à faire un escalier en bois. Certaines créations nécessitent de la technicité (même si la vidéo de Mamias sur l'escalier est très bien faite :D)
lamouette
Accro
Messages : 4968
Inscription : 17 oct. 2016, 19:24

Re: formation en ébénisterie

Message par lamouette »

D'accord avec tout ce qui est dit. Moi même en formation alors que j'étais déjà presque menuisier sans diplôme , j'ai vu que même des personnes en formation n'étaient pas faites pour la menuiserie , maladresse, pas le sens de la compréhension mécanique , de la logique naturelle .... Parce que c'est compliqué la menuiserie et il ne suffit pas d'aimer le bois au sens poétique pour faire un menuisier ou un ébéniste. En formation il faut 1/4 de théorie et le reste de pratique , c'est donc beaucoup de temps en atelier avec des gens autour de soi , le sens du toucher aussi, pas des vidéos.
Icarus
Habitué
Messages : 32
Inscription : 22 nov. 2020, 19:23

Re: formation en ébénisterie

Message par Icarus »

La question des aptitudes et du parcours du pratiquant jouent évidemment. Si vous êtes bricoleur depuis l'enfance il est évident que vous aurez plus d'aptitudes qu'un parfait débutant adulte dans le travail manuel qui se lance dans une formation, souvent courte. Ce qui est vraiment important à développer c'est la vision 3D, projection dans l'espace, et pour ça le dessin aide beaucoup. La logique du métier parle plus à certains c'est sûr, nous ne sommes pas tous égaux (c'est pareil pour la musique), et nos compétences acquises par le passé joueront ou non (esprit technique et scientifique, sens du visuel et de l'esthétique). Pour le reste c'est de la motivation, de la sueur, du temps, et de la chance d'évoluer dans un bon contexte de travail.
Avatar de l’utilisateur
Copeau Cabana
Accro
Messages : 434
Inscription : 13 avr. 2021, 00:04

Re: formation en ébénisterie

Message par Copeau Cabana »

Je relève ce que dit lamouette ci-dessus quand il parle de sens du toucher.
Mon expression perso c'est le "sens de la matière" pour parler de la même chose et c'est très important dans les métiers manuels.
Je ne sais pas si on l'acquiert grâce à l'expérience ou si c'est inné, mais c'est vraiment capital !
"If it looks straight, it is straight" (Jimmy Diresta)
lamouette
Accro
Messages : 4968
Inscription : 17 oct. 2016, 19:24

Re: formation en ébénisterie

Message par lamouette »

oui la matière mais aussi le ressenti des forces physiques , du dosage , le corps et le cerveau apprennent tout ça en combinaison , c'est l'intelligence manuelle.
Canot33
Découvre le forum
Messages : 3
Inscription : 19 mai 2021, 21:31

Re: formation en ébénisterie

Message par Canot33 »

Dans mon enfance, on m'a étiquetté comme "maladroit". J'ai aujourd'hui 49 ans et depuis 2 ans, je me suis mis tout tout doucement à faire des choses : meubles, jouets, débuts d'établi ... J'apprends uniquement par les livres, le forums et les vidéos. Et je suis très content de me confronter à la matière. Avant internet, ça aurait été plus compliqué. Observer attentivement des personnes comme Paul Sellers qui se filme sans coupure au montage, ça finit par faire comprendre certaines choses au grand débutant que je suis. Et de gagner en confiance.
Cela dit, passer un niveau professionnel me paraît tout autre chose. il y a des exigences de qualité et de productivité que l'amateur qui fabrique pour lui-même n'a pas. Et ça change tout. L'idée d'une forme d'apprentissage suggérée par Copeau Cabana est une piste intéressante, ne serait-ce que pour voir la réalité du métier.
titiyop
Accro
Messages : 131
Inscription : 30 déc. 2020, 10:51

Re: formation en ébénisterie

Message par titiyop »

Salut,

Sur Paris, vous pourriez rentrez en contact avec l'establisienne 12eme arr. A défaut que leur formation vous convienne, ils pourraient sans doute vous diriger.

Canot, dans la vie il arrive de rencontrer des idiots. Le temps vous donne "raison" et c'est tant mieux.
D'autres ont sans doute rencontré le pendant "t'es trop bête pour t'instruire".
Du coup, je suis obligé de développer un peu 😱

De la volonté.

La volonté et sa symétrie la connaissance.

La connaissance qu'on sait à peu près mesurer. La volonté beaucoup moins.

Cette volonté obscure a ça de formidable, c'est qu'à défaut d'être présentée, peut se révéler ! Et on cherche alors à la transformer en connaissance (c'est le leurre de la vie), à la matérialiser.
Vous lui trouvez une forme sensorielle arbitraire, soit ! C'est que déjà elle a été "transformée" chez vous en connaissance.
La volonté permettra à l'homme de se révéler. Et s'il ne révèle pas cette volonté par lui-même (le futur connaissant encore ignorant de sa propre volonté!) alors il est amené à la révéler par le biais d'autrui. C'est ce que vous évoquez par le maître d'apprentissage ou tout autre "support". Il y a les bons maîtres d'apprentissage et les moins bons, les bonnes vidéos et les moins bonnes. Elles sont bonnes car elles nous permettent de révéler notre volonté et de la transformer en connaissance. On va la juger mauvaise car contre volonté. Elle ne va pas nous mener à la connaissance.
La transmission du savoir quelle horrible expression, quelle erreur de perspective, même de bonne volonté. Aller chercher chez l'autre la transformation de sa volonté en connaissance : perspective épanouissante et efficace. La première ne servira qu'à ceux qui ont déjà la connaissance, elle n'apporte donc rien. La deuxième est la seule qui élève. Et oui s'élever et élève ont la même origine, on s'en doutait.
La volonté transformée donc en son contingent la connaissance crée un nouvel équilibre engendrant ainsi le malaise, faisant jaillir un nouvel élan de volonté. Alors se présente une nouvelle dissymétrie qu'il faut réparer et l'individu alors progresse à nouveau ou est amené à progresser. "Bah laisse tomber, il a atteint ses limites, il y arrivera pas" noooon! nonnon Il y arrivera. Forcément. Ne serait-ce que par sa volonté d'être là. La réaction en chaîne suivra.
Ramenée à l'espace temps, une durée de formation où il faut un résultat, et oui tu as perdu, mauvaise volonté ou plutôt volonté mal placée ou paraissant déplacée (oh le maladroit!). Ce n'est rien : deuxième chance ou bien 30 ans après la volonté en suspens surgit, sortant de son obscurité, s'est transformée en connaissance et le cycle peut commencer.
lamouette
Accro
Messages : 4968
Inscription : 17 oct. 2016, 19:24

Re: formation en ébénisterie

Message par lamouette »

la maladresse est un état non définitif si on cherche à la dépasser , c'est plus une peur , un doute de ses capacités mais c'est aussi un peu de l'ignorance par manque de savoir corporel, qui bien sûr se comble par l'apprentissage. La plus grande maladresse est peut être encore d'opposer les intellectuels aux manuels , comme si être bête était plus favorable pour devenir manuel, ou comme si être intelligent empêchait d'être manuel .
Par contre titiyop, je ne comprends pas ce que tu trouves d'horrible à parler de transmission du savoir, ce n'est pas antinomique avec la volonté, bien au contraire. D'ailleurs la volonté doit être des deux cotés.
Une formation, c'est vrai , ne nous apprend pas vraiment le métier , ce n'est qu'une amorce nécessaire, mais l'apprentissage va durer encore longtemps en pratiquant et en partageant.
Tu démarres une formation, tu sera ébéniste dans 8 -10 ans.
Dernière modification par lamouette le 28 mai 2021, 08:56, modifié 2 fois.
Clélia
Découvre le forum
Messages : 2
Inscription : 26 mai 2021, 08:39

Re: formation en ébénisterie

Message par Clélia »

Bonjour,
Je n'avais pas eu le temps de revenir sur le forum depuis mon message, c'est fou le nombre de réponses 😁 un grand merci à tous ! J'ai noté les noms et les idées suggérées !
Bonne journée !
titiyop
Accro
Messages : 131
Inscription : 30 déc. 2020, 10:51

Re: formation en ébénisterie

Message par titiyop »

lamouette a écrit : 27 mai 2021, 22:30 Par contre titiyop, je ne comprends pas ce que tu trouves d'horrible à parler de transmission du savoir, ce n'est pas antinomique avec la volonté, bien au contraire. D'ailleurs la volonté doit être des deux cotés.
[...]
Tu démarres une formation, tu sera ébéniste dans 8 -10 ans.
Salut,

J'aurais dû utiliser le mot "maladroit" au lieu d'horrible. C'est une question de perspective et de sémantique. De mon point de vue, on ne transmet pas un savoir, mais on va chercher chez l'autre l'envie, la volonté d'acquérir le savoir.
En effet, en sortant d'une formation même d'un an, on ne connait pas le métier quelque soit le secteur, c'est en raison de cette erreur de perspective justement. On n'a pas acquis la connaissance, elle nous a été transmise. Si pendant un an tu suis la même formation mais en individuel, il y a de plus forte chance que tu aies réellement acquis ces connaissances. On admet qu'un individu a stocké du savoir pendant un an sans l'avoir acquis. Il sort sans connaissance. Il devra user de la volonté (propre ou extérieure) pour la transformer en connaissance.
lamouette
Accro
Messages : 4968
Inscription : 17 oct. 2016, 19:24

Re: formation en ébénisterie

Message par lamouette »

les deux mon capitaine , la volonté d'échange est des deux cotés. La transmission de savoir continue bien après la formation, c'est vrai , savoir et savoir faire. User de volonté oui, mais de pratique surtout.
La formation en collectif a du bon aussi , les élèves se forment entre eux aussi. Je me rappelle bien que nous avons allégrement interrogé le prof, y compris en doutant de certaines théorie , la confrontation et l'échange apportent beaucoup, d'ailleurs il n'avait jamais eu une classe comme la nôtre , composée de pas mal de branleurs mais au final, celle qui a obtenu les meilleurs résultats :mrgreen:
En entrant , les machines étaient imprécises, pas assez entretenues, en sortant tout fonctionnait comme il se doit , il n'avait jamais vu ça.
titiyop
Accro
Messages : 131
Inscription : 30 déc. 2020, 10:51

Re: formation en ébénisterie

Message par titiyop »

J'imagine que tu ne devais pas être le dernier 😁
Répondre