Le vernis au pistolet...?

Tout pour créer un fini incroyable

Modérateur : pilpoil

Ludo42
Poste parfois
Messages : 27
Inscription : 03 janv. 2021, 19:46

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par Ludo42 »

Bon finalement j'ai quand même acheté le Hyundai, on verra bien :)
J'avais trouvé un lacme d'occasion pour le même prix mais bon le débit était quasiment divisé par 2

Si cuve trop petite, je bricolerai peut-être une autre cuve si je trouve quelqu'un pour m'assister afin de ne pas faire n'importe quoi mais bon vu mon usage,je pense que ça devrait aller
Tu es le 2ème membre du forum à me parler de cette possibilité : viewtopic.php?f=16&t=25381

C'est quoi l'idée ? On peut brancher facilement une seconde cuve "en série" ?
Si je veux faire de l'itinérance avec mon compresseur je peux débrancher la seconde cuve. C'est faisable ça ?
TRD
Accro
Messages : 751
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par TRD »

Tu peux mettre autant de cuves que tu veux en serie ou en parallele. Plus tu en mets plus la montee en pression est longue, mais plus la perte de pression sera faible à la decharge.

La pression doit etre regulee avec un pressostat reglé a 66% de la pression d'epreuve. Pour une bouteille de butane de 13 kg tu peux mettre 10 bars sans souci si elle est en parfait etat. Les raccirds sont en filetage 3/4 BSP a gauche.

Plus d'infos sur les filetages sur mon site perso ici

https://thomas-racing.blog4ever.com/filetages

Moderateurs SVP ne supprimez pas ce lien. Je ne vends rien. Je ne tire aucun profit de ce site et je finance son exploitation pour rendre service aux autres.

Il faut installer une soupape de securite taree environ un bar au-dessus de la consigne du pressostat.

Tu peux realiser les connexions en permanent ou au contraire utiliser des raccords rapides genre DIN 6150 B, qui se demontevetvse raccordent instantanément. Mais dans ce cas choisis des tuyaux souples courts. Si un tuyau casse, il fouette l'air. Plus il est long, plus il est dangereux.

Dix petits reservoirs bien montes sont moins dangereux qu'un gros.

Pour le Hyundai, ce serait bien de nous faire un retour d'ici quelques mois (je trouve completement stupides les avis d'utilusateurs publies juste apres le deballage lorsque c'est leur premier achat. Sur quoi peuvent ils baser leur avis s'ils n'ont jamais travaillé avec !) Et internet regorge de ça.

J'imagine bien les idioties que je pourrais ecrire si je testais demain un rouge à levres ou un soutien-gorge...

Et tu peux aussi le publier sur le forum passion-usinages dont je suis modérateur. C'est un petit forum en termes de nombre de membres, plutot axé metal, mais il y a quelques touche-a-tout comme moi.

Plus on est nombreux à partager plus on enrichit nos connaissances. Passion Usinage travaille avec Practical Machinist qui doit etre le plus gros forum mondial d'usinage de metaux. Il est en anglais.

Passion-usinages detient la plus grosse base de donnees de manuels d'utilisation de machines de France(surtout metal, j'essaye de developper la partie bois. )

Passion-Usinages n'est pas un concurrent de Copain des Copeaux. C'est un univers complementaire.
Ludo42
Poste parfois
Messages : 27
Inscription : 03 janv. 2021, 19:46

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par Ludo42 »

Il me semble que je suis tombé sur passion-usinage hier, en recherchant comment ajouter une cuve à un compresseur justement
De ce que j'ai lu, une bouteille de 13kg correspond a peu prêt à 22L
Donc en ajoutant 2, je peux éventuellement me rapprocher d'une volume de 100L en tout
Sinon une de 35kg ? Ca reste des volumes faibles non ? C'est quoi le risque ?
Tu peux mettre autant de cuves que tu veux en serie ou en parallele. Plus tu en mets plus la montee en pression est longue, mais plus la perte de pression sera faible à la decharge.
C'est possible de brancher uniquement la réserve supplémentaire quand le besoin s'en fait sortir ? Avec une vanne par exemple
Comme ça, on cumule les avantages selon l'usage
La pression doit etre regulee avec un pressostat reglé a 66% de la pression d'epreuve. Pour une bouteille de butane de 13 kg tu peux mettre 10 bars sans souci si elle est en parfait etat. Les raccirds sont en filetage 3/4 BSP a gauche.
Pourquoi 66% ? C'est juste une "norme" par rapport à la pression de service si j'ai bien compris ?
Sur une bouteille de butane, ca ferait donc 20bar
Mais c'est plus élevé que le pression supportée par mon compresseur (8bar) donc il n'y a pas vraiment d'intérêt à régler si haut, non ?

Je mets ton site directe dans les favoris, il regorge d'informations ;)

Pour le Hyundai, pourquoi pas mais c'est mon premier compresseur donc je n'ai pas vraiment de point de comparaison
Et je ne vais pas le solliciter énormément donc ce sera une mise à l'épreuve moyenne
TRD
Accro
Messages : 751
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par TRD »

Si tu regardes une bouteille de butanede 13 kg, c'est ecrit dessus pression maxi 10 bars, pression d'epreuve 15 bars.

Il faut reguler en-dessous de la pression que peut delivrer le compresseur. Sinon, il tourne tout le temps et s'echauffe inutilement. 10 bars, c'est le maximum admis par la bouteille, mais tu as raison, on peut regler plus bas. La majorite des outils est conçue pour 6 bars. Les pistolets, c'est entre 1 et 4 bars suivant technologie (voir mon site, c'est bien expliqué.)

Quand l'ecris 66%, c'est dans le dans lelecas le plus défavorable. Mais il me semble que la loi s'est un peu assouplie et donc permet desormais plus. Par contre, la loi impose aux entreprises, des controles reguliers que les particuliers ne font que tres rarement, voire jamais.

Le risque, c'est que la condensation de l'humidité qui se trouve dans l'air provoque de la corrosion interne et que le reservoir aminci eclate. Un reservoir de 400 litres sous dix bars peut libérer d'un coup 4 m3 d'air dans un atelier. Si tu es tres loin, tu risques de devenir sourd. Si tu es juste à-coté c'est comme si tu faisais peter une grenade offensive à côté de toi.

Avec une bouteille de gaz, tu demarres sans corrosion puisqu'il n'y a jamais eu d'humidite dedans. Tu es donc tranquille pour quelques annees.

J'ai remplacé les miennes au bout de dix ans pour etre tranquille. Et j'ai fait un trou dedans avant de les mettre a la ferraille pour que personne ne puisse jamais plus mettre du gaz dedans.
nonnon

Les bouteilles de 35 kg pourraient probablement aussi convenir. Mais je n'ai jamais essayé parce que c'est beaucoup plus compliqué à transporter et que je cherchais un truc mobile.

Oui, on peut connecter ou deconnecter une reservoir. Mais, les raccords DIN, c'est mieux qu'une vanne parce que ça augmente la mobilite de l'installation. En effet, le principal avantage de ces petits compresseurs, c'est leur mobilité. Mon "panzer" de 1000 litres nécessiterait un matos de manutention monstrueux... Si tu vas sur mon site à la rubrique "visite de l'atelier" Il y a une photo. Pour un debutant, c'est juste un engin monstrueux.
arawn45
Découvre le forum
Messages : 7
Inscription : 12 juin 2021, 21:33

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par arawn45 »

modération@macbast. Liens pub supprimés.
Prochaine fois c'est le ban...


bonjour

super sujet , merci TRD pour tes explications très intéressante et bien expliquées

j'ai repeint une diane en métallisée ( ac078) base mate solvanté et vernis uhs

que de probleme avec ce vernis, j'ai recommencé les portes trois fois
  • première fois peau d'orange, tous reponcer
  • deuxième fois : il me restait du vernis alors j'ai voulu refaire une couche, grosse erreur car en sorti du pistolet ca ma fait comme une toile d'araignée avec des fils, resulta tous reponcer
  • troisième fois j'ai fait une passe légère puis une passe chargé de près avec une bonne pression en sortie de buse ( 3 bars ) petite peau d'orange, j'ai laissé comme ca mais ca ne me plait pas
:cry:

la prochaine fois je prendrai un vernis hs et ferai plusieur couche ( est ce une bonne idée )

je n'ai pas dilué mon vernis uhs a l'application c'est peut etre la cause?

merci pour vos commentaire
bonne soirée

Christophe
TRD
Accro
Messages : 751
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par TRD »

Personnellement, je respecte les dosages du fabricant à la lettre pour le produit et le durcisseur. J'utilise le plus souvent une balance electronique au dixieme de gramme. Par contre, pour le diluant, j'adapte un peu. Un petit peu plus de diluant par temps tres chaud. Un petit peu moins (+ou-15 % de la dose preconisee, c'est-à-dire plus ou moins 2 a 3% de la quantité de base au maximum) par temps tres froid. Mais je choisis aussi mon diluant en fonction de la saison. Diluant rapide l'hiver, lent l'été.

Evidemment dans la mesure du possible je ne peins pas par temperatures extremes.

Pas de diluant par les temperatures actuelles (30 degres à l'ombre et en plein air cet après-midi) ne peut que donner une peau d'orange à mon avis. Deja pas de diluant en hiver, je n'aurais pas osé.

Concernant la peau d'orange les causes peuvent etre :

- Temperature excessive. La peinture commence a polymeriser avant de se tendre.
- Manque de diluant : la peinture ne se tend pas.

- Pistolage de mauvaise qualité. Le vernis doit sortir sous forme de brouillard de tres fines goutelettes et pas de "glaviottage". Peut provenir du pistolet ou d'une baisse de la pression parce que le tuyau créé une perte de charge et souvent d'un manque de diluant voire d'un debut de polymerisation dans le godet par temps tres chaud. Dans ce dernier cas preparer moins de produit et l'appliquer immediatement.

Un pistolet à succion dont le godet est presque vide crachotte et passe de la peau d'orange à la coulure sans qu'on puisse faire autre chose que de le remplir immediatement.

Pour le petard qui crache des filaments, là, c'est sûr : trop de durcisseur (erreur de dosage, mais souvent le produit craquelle comme un vieux cuir) ou trop d'attente entre preparation et application au regard de la temperature.

Aujourd'hui les fortes temperatures n'aidaient vraiment pas.

Pour le vernis HS, je ne sais pas si ça peut faciliter l'applucation par tempts tres chaud. Par contre, à mon avis ça augmente le risque de coulure par temps froid, notamment parce que la plupart du temps on mpasse une couche de plus.

Ne te decourage pas trop vite. J'ai raté beaucoup de peintures avant d'arriver à faire du travail acceptable.
arawn45
Découvre le forum
Messages : 7
Inscription : 12 juin 2021, 21:33

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par arawn45 »

bonjour,

désolé pour le lien , je ne voulais pas faire de publicité mais seulement indiquer le vernis utilisé pour appuyer mes commentaire ( dosage, notice d'utilisation etc. )

je comprends votre point de vue , mon action était sans mauvaise intension.

TRD, merci pour ta réponse
j'avais oublié de préciser, mon pistolet est un devilbiss FLG5 a gravité, buse 1.3 avec détendeur sous le pistolet réglé à 3bars

j'utilise une balance mais quand on donne un ratio 2:1 c'est en volume je crois alors difficile avec une balance (j'ai fait le ration 200 gramme de vernis,100 gramme de durcisseur, pas de diluant) température du local 20/22 degrés

c'est vrai que j'ai certainement trop attendu entre les couche quand les filament sont sortie de la buse
une couche fine d'accroche, 10 minutes plus tard une bonne couche,10 minutes plus tard une autre couche et c'est a ce moment que j'ai eu mes toile d'araignée..

j'ai lu sur tes articles que l'on ne passait qu'une couche épaisse avec un vernis uhs

j'ai une autre 2cv a peindre en couleur vert menthe porsche, j'hesite dans la technologie utilsé
  • brillant diect
  • base mat + vernis hs ( plusieurs couche, donc plus de risque de coulure de particule...)
  • base mat avec vernis uhs ( faut que je m'améliore ) :D
tu me conseils de poursuivre en uhs?

merci pour tes conseils, j'aime bien les forums pour le partage et les commentaires laissé permettent a d'autre d'en profiter.

bonne journée
Christophe
TRD
Accro
Messages : 751
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par TRD »

Pour un vehicule typé collection qui passe beaucoup plus de temps dans un garage qu'au soleil, et une laque non metalisee je partirais plutot sur un brillant direct. C'est plus simple et moins cher. Si je revernissais lesxautos de rallye, j'ai toujours peint mes monopkaces en brillant direct.

Certes un petit peu moins joli. Mais on parle deux chevaux, pas Ferrari rouge 301. C'est une affaire de gout personnel, mais une deux-pattes avec une finition de supercar, moi je trouverais ça ridicule. Pourquoi pas un rableau de bord en ronce de noyer, des sieges en cuir de Connoly et des retroviseurs en carbone façon Koenigsegg (par ailleurs de vraies oeuvres d'art) ? Le charme de la Deuche c'est que c'est une auto populaire : la liberté à la portee de tous.

Pour les metalisees, le reverni me semble plus facile à appliquer. Je pense aussi que la teinte passe beaucoup moins au soleil en reverni. Surtout les rouges vifs qui ont tendeance à devenir rouge basque au fil du temps, voire marron style " R12 qui a trainée 10 ans sur un parking" .
arawn45
Découvre le forum
Messages : 7
Inscription : 12 juin 2021, 21:33

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par arawn45 »

bonsoir,

je me suis lancé pour la peinture

donc base mat et vernis hs

Image

Image

Image

Image

pour la caisse, j'avais peint le blanc ( base mat et vernis) puis le bleu ( base mat et vernis ) probleme : il y avait un décrochement, une petite marche entre les deux couleurs du a l'épaisseur du bleu

pour les portes j'ai fait la base mate blanche, la base mate bleu puis le vernis sur l'ensemble, c'est mieux .

merci pour vos commentaire

Christophe
TRD
Accro
Messages : 751
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par TRD »

Salut.

Ce type de travail est toujours délicat à faire. J'avoue que mon expérience m'a conduit à ne pas faire de découpe au milieu d'un élément. Le plus simple est de choisir un emplacement de baguette ou de coller un filet sur la découpe.

Peut-être qu'un ponçage de la limite au 1000 atténuerai le défaut. mais je n'ai jamais essayé. Les peintures s'abiment tellement vite sur les voitures de circuit qui roulent en pelotons qu'on privilégie les solutions faciles à réparer. Mais j'ai un copain qui décore des casques et qui est capable de faire un travail que je juge parfait.

En tout cas, ton boulot a l'air du plus bel effet.
Avatar de l’utilisateur
Copeau Cabana
Accro
Messages : 412
Inscription : 13 avr. 2021, 00:04

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par Copeau Cabana »

Une "deuche" en plus ! Moi j'aime !!! :P
"If it looks straight, it is straight" (Jimmy Diresta)
arawn45
Découvre le forum
Messages : 7
Inscription : 12 juin 2021, 21:33

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par arawn45 »

merci pour vos commentaires, ca fait plaisir.

juste un petit souci de cratère sur le capot…

eau ou huile dans l'air comprimée?

je ne sais pas pourquoi.
je vais le re poncer et le refaire

a+
Christophe
TRD
Accro
Messages : 751
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par TRD »

Cratere ou oeil genre bouillon gras ?

Oeil : silicone. Meme poncé, il peut réapparaître. En ajoutant de l'anti-silicone dans la peinture le risque tend vers zéro.

Cratere : à ma connaissance les laques et vernis ne font pas de cratère. Par contre, ils revelent des crateres de la sous-couche. Les crateres de sous-couche proviennent du mécanisme suivant : on applique une couche epaisse de produit, souvent un appret garnissant bien chargé pour eliminer un defaut. Assez rapidement une peau se forme en surface alors que le reste contient encore beaucoup de solvant. il y a formation de micro-bulles de gaz dans les couches inferieures(du solvant qui s'evapore.) Les micro-bulles ne peuvent pas s'echapper parce que retenues par la peau. Elle se regroupent pour former des bulles de taille visible à l'oeil nu. Ces bulles plus grosses parviennent à crever la peau qui n'est encore que pâteuse. La cicatrice ne se referme pas et une mini-cheminee persiste dans l'appret. Le processus s'apparente donc à celui qui forme les soufflures dans les cordons de soudure. Comme l'appret est mat, on ne voit pas toujours cette cheminee. Mais la peinture la révèle ensuite.

La solution, c'est de traiter le problème à l'origine en realisant des couches d'appret plus fines quitte à devoir en passer plusieurs.
arawn45
Découvre le forum
Messages : 7
Inscription : 12 juin 2021, 21:33

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par arawn45 »

les cratères ne se forme qu'au passage du vernis

Image


pas facile a photographier, ca brille, probleme de mise au point.

j'ai donc re poncer le capot en entier

nettoyer mon arrivée d'air a l'IPA puis au diluant , comme ca pas d'eau, pas d'huile
laisser l'air pousser pendant une vingtaine de minute

j'ai deux filtre en série pour l'eau et l'huile

j'ai passe un coup de dégraissant et anti silicone sur le capot, bien dépoussiéré ma cabine

j'ai repasser un coup de peinture ( a ce stade pas de cratère visible )
j'ai ensuite passe une couche fine de vernis, puis deux couche plus chargée espacée de 10 minutes

et voila que les cratère revienne, mais pas au même endroit

je n'ai pas mis d'anti silicone dans la peinture, j'aurai peur être du ( en quelle proportion)

merci pour votre aide
Christophe
TRD
Accro
Messages : 751
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par TRD »

Sur la photo, on l'impression que c'est juste une depression. D'abord essaye de determiner en lumiere rasante ou avec la main gauche si c'est un defaut concave ou un defaut convexe.

Il existe des mastics speciaux pour ce genre de petite "petouille" en dépression. C'est vendu en tube et ça s'applique dans la cabine, juste avant de pistoler.

Si tu n'arrives pas a determiner si c'est du creux ou du relief. Essaye un leger ponçage local au 1000 avec une cale dure S'il reste du brillant au centre, il y a bien une dépression qu'il faudra mastiquer. S'il reste du brillant autour, c'est un defaut convexe essaye de l'enlever au 1000 et de finir au 1500 puis au 2000 avec un polishage. Il est souvent plus rationnel d'essayer d'enlever les petits defauts que de repeindre et de risquer d'en faire d'autres.

Dans ce dernier cas, ça pourrait provenir d'un nettoyage imparfait du petard. Il reste quelques petits dépôts tresvfins dand les recoins. Quand tu pistoles, le diluant les ramollit jusqu'à ce qu'un tout petit bout soit emporté dans le flux et noyé dans le vernis. Et ce que tu vois ensuite n'est pas un creux mais une bosse formee par le merdaillon englué dans une goutte de vernis.

Ça m'est deja arrivé. Les restes de vernis sont parfois difficikrs à voir au fond des orifices du pistolet. Et beaucouo plus au milieu d'un panneau de carrosserie vernis.
arawn45
Découvre le forum
Messages : 7
Inscription : 12 juin 2021, 21:33

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par arawn45 »

merci pour ta réponse

c'est bien un creux, comme si c'était des petit grêlon qui avait cogné la tôle

ca ne peux pas être une saleté qui creuse le verni par electrostatisme?

car ma cabine est artisanale et il y a des petite poussière, infime mes il y en a
a+
Christophe
TRD
Accro
Messages : 751
Inscription : 02 janv. 2021, 14:41

Re: Le vernis au pistolet...?

Message par TRD »

Je n'ai jamais entendu parler de ça. Je ne dirais pas que c'est impossible. Mais je pense que c'est improbable.

A mon avis ce serait plutôt le contraire qui pourrait se produire : s'i' y avait un probleme de tension de surface on verrait une bille de produit qui ne s'etale pas.


C'est déjà difficile de comprendre ce qui se passe quand on est sur place. Alors à distance...

Neanmoins, mon intime conviction c'est que ce defaut devait exister avant, mais que tu ne l'avais peut-être pas vu.

Puisqu'on parle d'electricité statique, quand on a des problemes de ce genre, il est d'usage de relier la caisse à la terre pour eviter d'attirer les poussières presentes dens l'air.

Il existe aussi des diluants antistatiques.

Tu sens le creux en passant le doigt dessus ?
Répondre