protection ultime pour l'extérieur.

Tout pour créer un fini incroyable

Modérateur : pilpoil

Répondre
Gianni
Accro
Messages : 484
Enregistré le : lun. 11 juil. 2016 16:30
Localisation : Oise (pres de compiegne)

protection ultime pour l'extérieur.

Message par Gianni » mar. 30 avr. 2019 20:46

Salut les copines et les copains.

J'ai une commande un peu particulière et pas des plus joyeuses et pour la finition je n'ai pas l'ombre d'une idée.

Je doit réaliser un livre en bois qui sera disposé dans un cimetière....pour l'essence,je pensais partir sur du châtaignier mais n'ayant jamais réalisé quoi que ce soit pour l'extérieur sans que je puisse y revenir régulièrement,j'ai besoin de vos lumières pour la protection.

Merci par avance et a bientôt.
Gianni
De tous ceux qui n'ont rien à dire,les plus agréables sont ceux qui se taisent. Coluche
lvr
Accro
Messages : 359
Enregistré le : dim. 24 juil. 2016 08:43

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par lvr » mer. 1 mai 2019 08:27

Salut,

Sans être un pro, je partirai plutôt sur du robinier, classe 4 sur les fiches du Cirad contrairement au chataigner classe 3.

Pour la protection, peut être un trempage dans un bain d'huile, après avoir poncé à gros grain pour ouvrir les pores pour bien imprégner.
Je sais qu'il existe une technique, l'oleothermie qui utilise la chaleur en plus de l'huile pour stabiliser définitivement un bois.
lamouette
Accro
Messages : 4104
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par lamouette » mer. 1 mai 2019 12:00

oui le robinier, faux accacia , sert aux paysans pour faire des piquets de clôture, il est planté directement dans le sol et résiste encore mieux que le châtaigner.
Mais pour ce genre d'objet qui sera en permanence dehors ce n'est pas le pourrissement qui va réellement limiter sa durée d'utilisation, c'est plutôt son aspect exterieur , le bois grisé résiste très longtemps mais ne sera pas apprécié dans cet état. Tremper dans l'huile chaude est une solution pas bien compliquée, de là à dire que la protection sera définitive..... à coeur, presque, en surface non.
Je pense qu'il faut considérer que l'objet sera éphémère.
Gianni
Accro
Messages : 484
Enregistré le : lun. 11 juil. 2016 16:30
Localisation : Oise (pres de compiegne)

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par Gianni » mer. 1 mai 2019 20:37

Merci a vous deux pour vos contributions. Je n'avais pas envisagé cette technique a l'huile chaude que je ne connaissais même pas....et quelle huile serait la plus adaptée??

A titre perso,je serais aller vers un vernis marin ou me renseigner un peu plus sur la résine époxy ou polyester que je n'ai jamais travaillé mais qui me semblait une possibilité.

Merci encore les gars.

Gianni
De tous ceux qui n'ont rien à dire,les plus agréables sont ceux qui se taisent. Coluche
Avatar du membre
Eataine
Accro
Messages : 3067
Enregistré le : dim. 29 avr. 2012 23:12
Localisation : non peut-être?

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par Eataine » jeu. 2 mai 2019 18:33

Cire microcristalline, à chaud, c'est ce qu'on utilise parfois pour protéger les ruches

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=jPMJ_NWdq68[/youtube]

http://e-cires.com/?static8/cires-microcristallines
lvr
Accro
Messages : 359
Enregistré le : dim. 24 juil. 2016 08:43

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par lvr » jeu. 2 mai 2019 21:03

L'oléothermie, un procédé innovant permettant de valoriser le bois dans une démarche de développement durable. 

Qu’est ce que l’oléothermie ?

Ce terme désigne un procédé respectueux de l’environnement permettant le traitement des bois extérieurs (terrasses, bardages, claustras, lames...). Autrefois, l’emploi de traitements chimiques ou à base de métaux lourds était utilisé pour préserver les bois des attaques parasitaires et cryptogamiques. Cependant, ils ont des conséquences non négligeables sur l’environnement lors de la phase de traitement jusqu’à leur recyclage en fin de vie. L’oléothermie est une forme de traitement naturelle du bois consistant à imprégner en profondeur ce matériau d'un mélange d'huiles végétales chauffées à basse température (<150°C)

Le principe

Trois phases sont nécessaires à ce procédé :

La phase de chauffe : le bois est plongé dans un bain d’huile type colza à environ 120° qui aura pour effet de vaporiser l'eau à l’extérieur du bois, puis de créer à coeur un état de pression tout en permettant un effet de relaxation des contraintes internes du matériau.

La phase de refroidissement : elle est réalisée dans un bain d’huile différent (type huile de lin) qui va condenser la vapeur d'eau, ce qui va générer une pénétration en profondeur de l'huile dans le bois.

La phase de séchage : après égouttage cette phase de séchage à l’air libre finalise l'imprégnation et permet d'obtenir rapidement un aspect sec.

Les avantages de l'oléothermie

De nombreuses essences de bois peuvent être traitées par ce procédé. Les résineux tolèrent particulièrement bien ce traitement et gardent une couleur naturelle contrairement aux bois traités par CCA.  Le bois traité par oléothermie est ainsi nourri en profondeur, ce qui lui permet de devenir insensible à l’eau. Sa stabilité dimensionnelle en est d’autant plus préservée car il n’est plus soumis au gonflement et rétrécissement induits par l’humidité.

Les fissurations sont réduites par ce type de traitement, les entrées d’eau et de micro-organismes sont raréfiées. Le bois devient insensible aux attaques des champignons et des insectes et ne fendille plus aux extrémités. Sur les bois ronds, les fentes périphériques ne se forment plus.

La solidité est accrue et la durée de vie du bois est donc prolongée dans le temps.

Les propriétés mécaniques du matériau demeurent inchangées et il peut être aussi bien utilisé à des emplois structuraux qu’à  la création de claustras, bardages, terrasses, mais aussi mobilier de jardin, chalet et constructions diverses.

Il est bien évidement possible de le peindre, de lui appliquer une lasure ou  de le vernir sans problème.

L’avantage majeur réside dans la préservation et le respect de notre environnement tout au long du processus et ceci jusqu’à la fin de vie du produit qui peut être recyclé ou brûlé sans danger pour la nature environnante.
lvr
Accro
Messages : 359
Enregistré le : dim. 24 juil. 2016 08:43

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par lvr » jeu. 2 mai 2019 21:06

Un autre article
Traitement oléothermique du bois

L'oléothermie répond aux préoccupations actuelles en termes de protection de l'environnement et de santé. Elle permet de protéger le bois durablement grâce à des procédés naturels.

Nous vous donnons plus d'explications !

 

Qu'est-ce que le traitement oléothermique ?

Les recherches ayant permis d'aboutir à ce procédé innovant ont été financées par l'Agence De l'Environnement Et de la Maîtrise de l'Energie dont le sigle est ADEME.

Le traitement oléothermique est le fruit de travaux menés d'arrache-pied dès 1998 par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et le Centre de coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD de Montpellier).

Plus précisément, l'instigateur de cette recherche est Olivier Dumonceaud, qui a consacré sa thèse de Doctorat à ce sujet.

Le traitement par oléothermie repose sur les principes suivants :

L'imprégnation des bois en profondeur de produits 100 % naturels, à savoir des adjuvents chauffés à moins de 150°C, c'est-à-dire à basse température et des huiles végétales en mélange.
La non utilisation de produits de synthèse aussi toxiques pour la santé que pour l'environnement.
L'oléothermie est un procédé de traitement simple à mettre en pratique, et qui ne comporte que trois phases.

La première phase consiste à traiter le bois :

En l'immergeant dans un bain d'huiles végétales chauffées à basse température, c'est-à-dire à partir de 60°C et jamais au-delà de 150°C.
Les huiles végétales pénètrent dans le bois où elles remplacent l'eau que contient le matériau.
Par effet de pression, la matière a tendance à se distendre durant cette phase d'imprégnation. On parle plus scientifiquement d'un « effet de relaxation des contraintes internes du matériau ».
Il s'agit de la phase de chauffe. Elle peut durer une ou plusieurs heures selon le type d'essence mais aussi le calibre des pièces de bois à traiter.
Le bois est ensuite refroidit dans un nouveau bain d'huile :

La vapeur accumulée durant la phase de chauffe est alors condensée, entraînant une pénétration de l'huile au cœur du bois.
Il s'agit de la phase de refroidissement.
Le bois est enfin égoutté puis séché à l'air libre :

L'imprégnation du bois par les huiles végétales est alors finalisée.
Il s'agit de la phase de séchage.
Bon à savoir : l'oléothermie est un procédé de thermohuilage qui s'avère idéal pour pouvoir conserver du bois en extérieur. On appelle ce bois traité de cette façon le bois thermohuilé.

Oléothermie : quels sont les avantages de cette technique ?

L'oléothermie est donc un procédé de traitement du bois par thermohuilage. C'est une technique aux nombreux avantages :

Elle est économique et simple à réaliser.
Elle est non toxique tout au long de la vie du bois traité, même au moment de son recyclage.
Elle peut être employée sans restriction dans le domaine de la construction, ce qui n'est pas le cas des bois traités au moyen de procédés chimiques et toxiques.
Bon à savoir : l'oléothermie représente une solution d'avenir pour contrer le traitement du bois par produits toxiques.

Pour aller plus loin :

Laissez-vous guider pour traiter le bois de votre fenêtre.
Entretien d'une terrasse en bois : les erreurs à éviter.
En savoir plus sur le traitement d'un bardage en bois.
lvr
Accro
Messages : 359
Enregistré le : dim. 24 juil. 2016 08:43

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par lvr » jeu. 2 mai 2019 21:10

Les liens

https://bardage.ooreka.fr/astuce/voir/3 ... ue-du-bois

https://www.aujardin.info/fiches/oleothermie.php

Pour les modos, désolé pour les 3 messages consécutifs, mais sur ma vieille tablette c'etait plus simple
Gianni
Accro
Messages : 484
Enregistré le : lun. 11 juil. 2016 16:30
Localisation : Oise (pres de compiegne)

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par Gianni » jeu. 2 mai 2019 22:43

Alors là,chapeau et.....merci c'est très sympa de ta part d'avoir fait ce travail de recherche et de mise en ligne ici,c'est top !!

J'adhère totalement aux avantages de cette technique que je ne connaissais pas....

Le seul hic que j'y voit est les récipients et leurs tailles pour réaliser cet acte car j'imagine que ce traitement doit se faire sur mon livre une fois totalement terminé?

En tout cas,encore merci pour le partage.
Gianni
De tous ceux qui n'ont rien à dire,les plus agréables sont ceux qui se taisent. Coluche
lvr
Accro
Messages : 359
Enregistré le : dim. 24 juil. 2016 08:43

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par lvr » ven. 3 mai 2019 18:08

Content que cela puisse t'aider.

Sur les sites on voit à quoi peut ressembler la machine, c'est une sorte d'énorme bac en inox dans lequel un bras articulé supporte des palettes de lames de terrasses.

Du coup cela va dépendre de la taille de ton livre ainsi que de la manière dont tu vas le "construire".

Tu peux essayer de prendre contact sur le site oleobois. Ce revendeur d'huile de traitement est l'émanation de l'entreprise créée par celui qui a mis au point l'oleothermie.
Je les avais rencontré par le passé, ils se concentrent aujourd'hui sur la vente d'huile de traitement, mais au départ ils vendaient des machines pour l'oleothermie.
Ils te conseilleront peut être comment procéder en fonction de ton livre et te fournir les huiles adéquates. Sur leur site on peut trouver les huiles de bases, tung,........


Par contre, vu les températures en jeux, je ne suis pas sûr que cela soit facile à mettre en place, et cela doit être assez dangereux. Donc bien y reflechir
Widjinn
Accro
Messages : 203
Enregistré le : mar. 16 mai 2017 19:37
Localisation : Lamarche sur Saône

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par Widjinn » ven. 3 mai 2019 20:42

Pour moi le traitement ultime pour protéger durablement du bois est la stabilisation à la résine époxy. Le bout de bois brut est disposé dans un récipient et mis sous vide d'air afin que l'air contenu dedans soit retiré. Ensuite il est sortit et immergé totalement dans le récipient qui est mis sous haute pression. On attend plusieurs heures sous pression que la résine sèche à coeur et on récupère un bloc de résine avec le bout de bois dedans. Ne reste plus qu'a travailler le bois. Entre temps la masse du bois aura plus que doublée.
Gianni
Accro
Messages : 484
Enregistré le : lun. 11 juil. 2016 16:30
Localisation : Oise (pres de compiegne)

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par Gianni » ven. 10 mai 2019 22:27

Vraiment intéressant vos conseils mais dans mon cas,je recherche une protection la plus efficace possible mais qui reste "réalisable" avec des produits courants type vernis marin,bouche pores spécifique ou autres solutions mais dans cet ordre d'idée là....

Si cela vous semble impossible,n'hésitez pas a me le dire et j'en aviserais mes clients afin de ne pas leur promettre une realisation irréaliste.

Merci encore.
Gianni
De tous ceux qui n'ont rien à dire,les plus agréables sont ceux qui se taisent. Coluche
Avatar du membre
CdeC
Accro
Messages : 2961
Enregistré le : mar. 26 août 2014 14:20

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par CdeC » dim. 12 mai 2019 14:01

Protection ultime pour l'extérieur, et avec ta commande, je fais sans hésiter en douglas.

Puis Seasonite sur bois neuf avant de mettre à la pluie.

Puis textrol après 6 mois (que tu peux proposer dans ton offre), puis tous les 6 mois suivants (tu peux laisser le fond de pot et un pinceau). Les 6 mois suivants... chez moi plutôt tous les ans, ou 2 ans...

De l'epoxy, je vois bien le caractère définitif, mais sur du bois massif, je n'en suis pas sûr.

Vernis marin, j'ai essayé ce qui se vend en GSB, hé bah je ferais plus... faut prendre du pro, bien suivre le cycle, poser au moins 7 couches... et y revenir.

Penses bien à faire ton ouvrage pour que l'eau s'écoule et ne stagne nulle part.

Au vu de la commande, je pense que les clients verront la première "noicissure" comme un échec, donc exit châtaignier et chêne.
lvr
Accro
Messages : 359
Enregistré le : dim. 24 juil. 2016 08:43

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par lvr » mar. 14 mai 2019 09:13

Je sais qu'il y a aussi la possibilité de chauffer le bois (dans le four ?) ou de le mettre sous vide pour enlever toute la vapeur d'eau.
Comme avec l'oleothermie, le premier produit appliqué ensuite prendra la place de l'eau.

À titre perso, je ne suis pas sûr qu'un produit filmogene soit la meilleure solution.
Je partirai sur une solution par trempage soit un bois exotique Classe 5 comme (itauba, massaranduba,....)
Gianni
Accro
Messages : 484
Enregistré le : lun. 11 juil. 2016 16:30
Localisation : Oise (pres de compiegne)

Re: protection ultime pour l'extérieur.

Message par Gianni » mer. 15 mai 2019 20:08

Encore merci pour vos réponses aux uns et aux autres. Je vais rencontrer a nouveau mes clients potentiels afin de leurs expliquer les risques liés à leur demandes et ce que je peut réaliser. Grâce a vous je suis un peu plus "armé" pour leurs expliquer clairement ce qu'il peut résulter d'une telle création.

Je vous tiendrais au courant de nos choix définitifs.
Gianni
De tous ceux qui n'ont rien à dire,les plus agréables sont ceux qui se taisent. Coluche
Répondre