Chantier atelier à partir d'une étable

Discutez ici du lieu où tout se passe

Modérateur : ours_en_pluche

Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » mer. 3 oct. 2018 19:59

C'est tipar comme ils disent maintenant...
toit1.JPG
Pas moyen de trouver les chevrons de 5m en essence "noble" dans le coin, ils seront donc en douglas.
Ce chantier n'est pas du luxe au vu de certaines poutres et chevrons retirés. On n'aurait rien fait, peut être bien qu'un jour d'autan, on se le serait pris sur la figure...Bonne récup de poutres dans le voisinage immédiat, au titre de potlach royal...
Ben pour une fois, critiquons un peu les anciens qui n'avaient manifestement pas calée la traverse centrale (30cm de jeu quand même par endroits).
Je reviens bientôt avec des questions d'implantation machines dès que j'ai un bout de plan correct.
bonne soirée.
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » ven. 12 oct. 2018 12:34

Ça avance bien...
Il y a la volige peuplier sous le pare-pluie.
toit.JPG
Vu du dessous, le peuplier rends pas mal du tout...
danse.JPG
lamouette
Accro
Messages : 4102
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par lamouette » ven. 12 oct. 2018 12:57

oui on peut faire de très jolis plafonds en peuplier brut de sciage,
y'a pas à dire, on savait monter des pierres, les maçons maintenant mettent des tonnes de joint.
Niun
Accro
Messages : 282
Enregistré le : sam. 12 déc. 2015 11:19

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Niun » ven. 12 oct. 2018 13:01

et quitte à refaire le toit tu ne prévois pas plus d'ouverture pour la lumière ? je ne vois pas du tout de fenêtre (question d'un mec qui n'y connait vraiment, mais alors rien du tout...)
Avatar du membre
woodpecker54
Accro
Messages : 785
Enregistré le : jeu. 15 sept. 2016 15:22
Localisation : Nancy

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par woodpecker54 » ven. 12 oct. 2018 13:50

Tamilhaz expliquait dans le premier post qu'il s'agit d'un site classé.

Celui qui travaille avec ses mains est un ouvrier
Celui qui travaille avec ses mains et sa tête est un artisan
Celui qui travaille avec ses mains, sa tête et son cœur est un artiste
Niun
Accro
Messages : 282
Enregistré le : sam. 12 déc. 2015 11:19

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Niun » ven. 12 oct. 2018 13:54

oups oui désolé, j'ai relu et c'est effectivement très clair !
Avatar du membre
gumma
Accro
Messages : 1069
Enregistré le : mar. 1 déc. 2015 12:28

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par gumma » ven. 12 oct. 2018 14:33

Belle bâtisse. Et bosser dehors par un temps pareil, le bonheur !
Ce qui vaut la peine d'être fait mérite d'être bien fait.
quesuisje
Accro
Messages : 928
Enregistré le : mer. 5 nov. 2014 09:21
Localisation : Namur

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par quesuisje » ven. 12 oct. 2018 15:14

lamouette a écrit :
ven. 12 oct. 2018 12:57
y'a pas à dire, on savait monter des pierres, les maçons maintenant mettent des tonnes de joint.
Ou alors, les maçons d'avant ne savaient pas faire de joint...

Quesuisje
Quesuisje

Boiseux amateur s'équipant lentement...
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » jeu. 1 nov. 2018 08:49

Bon, le toit est terminé.
Là, je démonte le plancher de la grange et tant qu'à faire pour ne pas avoir à déplacer l'échafaudage x fois (sol = tas de gravas), je retire les pointes, aspire tout ce qu'il y a sur et autour des poutres, et ponce grossièrement celles-ci pour enlever le bois "pourri".
Utiliser une Mirka en ponçage de démolition me fait un peu bizarre. J'en serai peut-être pour un changement de plateau...J'ai renoncé au sablage car le temps est trop humide.
Sinon, tout à fait autre chose :
Je pense réaliser mon circuit d'aspiration en PVC de 160. Je suis en train de le modéliser en 3D car ce n'est pas de la tarte à concevoir en raison du bannissement des coudes à 90°.
Peut-on imaginer qu'il ne soit pas collé ?
Quid des modèles de raccords à joint à lèvres ?
Avatar du membre
bricolo36
Accro
Messages : 354
Enregistré le : ven. 19 oct. 2018 07:19
Localisation : 36150

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par bricolo36 » jeu. 1 nov. 2018 08:53

Ce n'est pas un atelier que tu fais c'est une usine en tout cas beau projet
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » jeu. 1 nov. 2018 09:12

bricolo36 a écrit :
jeu. 1 nov. 2018 08:53
Ce n'est pas un atelier que tu fais c'est une usine en tout cas beau projet
Non...dis moi pas ça...j'ai tout fait dans ma vie pour éviter l'usine....!!!
Le 160 c'est pour pouvoir utiliser plusieurs machines à la fois (dans la limite du 400V 20A de mon installation).
En effet, j'espère bien que ce lieu va attirer de nouveaux amis (pas des machines, des humains...)
Pour l'aspi, pour le moment je suis sur ça :
https://www.outillage2000.com/machines- ... e-tri.html
A acheter peut être ailleurs, hein...ou un autre modèle d'une autre marque que vous allez me conseiller...
Les critères : outre les performances, pouvoir être bricolé pour passer dans un local de hauteur = 1.97m
Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4202
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Dorora » jeu. 1 nov. 2018 13:05

Tamilhaz a écrit :
jeu. 1 nov. 2018 09:12
Le 160 c'est pour pouvoir utiliser plusieurs machines à la fois (dans la limite du 400V 20A de mon installation).
Gaffe de pas faire chuter le débit de l'aspi en mettant du tube trop gros, ce serait ballot
Tamilhaz a écrit :
jeu. 1 nov. 2018 09:12
En effet, j'espère bien que ce lieu va attirer de nouveaux amis (pas des machines, des humains...)
Je prend ça pour une invitation personnelle, mais t'es un peu loin, faudra bien s'organiser
Ni Dieu, Ni Patrie!

Adorateur du crayon malgré tout...
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » jeu. 1 nov. 2018 13:55

Gaffe de pas faire chuter le débit de l'aspi en mettant du tube trop gros, ce serait ballot
C'est clair que j'ai pas pensé à ça... :oops:

L'aspi choisi pour le moment à un débit de 3000m3/h est une entrée en 150mm, du coup je pensais que c'était bon, mais va falloir peaufiner. Les raccordements des machines (appelons ça : branches) sur l'axe principal d'aspiration (en 160mm) seront de diamètres réduits pour coller au maximum aux dimensions de sortie des machines. Je devrai récupérer ainsi du débit, non ?
Je prend ça pour une invitation personnelle, mais t'es un peu loin, faudra bien s'organiser
Pas de problèmes...on peu bien faire de la menuiserie en vacances, non? :D
Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4202
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Dorora » jeu. 1 nov. 2018 17:30

Tamilhaz a écrit :
jeu. 1 nov. 2018 13:55
Je devrai récupérer ainsi du débit, non ?
Tous ça ce calcul savamment, je n'en suis pas capable, je sais juste qu'il faut faire attention
J'ai prévu de faire mon réseau un jour avec du tube galva de vmc en 150

Tamilhaz a écrit :
jeu. 1 nov. 2018 13:55
Je prend ça pour une invitation personnelle, mais t'es un peu loin, faudra bien s'organiser
Pas de problèmes...on peu bien faire de la menuiserie en vacances, non? :D
[/quote]

Carrément, je ramènerai des crayons !
Ni Dieu, Ni Patrie!

Adorateur du crayon malgré tout...
Avatar du membre
Rascal
Accro
Messages : 3020
Enregistré le : sam. 3 janv. 2015 12:12
Localisation : Pays Gallo!

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Rascal » jeu. 1 nov. 2018 17:57

Il y a une très bonne explication pour calculer tout ça sur l'air du bois.... Mais je ne sais plus ou....
"Si la vue d'un bureau encombré évoque un esprit encombré alors que penser de celle d'un bureau vide ?"
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » jeu. 1 nov. 2018 18:48

Rascal a écrit :
jeu. 1 nov. 2018 17:57
Il y a une très bonne explication pour calculer tout ça sur l'air du bois.... Mais je ne sais plus ou....
Je l'ai trouvée. Merci.
https://www.lairdubois.fr/pas-a-pas/306 ... elier.html
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » sam. 3 nov. 2018 19:37

Je suis en train de calculer l'aspiration de mon futur atelier et ai pour le moment sélectionné l'aspirateur Holzmann ABS5000SE Tri (5000m3/h et 2x180 litres de stockage)
J'ai le 400V (20A) et donc il me semble que c'est mieux de le prendre en tri puisque les nouvelles machines vont l'être.
Pourquoi ce modèle ?
Je pense mettre l'aspirateur dans un local attenant l'atelier mais sans porte de communication directe, le gros volume de stockage m’intéresse car ainsi je n'aurai pas besoin d'aller constamment vérifier le niveaux des copeaux.
Les machines principales vont être :
- un rabot dégau en 410mm
- une scie à format
- une SAR de grosse capacité
- à venir, une toupie et pourquoi pas la défonceuse sous table et autres petites machines stationnaires (ponceuse à cylindre, lapidaire...)
Je veux me réserver la possibilité de pouvoir travailler sur deux machines en même temps (pas tout seul :mrgreen: )

Mon local attenant fait au max 2117 de haut et l'aspirateur 2240.
Comme il sera en poste fixe, je pensai démonter tout le support et accrocher la "table" au mur par deux équerres solides en respectant le fait de ne pas faire toucher le plafond aux bonnets (risque d'humidité). Les sacs vont trainer par terre mais bon ... si c'est trop gênant je peut toujours faire un puits au perfo.

J'ai récupéré la feuille de calcul sur l'air du bois et le zinzin semble pour le moment surdimensionné en puissance et il faudrait qu'en utilisation une personne, je décharge la moitié du débit dès l'entrée...Je vais mettre des évents de délestage pour peaufiner la recherche d'une vitesse d"écoulement inférieure à 25m/s sur toutes les branches mais j'ai eu une autre idée : le pilotage du zinzin par un variateur de fréquence triphasé, ce qui résoudrait aussi le problème du démarrage déporté...
Qu'en pensez vous ?

D'autre part, je pense chauffer l'atelier avec un poêle à bois, et la aussi j'aimerai ne pas être embêté...
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » sam. 3 nov. 2018 19:44

machines.JPG
Les machines principales et au fond le local aspiration
poutres.JPG
Avec les poutres le cheminement aérien est plus compliqué...
mcop2
Accro
Messages : 798
Enregistré le : jeu. 28 août 2014 09:02

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par mcop2 » sam. 3 nov. 2018 23:30

Bonjour,
si ton aspirateur est dans un local non communiquant avec l'atelier, et que tu aspire 5000m3/h de l'atelier, il faudra que ce volume d'air puisse entrer dans l'atelier, et aussi qu'il puisse ressortir du local aspirateur.
Dans ce cas, je ne suis pas sur que chauffer l'atelier serve à quelque chose. :oops:
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1196
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » dim. 4 nov. 2018 07:17

Oui, il faut laisser les portes ouvertes le temps d'utilisation des machines. C'est pour la fumée que je m'inquiète...qu'elle soit aspirée dans l'atelier...
Répondre