Chantier atelier à partir d'une étable

Discutez ici du lieu où tout se passe

Modérateur : ours_en_pluche

Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4313
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Dorora » dim. 4 nov. 2018 10:04

la blague de la dispartition de message grrr

on recommence:

J'ai un aspi conséquent il mange 3x4A et à un tube de 150mm, aucune info de plus, je l'ai acheté d'occase et rien d'indiqué dessus
Avant, atelier non isolé, toiture à vue , chauffage avec poêle à bois, je n'ai jamais eu de retour de fumée dans l'atelier

Dans le cas d'un atelier chauffé épisodiquement, il faut compté sur le rayonnement du poêle, pas sur la température direct de l'air ou des murs pour l'apport de chaleur, comme dans les vielles maison...

l'atelier faisait 65m², gros volume puisque toute la hauteur sol - faîtage était à chauffer, aspi en route, j'arrivais aisément à 10°c en un peu plus d'une heure (tirage à fond, c'est à dire tiroir à cendres ouvert lol)
En début d'après midi, 12 à 15°c selon la température dehors (et souvent -10 à -20°c on était à 850m dans une région réputé pour ses grands froids)

Bref, je pense pas que l'aspiration soit un problème dans nos cas, sauf si on y bosse chaque jour, et du coup, un investissement dans l'isolation et un vrai système de chauffe serait pertinent

Après, j'ai dans l'idée qu'une entrée d'air pourrait se faire en toiture, autour du tube du poêle, en double tubage quoi, sur 2m de long, ça permettrait de nettement réchauffer l'air qui rentre dans l'atelier!
Bon, ici il faudrait quand même avoir une étanchéité à l'air global assez bonne sur le reste de l'atelier pour que ce soit efficace
Ni Dieu, Ni Patrie!

Adorateur du crayon malgré tout...
mcop2
Accro
Messages : 838
Enregistré le : jeu. 28 août 2014 09:02

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par mcop2 » dim. 4 nov. 2018 10:26

Bonjour,
Il y a aussi la solution d'un poêle étanche qui prend l'air de l'extérieur; (Je sais que ça existe, mais je n'ai jamais essayé).
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1423
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » dim. 4 nov. 2018 11:08

Merci Dorora pour cette (double :( ) contribution.
Une petite question : ton aspirateur, tu l'as à l'intérieur ou à l'extérieur ?
Il semblerait qu'il soit à l'extérieur vu le contenu du message...
Dans le cas d'un atelier chauffé épisodiquement, il faut compté sur le rayonnement du poêle, pas sur la température direct de l'air ou des murs pour l'apport de chaleur, comme dans les vielles maison...
Je suis d'accord...c'est pourquoi je l'ai prévu pas trop loin de l'établi, endroit à priori le plus utilisé et où quand on ne rabote pas, on n'a moins une grosse activité physique ...sinon c'est un jotul d'occase qui chauffe allègrement ses 100m2. J'ai prévu d'isoler sur 22cm entre la volige plafond de l'atelier et le futur plancher de l'étage dans l'épaisseur du nouveau solivage caissonné en 22x4.
jotul.JPG
Bref, je pense pas que l'aspiration soit un problème dans nos cas, sauf si on y bosse chaque jour, et du coup, un investissement dans l'isolation et un vrai système de chauffe serait pertinent
J'espère bien y travailler pas chaque jour mais presque (retraite dans 2 ans...) et ce sera ma deuxième maison :D.
Ce qui me fait un peu peur, c'est que sur le papier le bouzin à fond avale plus d'un m3 à la seconde. Du coup, le variateur de vitesse me fait vraiment envie...
Après, j'ai dans l'idée qu'une entrée d'air pourrait se faire en toiture, autour du tube du poêle, en double tubage quoi, sur 2m de long, ça permettrait de nettement réchauffer l'air qui rentre dans l'atelier!
Très bonne idée.....mais ma cheminée n'est là que depuis une semaine et ça ne va pas plaire au maçon si je lui dit de tout péter (ni à ma chérie d’ailleurs :mrgreen: )

@mcop2
Il y a aussi la solution d'un poêle étanche qui prend l'air de l'extérieur; (Je sais que ça existe, mais je n'ai jamais essayé)
J'ai réfléchi à bricoler un caissonage du jotul mais c'est un peu lourd...après, j'ai un tuyau d'évacuation pluviale en 125 qui va passer sous l'atelier, je pourrai toujours me faire un piquage pour une arrivée d'air sous le poêle...ça devrait bien marcher sauf en cas de gros orage...
Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4313
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Dorora » dim. 4 nov. 2018 12:58

Tamilhaz a écrit :
dim. 4 nov. 2018 11:08
J'espère bien y travailler pas chaque jour mais presque (retraite dans 2 ans...) et ce sera ma deuxième maison :D.
Ce qui me fait un peu peur, c'est que sur le papier le bouzin à fond avale plus d'un m3 à la seconde. Du coup, le variateur de vitesse me fait vraiment envie...
Pour mon aspirateur, il était dehors l'hiver dernier, on a déménagé entre temps, là il est dans les grenier a foin, mais je n'ai pas de chauffage pour le moment dans l'atelier

Pour ton achat envisagé, 1m3 sec, ça me parait vraiment énorme, mais je suis pas spécialiste, il faudrait connaitre le débit réel une fois brancher sur les machines, celle qui tourne le plus souvent c'est la RD pour moi, et c'est clairement celle ou le débit est le plus faible une l'aspi branché dans le raccord d'aspiration


Et, par contre, si tu compte y être souvent, alors, moi j'aurais vraiment engager une réflexion sur une isolation performante comme pour un volume chauffé intérieur
10cm de PU au mur, 30cm de laine de bois en plafond (histoire que ce soit durable...) et une étanchéité à l'air potable
(Edit: tu as 22cm entre solive, j'avais zappé, l'étage est chauffé?)

ça amène un grand confort quand même, et plus agréable d'y stationner longtemps

Ici, tu as déjà commencer, donc faut composer avec ce que tu as prévu :D
Ni Dieu, Ni Patrie!

Adorateur du crayon malgré tout...
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1423
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » dim. 4 nov. 2018 17:41

Pour ton achat envisagé, 1m3 sec, ça me parait vraiment énorme, mais je suis pas spécialiste, il faudrait connaitre le débit réel une fois brancher sur les machines, celle qui tourne le plus souvent c'est la RD pour moi, et c'est clairement celle ou le débit est le plus faible une l'aspi branché dans le raccord d'aspiration
Je vais faire des simulations grâce au super article fait par Mig sur l'air du bois avec une feuille de calcul qu'il a mis en téléchargement.
https://www.lairdubois.fr/pas-a-pas/306 ... elier.html
Pour s'en servir il faut avoir bien débroussaillé le terrain en définissant son réseau. Tant qu'à faire, je le fait en 3D mais le fait d'éviter les coudes à 90° c'est assez galère...
Et, par contre, si tu compte y être souvent, alors, moi j'aurais vraiment engager une réflexion sur une isolation performante comme pour un volume chauffé intérieur
10cm de PU au mur, 30cm de laine de bois en plafond (histoire que ce soit durable...) et une étanchéité à l'air potable
(Edit: tu as 22cm entre solive, j'avais zappé, l'étage est chauffé?)
Pour l'isolation des murs (je l'ai fait l'an dernier dans notre maison) je l'avais envisagé de la même manière que la maison (laine de bois) mais c'est assez onéreux et des discussions avec des amis m'ont fait entendre que ce n'était pas prioritaire, qu'il serait toujours temps de le faire plus tard si ça allait vraiment pas. Quant au PU, si je met ça, ma réputation est ruinée... :mrgreen: (je suis maraicher bio). Et puis on n'est pas dans le Jura ici... :mrgreen:
L'étage n'est pas chauffé et ne le sera pas. C'est une salle pour danser, faire des projections, des répétitions musicales ou théâtrales...Si je fais tout ça, c'est quand même pour générer du trafic...
Les portes et fenêtres de l'atelier, je vais les faire quand je serai dedans...
réseau.JPG
Pour le réseau j'en suis là...je vais pouvoir feuilledecaluler
toitneuf.JPG
Le toit refait à neuf et sa petite cheminée
Fichiers joints
mirka.JPG
La pauvre mirka a connue des jours meilleurs, mais elle est vaillante la bougresse
oneida.JPG
Vu le sol en cours de hérissonage très grossier j'évite de déplacer l’échafaudage donc j’enlève le plancher, j'aspire, j'arrache les pointes et je "sable" à la ponceuse la zone accessible
Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4313
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Dorora » dim. 4 nov. 2018 20:08

Quant au PU, si je met ça, ma réputation est ruinée... :mrgreen: (je suis maraicher bio). [/quote]

Isoler, avec un matériau polluant, c'est malgré vtout éviter une pollution bien pire avec le chauffage...
Le chauffage au bois est très polluant, je l'ai évoqué y'a peu dans un autre post.

Bref, je comprend, on est dans le cas d'une réflexion similaire ici, quel isolant, pour quel profit énergétique etc

Pour ton plafond, du coup, remplir de ouate est envisageable ?
Ni Dieu, Ni Patrie!

Adorateur du crayon malgré tout...
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1423
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » dim. 4 nov. 2018 20:36

Oui, je pense que ça va être de la ouate....bien que les ayatollahs du coin utilisent plutôt la laine de mouton brute (c'est maintenant considéré comme un déchet dont personne ne veut, presque tu pourrait demander des sous quand tu vas la chercher...) mais j'ai des doutes sur le long terme...(mites) à moins de rajouter des trucs genre sel de bore...Après il y a l'odeur mais on s'habitue...A poser en vrac dans un grenier pourquoi pas, mais entre solives...)
La ouate...malgré le sel de bore....c'est assez politiquement correct....quand tu dis que tu vas mettre ça, les gens regardent ailleurs...et ça passe...surement que vu la pléthore de trucs à critiquer...faut bien qu'il y ait des trous. Il y a qq années, le sel de bore était considéré comme dangereux pour la santé, il ne l'est plus...vas savoir...c'est un peu comme les insecticides autorisés en bio, une année c'est le pyrèthre, une autre la roténone...après autre chose et puis on revient au premier...
Le chauffage au bois (très polluant (particules) en ville mais rien de comparable à la campagne) avec tirage fermé est énormément producteur de CO2...je le dis, les gens regardent ailleurs...et pourtant là ça concerne les citadins et les campagnols d'ici ou d’Afrique...
Mon mot d'ordre depuis longtemps "nuire le moins possible"...ça a tracé ma vie mais ça devient de plus en plus difficile...
Pour l'isolation, si je traine un peu beaucoup...peut être qu'un jour j'aurai assez de copeaux..
lamouette
Accro
Messages : 4472
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par lamouette » dim. 4 nov. 2018 20:45

Si tu peux avoir de la laine mouton, fonces sinon des bottes de paille si tu as la place.
Quel chauffage ne pollue pas? Au bois ça peut aller si bien géré, haute température , bon rendement. En bas la courbe de CO2
En rouge le rendement , c'est un poele haut rendement à accumulation.
Image
Pour ceux que ça intéresse , on utilise très peu de bois donc ça pollue moins:
http://batchrocket.eu/fr/fonction
Modifié en dernier par lamouette le dim. 4 nov. 2018 20:59, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4313
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Dorora » dim. 4 nov. 2018 20:51

Tamilhaz a écrit :
dim. 4 nov. 2018 20:36
Le chauffage au bois (très polluant (particules) en ville mais rien de comparable à la campagne) avec tirage fermé est énormément producteur de CO2...je le dis, les gens regardent ailleurs...
Y'a aussi des substance très toxique qui sorte de la combustion, et ces substance ne seront pas réabsorbé par un arbre qui pousse, contrairement au CO2:

https://www.picbleu.fr/page/polluants-e ... on-du-bois

je viens de me mettre le site en favoris, très instructif.

Le bois à le vent en poupe, un bon matraquage marketing est surement la cause, mais effectivement, il fait pas bon placer le bois de chauffage comme polluant notoire en ce moment.


Entre tes solives et à la limite, en créant un caisson verticale le long de mur, nombre de solution "saine" s'offre à toi
paille en vrac, ouate, copeaux, liège

Le sel de bore, je n'ai pas d'avis, j'ai juste vu qu'il notait partout que les produit n'en contienne pas

Edit, lamouette tu post entre temps, c'est vrai que tous les chauffage pollue, d'où l’intérêt de construire du passif... Grand débat
Ni Dieu, Ni Patrie!

Adorateur du crayon malgré tout...
lamouette
Accro
Messages : 4472
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par lamouette » dim. 4 nov. 2018 20:58

Pour moins polluer il faut très bien isoler. Les autres chauffages ? L'électrique ça pollue aussi ou ça nous embarrasse de déchets à donner en cadeaux aux générations futures, le fuel ça pollue. Le gaz alors mais on ne l'a pas sans exploiter le pétrole.
Oui j'ai ce défaut de corriger mes posts entre temps , à me relire il manque toujours quelque chose et si je poste après c'est trop tard , on parle d'autre chose.
Modifié en dernier par lamouette le dim. 4 nov. 2018 21:06, modifié 1 fois.
lamouette
Accro
Messages : 4472
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par lamouette » dim. 4 nov. 2018 21:06

Il faut bien se renseigner sur l'efficacité des isolants, par exemple des écolos parlent d'enduit chanvre chaux hors ça n'isole presque rien du tout et la chaux n'a aucune utilité réelle en enduit intérieur , l'argile (gratuite) qui est jettée n'importe où lors de créations de fondations fait mieux.
La paille doit être tassée , donc les bottes, bref bien calculer la résistance des matériaux .
Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4313
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Dorora » dim. 4 nov. 2018 21:09

lamouette a écrit :
dim. 4 nov. 2018 20:58
Pour moins pollueril faut très bien isoler.
[...]
et si je poste après c'est trop tard , on parle d'autre chose.
On est parfaitement d'accord, et t'es encore dans le sujet :)

lamouette a écrit :
dim. 4 nov. 2018 21:06
Il faut bien se renseigner sur l'efficacité des isolants, par exemple des écolos parlent d'enduit chanvre chaux hors ça n'isole presque rien du tout et la chaux n'a aucune utilité réelle en enduit intérieur
En fait, là encore effet marketing, cette enduit est très bon pour protéger de la paille par exemple, mais pas utiliser seule
Ni Dieu, Ni Patrie!

Adorateur du crayon malgré tout...
lamouette
Accro
Messages : 4472
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par lamouette » dim. 4 nov. 2018 21:16

Ma solution est de n'utiliser que très peu de chaux , juste un tout petit peu dans l'enduit d'argile. En exterieur argile aussi (ça respire) ,de bonnes avancées de toit qui empêchent les murs de mouiller et en même temps calculées pour les grandes chaleurs d'été car beaucoup de vitrage au sud . Passif à ma sauce en utilisant beaucoup de matériaux locaux qui ne polluent pas.
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1423
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » dim. 4 nov. 2018 21:34

Passif à ma sauce en utilisant beaucoup de matériaux locaux qui ne polluent pas.
T'es roots lamouette et ça me plait...
Mes potes trentenaires sont sur cette ligne...et tant mieux...
Moi qui suis plus âgé (aille mon dos...) je roule un peu sur mon bilan carbone des décennies précédentes..et me permet d'isoler ma maison en laine de bois suisse (pas trop local). Par exemple il nous arrive aussi de travailler le sol avec nos ânesses, toujours quelque litres de ??? (c'est même plus du gaz oil...) de non brulés...
Difficile de rester tout le temps sur la ligne (quelque soit le crayon).
lamouette
Accro
Messages : 4472
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par lamouette » dim. 4 nov. 2018 22:16

Je vais construire une maison et j'ai le temps pour y penser , ça aide. J'ai récupéré des fermes en chêne de 1848 encore en très bon état, je fais les murs en colombages chêne 2 faces, bottes de paille locale au milieu, torchis , argile du coin, sable qu'on a en creusant sur place , ardoises d'occase , du béton seulement en fondation sous les murs, sol mix terre battue et bois , grandes baies fixes panoramiques, plain pieds...
Ca sera dans un champ avec les vaches autour , rien à tondre, de quoi finir tranquille sans trop bosser . :D
Pour l'isolation du sol il n'y a que là dessus que je réfléchis encore , je ne fait pas de vide sanitaire parce que j'estime que ce n'est pas efficace , il faut des courants d'air dessous donc le froid refroidit la dalle, bof. Et comme je ne veux pas trop de béton ce sera terre battue sur isolation efficace posée sur lit de caillou . Hors celles qui sont efficaces en matériaux naturels sont très épaisses , trop , ça fait déménager trop de cubage de terre, d'où peut être une entorse , PU de 10cm. bouh!
Modifié en dernier par lamouette le dim. 4 nov. 2018 22:32, modifié 2 fois.
jlmonniot
Accro
Messages : 1505
Enregistré le : ven. 31 mars 2017 22:03
Localisation : mareuil sur Ay ( champagne )

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par jlmonniot » dim. 4 nov. 2018 22:19

mais les vaches a traire !!
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1423
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » dim. 4 nov. 2018 22:24

Fais gaffe aux vaches quand même...Les 2.0 étaient RFID, peut être que les nouvelles peuvent envoyer directement des images sur Utub...
lamouette
Accro
Messages : 4472
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par lamouette » dim. 4 nov. 2018 22:30

Les vaches sont à un paysan, le champ est loué.
J'ai fait un pari, faire entrer une vache une fois dans la maison , en faire une vidéo. :lol:
Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4313
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Dorora » lun. 5 nov. 2018 08:27

lamouette a écrit :
dim. 4 nov. 2018 22:16
Pour l'isolation du sol il n'y a que là dessus que je réfléchis encore , je ne fait pas de vide sanitaire parce que j'estime que ce n'est pas efficace , il faut des courants d'air dessous donc le froid refroidit la dalle, bof
Fondation hors gel, construction d'un plancher sur pilotis a 30/40cm du sol, isolation au sol de 10cm de laine de bois compresser, c'est pas mal du tout

Emprunte "écologique" faible du au pilori plutôt que mur de soubassement, tout peut être en bois, protégé je ne sais pas trop comment en dessous

J'ai réfléchi a plein de solution avant de construire notre maison (celle d'où on est parti)
Le problème étant de faire en moins de 6mois quelque chose d'habitants et qu'on puisse payer, en s'approchant au plus près du passif, sain "si possible", et avec un très grand confort intérieur.
Tout a été réussie, si on excepte les artisans.
Mais le cahier des charges de base avait été respecté :)
Ni Dieu, Ni Patrie!

Adorateur du crayon malgré tout...
Avatar du membre
Tamilhaz
Accro
Messages : 1423
Enregistré le : mar. 12 juil. 2016 11:00
Localisation : Nord du Tarn

Re: Chantier atelier à partir d'une étable

Message par Tamilhaz » lun. 5 nov. 2018 08:40

Lamouette, fais pas rentrer une vache dans la maison...après ça aura l'air d'une étable et t’auras l'idée de transformer ça en menuiserie...
Répondre