CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Modérateur : davidoffo

Répondre
MikaL
Découvre le forum
Messages : 3
Enregistré le : mar. 26 nov. 2019 09:50

CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par MikaL » mar. 26 nov. 2019 09:57

Bonjour à tous,

Voilà j’envisage d’entreprendre une formation dans le domaine du bois mais j’hésite entre ses deux formations : un cap charpentier et un cap constructeur bois.

Je voudrais simplement savoir la différence entre ses deux formations et avoir un retour d’expérience de la part de ceux ayant une connaissance de ses domaines afin de déterminer la formation la plus adaptée à mes objectifs.

Mes objectifs étant de me lancer dans la construction de maison à ossature bois ou dans la rénovation de vieille grange.

Je suis également à la recherche de cours PDF pour le CAP Constructeur bois (pourquoi pas aussi pour le CAP Charpentier) ou si vous avez des références littéraires sur le sujet je suis intéressé.

Merci par avance de vos réponses,

MikaL
Avatar du membre
CdeC
Accro
Messages : 3250
Enregistré le : mar. 26 août 2014 14:20

Re: CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par CdeC » mer. 27 nov. 2019 08:36

Salut.

En ossature bois, le concept MBOC semble faire référence (tu trouveras sur google).

Charpente? Ca dépend de ce que tu veux faire, restauration ou charpente des pavillons neufs.Tu es dans quelle région?

Pour MBOC, "construction de maisons à ossature bois", édition CTBA Eyrolles est déjà une bonne base technique, qui m'a permis de construire ma propre MOB.

Le forum de référence sur la construction bois:

http://www.maisons-et-bois.com/discussions/
MikaL
Découvre le forum
Messages : 3
Enregistré le : mar. 26 nov. 2019 09:50

Re: CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par MikaL » jeu. 28 nov. 2019 12:03

CdeC a écrit :
mer. 27 nov. 2019 08:36
Salut.

En ossature bois, le concept MBOC semble faire référence (tu trouveras sur google).

Charpente? Ca dépend de ce que tu veux faire, restauration ou charpente des pavillons neufs.Tu es dans quelle région?

Pour MBOC, "construction de maisons à ossature bois", édition CTBA Eyrolles est déjà une bonne base technique, qui m'a permis de construire ma propre MOB.

Le forum de référence sur la construction bois:

http://www.maisons-et-bois.com/discussions/
Salut CdeC,

Je suis tombé sur le concept MBOC pendant mes recherches, je suis dans la région parisienne (Yvelines), et un organisme propose des formations non-loin de chez moi mais malheureusement non prise en charge par le CPF. Voilà pourquoi j’envisageais de m’orienter vers un CAP.

Je voudrais faire les deux (restauration et construction) mais concernant les pavillons neufs ceux-ci serai de très petites surfaces (façon Tiny house mais sans la remorque).

Je prends note de votre livre, j’envisage également de me procurer « L'ossature bois - Conception technique & mise en œuvre » de Christian Fanguin qui m’a l’air résolument pratique. (Si vous connaissait ce livre, j’apprécierais votre retour)

J’ai vu certaine de vos réalisations sur le forum, c’est vraiment très impressionnant !

Vous n’avez jamais suivi de formation dans le domaine du bois ? Mise à part les livres bien entendu :D

Merci encore de m’avoir répondu,

Cordialement

MiKL
Julien W
Découvre le forum
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 28 nov. 2019 22:22
Localisation : Saint-Omer

Re: CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par Julien W » jeu. 28 nov. 2019 23:15

Salut,

La formation MBOC à l’avantage d’être de courte durée. C’est une formation que j’ai suivi il y a 8 ans environ en formation interne à l’entreprise (1 semaine théorie et commercialisation, et 1 semaine pratique).

Pour ce qui est du CAP, la plupart de nos salariés sont passés par CAP Ossature bois, puis CAP Charpente, et pour certains : BP Charpente en complément. Le CAP ossature bois est selon moi suffisant pour se lancer dans de petites constructions. Pour ce qui est de la restauration des vieilles granges, je dirais que le BP va te donner de l’assurance, le CAP est un peu juste pour des charpentes techniques.

L’ossature bois semble simple, mais il y a beaucoup de questions que trop peu de constructeurs se posent (permeance à la vapeur, confort vibratoire, traitement des ponts thermiques, etc.) si tu es passionné, n’arrête Jamais de te poser des questions, et tu sauras te démarquer de la concurrence.

N´hésite pas si’ tu as des questions.
Julien
Avatar du membre
CdeC
Accro
Messages : 3250
Enregistré le : mar. 26 août 2014 14:20

Re: CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par CdeC » ven. 29 nov. 2019 08:19

Julien W, à Saint-Omer? j'ai vécu 6 ans à St Martin au laert, on s'est peut-être croisés.

+1 avec Julien, dans l'ossature bois, il y a plein d'autres questions à gérer, mais... ça se gère! Il faut être documenté et méthodique, on arrive vite à distinguer du bon travail d'un travail de sagouin en ossature bois! Isolation, perméance, oui, ce sont les sujets.

Je te demandais pour la charpente. Je connais un charpentier retraité qui a fait de la charpente sur pavillons en bretagne. En fait, il n'en pouvait plus: "tu as 2 jours pour faire la charpente, et si tu es obligé de revenir un 3ème jour parce qu'il pleuvait trop, tu sais que tu perds de l'argent".

Les petits ouvrages, abris de jardin, pool house, annexes... etc, ça peut sans doute être plus rentable, s'industrialiser un peu, travailler en atelier, etc. Mais de plus en plus de monde se met sur ce créneau, il faut savoir se démarquer.
MikaL
Découvre le forum
Messages : 3
Enregistré le : mar. 26 nov. 2019 09:50

Re: CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par MikaL » mar. 3 déc. 2019 16:31

Julien W a écrit :
jeu. 28 nov. 2019 23:15
Salut,

La formation MBOC à l’avantage d’être de courte durée. C’est une formation que j’ai suivi il y a 8 ans environ en formation interne à l’entreprise (1 semaine théorie et commercialisation, et 1 semaine pratique).

Pour ce qui est du CAP, la plupart de nos salariés sont passés par CAP Ossature bois, puis CAP Charpente, et pour certains : BP Charpente en complément. Le CAP ossature bois est selon moi suffisant pour se lancer dans de petites constructions. Pour ce qui est de la restauration des vieilles granges, je dirais que le BP va te donner de l’assurance, le CAP est un peu juste pour des charpentes techniques.

L’ossature bois semble simple, mais il y a beaucoup de questions que trop peu de constructeurs se posent (permeance à la vapeur, confort vibratoire, traitement des ponts thermiques, etc.) si tu es passionné, n’arrête Jamais de te poser des questions, et tu sauras te démarquer de la concurrence.

N´hésite pas si’ tu as des questions.
Julien
Salut !

Alors petite question pour Julien, la formation MBOC est-elle suffisante pour apprendre à construire une MOB pour un parfait débutant ? (Toujours pour de petite construction)

Je me demandé également comment est le marché du travail dans ce secteur ? Au niveau des débouchés ?

Je compte me rendre à une journée porte ouverte chez les compagnons du devoir pour me documenter sur les différentes formations que vous m’avez citées.

Merci encore pour les informations et vos conseils, je me rends compte que l’ossature bois englobe plein de « sous-domaines »
différents.

MiKaL
Julien W
Découvre le forum
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 28 nov. 2019 22:22
Localisation : Saint-Omer

Re: CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par Julien W » mar. 10 déc. 2019 22:46

Bonjour,

Désolé pour la réponse tardive, je suis nouveau sur le forum, et je n’ai pas encore l’habitude avec les notifications.

Avec la formation MBOC, c’est tout à fait possible de se lancer dans l’ossature bois, commence par des extensions, puis des plain-pied, et attaque ensuite les constructions à 2niveaux. 2 niveaux, c’est la limite de la formation MBOC que je perçoit un peu comme « la maison bois pour les nuls » sans que ce soit péjoratif, mais plus dans le sens où « tu suis ce que tu as appris, et tu n’auras pas de surprise ».
Ensuite, quand tu auras plus de bouteille, tu pourra investir dans un logiciel de calcul pour vérifier tes structures, pour sortir de la méthode de base, et faire des constructions qui sortent de l’ordinaire (porte à faux plus importants, murs rideaux, toiture cintrée, charpente avec isolation paille en rampants,...).
Dans tous les cas, et comme annoncé plus haut, il faut se poser des questions, et trouver les bonnes réponses. Dans ton cas, je ne m'inquiète pas : vu que tu es sur ce forum, c’est que tu ne fais pas partie de ceux qui pensent tout savoir, et qui foncent dans le mur tête baissée en prenant les autres pour des co..!

Pour répondre à ta question sur les débouchés, l’ossature bois va encore prendre des part de marché sur la construction traditionnelle. La RE2020 ( prévue en application 1er janvier 2021 pour le moment) va intégrer un nouvel indicateur E+C- qui va demander aux nouveaux bâtiments d’être plus performants (E+ = plus d’énergie produite que consommée) et de baisser le besoin en carbone (le béton est plutôt pénalisant sur ce point là par rapport au bois qui stocke ce carbone, même si ce n’est pas le principal facteur).
En plus de ça, les matériaux isolants bio-sourcés font la guerre au isolants traditionnels, et les valeurs isolantes des laines minérales risquent d’être rétrogradées et ajustées en fonction de leur mise en œuvre.
Les valeurs théoriques annoncées sont loin des valeurs réelles, à cause du taux d’humidité relative plus élevé dans ces couches isolantes que lors des tests en labo. Cette humidité se retrouve surtout dans les structures en maçonnerie isolées par l'intérieur et au contraire, en ossature bois (avec des parois perspirantes et des matériaux qui acceptent cette migration de vapeur), les taux d’humidité sont plus faibles, et les isolants restent isolants.
Donc pour les débouchés, pas de soucis, l’ossature bois à encore de belles années devant elle. A savoir tout de même que certaines régions vont se mettre en route plus lentement, car leur besoin de se protéger du froid est moins important que d'éviter les surchauffes en été, et le point faible de l’ossature bois par rapport à une maison en pierre avec des murs de 50 cm d'épaisseur, c’est l’inertie thermique et donc le confort d’été. Pour compenser ce point faible, il existe des solutions, mais dis toi que pour trouver un job, il y a plus de postes chez nous dans le Nord et en Bretagne qu’en région PACA.

Voilà, j’espere que j’ai répondu à tes questions. Ça fait beaucoup d’infos, mais c’est un métier passionnant quand on a le soucis de bien le faire.

Bonne continuation dans tes projets, et n’hésite pas si tu veux d’autres infos.
Julien
Julien W
Découvre le forum
Messages : 6
Enregistré le : jeu. 28 nov. 2019 22:22
Localisation : Saint-Omer

Re: CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par Julien W » mar. 10 déc. 2019 22:53

CdeC a écrit :
ven. 29 nov. 2019 08:19
Julien W, à Saint-Omer? j'ai vécu 6 ans à St Martin au laert, on s'est peut-être croisés.
C’est possible. Mis à part quelques années à l’étranger, ça fait 34 ans que je vis à Saint-Omer. Tu es passé dans le coin pour des études ou pour goûter toutes les bières locales ? bierre
Avatar du membre
CdeC
Accro
Messages : 3250
Enregistré le : mar. 26 août 2014 14:20

Re: CAP constructeur bois vs CAP charpentier

Message par CdeC » mer. 11 déc. 2019 14:00

Non no, garchon, je suis du 62, plutôt un boyaus rouches, du côté de St Pol sur ternoise.

Sur St Omer pour le taff, comme je l'ai été à Point-à-Pitre, Rouen, Hazebrouck, Besançon, et maintenant Bordeaux. Un gars qui n'est plus de nulle part, mais qui continue à préférer la bière au vin!
Répondre