Page 1 sur 1

Fixation lattage à travers isolant

Posté : lun. 16 sept. 2019 12:49
par IPeTeITheNobody
Bonjour,

Je dois refaire l'isolation d'une pièce et je m'interroge sur le type de vis à utiliser pour fixer mon lattage.

J'ai donc une isolation en laine de bois posée entre chevron que je dois croiser avec 80mm de laine de bois, sur laquelle je vais poser mon lattage. Ce lattage permettra de poser des plaques de fermacell.
J'ai donc 200mm de chevron // 80mm d'isolant // 38mm de latte.

Le fabricant d'isolant m'indique qu'ils utilisent généralement pour la fixation du lattage (notamment sous les rampants et au plafond) des vis avec double filetage.
Avez-vous déjà rencontré ce cas ? Qu'avez-vous utilisé et quels seraient vos conseils ?
Je n'ai pas envie que mes plaques de fermacell se cassent la figure avec quelqu'un en dessous :(


Merci
Belle journée à vous !

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : lun. 16 sept. 2019 13:46
par Rascal
Bonjour.
Si cest pour fixer du fermacel je ne peux que te conseiller l'emploi de profils optima et suspentes integra pour tenir ta membrane... Ou juste les f530 avec suspente classiques.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : lun. 16 sept. 2019 13:54
par Tamilhaz
Tu croises avec de la laine de bois souple ou en panneaux rigides ?

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : lun. 16 sept. 2019 14:03
par IPeTeITheNobody
La laine de bois croisée sera en panneaux rigides avec rainure-languette.
L'utilisation des suspentes integra sera donc compliquée.
Pour les profilés, en fixant mes lattes sur mon isolant rigide je devrai retrouver une planéité.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : lun. 16 sept. 2019 16:45
par th60
Bonjour,
Les vis à double filetage présente à mon point de vue un avantage en fixation direct du contre lattage sur les chevrons ( 200mm = fermettes ??) Elles te permettent un réglage fin au niveau de la planimétrie. Cela reste luxueux, une caisse de cales de différentes épaisseurs fait bien l'affaire.
Ton souci est d'interposer 80 mm d'isolant entre les fermettes de 200mm, et le contre lattage.
Le fermacel se fixe directement sur le lattage, tu auras donc obligatoirement recours à des suspentes, donc pas besoin de vis à double filetage.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : lun. 16 sept. 2019 21:47
par IPeTeITheNobody
Je vais faire un schéma pour présenter mon idée, ça sera plus simple car je ne comprends pas pourquoi je dois obligatoirement passer par des suspentes, sachant que c'est un isolant rigide et que je comptais fixer mon lattage dans mes chevrons/fermettes via les vis double filetage et fixer mon fermacell directement sur ce lattage.

PS : d'après le 2nd schéma ici, je fixerai mon lattage dans l'arbaletrier au niveau des rampants, dans les potelets au niveau des murs, et dans l'entrait pour le plafond.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 07:58
par th60
IPeTeITheNobody a écrit :
lun. 16 sept. 2019 21:47
je comptais fixer mon lattage dans mes chevrons/fermettes via les vis double filetage
Là OK les vis double filetage comme je le disais dans mon précédent post, te permettront un réglage fin de la planéité
IPeTeITheNobody a écrit :
lun. 16 sept. 2019 21:47
et fixer mon fermacell directement sur ce lattage.
La OK également, mais en contacte avec le lattage.
Quid des 80 mm d'isolant. C'est là ou le bas blesse.
La fixation du Fermacel traverse 80 mm d'isolant, même rigide soit il, il y problème. A ma connaissance le Fermacel se fixe directement "en contacte" avec le lattage. Ton complément d'isolant est donc limité à 38 mm, l'épaisseur du lattage.

Je reprend ton premier post
IPeTeITheNobody a écrit :
lun. 16 sept. 2019 21:47
J'ai donc une isolation en laine de bois posée entre chevron que je dois croiser avec 80mm de laine de bois, sur laquelle je vais poser mon lattage. Ce lattage permettra de poser des plaques de fermacell.
J'ai donc 200mm de chevron // 80mm d'isolant // 38mm de latte.
Dans cette hypothèse, ton lattage est sur la face intérieure de ton complément d' isolation de 80mm et tu fixes le lattage aux fermettes avec des vis double filetage en traversant ce complément d'isolant. Donc la vis double filetage fait dans ce cas office de suspente. En pose verticale et horizontale se serait jouable mais en rampant j'ai des doutes sur la stabilité des panneaux.

Il faut que tu fasses un croquis,cela vaut mieux qu'un long discourt.
Cdt

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 10:11
par Ghislain72
Je pensais que les vis double filetage étaient surtout pour les isolants souples (pour ne pas les écraser...).

Dans ton cas, j'utiliserais des vis simples à filetage partiel (de 140 ou 160) qui se reprennent dans les chevrons en faisant attention de ne pas trop serrer et en mettant des calles au besoin pour la planéité.

Personnellement, je pense opter pour des suspentes sixbox 15-32 + fourrure qui me permettront de régler la planéité plus facilement.

Pas de frein-vapeur/pare-vapeur? Ne serait-ce que pour l'étanchéité à l'air, je le mettrais (mais aussi pour protéger l'isolant de l'humidité intérieure).

Par ailleurs, je ne vois pas trop l'intérêt d'une laine de bois en panneaux rigides bouvetés pour l'intérieur (en extérieur en pare-pluie ok mais en intérieur?!?). Ces produits ont généralement une résistance thermique plus faible et sont plus chers... Ca m'intéresse car je m'attaque à l'isolation des greniers de ma grange!

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 12:30
par Tamilhaz
Ghislain72 a écrit :
mar. 17 sept. 2019 10:11
Par ailleurs, je ne vois pas trop l'intérêt d'une laine de bois en panneaux rigides bouvetés pour l'intérieur (en extérieur en pare-pluie ok mais en intérieur?!?). Ces produits ont généralement une résistance thermique plus faible et sont plus chers... Ca m'intéresse car je m'attaque à l'isolation des greniers de ma grange!
J'ai mis des demi-chevrons verticaux entre deux lisses horizontales au pas de la largeur d'une laine de bois souple - 1 ou 2 cm.
Bourrage intermédiaire en laine souple puis panneaux rigides bouvetés fixés sur les demi-chevrons avec fixations spéciales (grosse rondelle plastique) pour le maintient. Ensuite enduit chaux sable avec grille plastique anti fissurations marouflée.
Donc l’Intérêt, c'est économie de fermacell. Après, dans la cuisine, SDB, aux endroits exposés j'ai mis du fermacell enduit Bricolisse.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 13:02
par lamouette
si tu as de l'argile à mélanger avec ta chaux, c'est encore mieux. Moins cher aussi, selon la terre que tu as, tu peux arriver à ne mettre que très peu de chaux. J'ai aussi des recettes d'enduit chaux terre super , un enduit très fin en couche de 3mm qu'on peut lisser et même faire briller. Très beau pour trois fois rien alors que les sacs se vendent la peau des fesses dans les magasins de matériau bio.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 13:08
par IPeTeITheNobody
Voici une coupe de ce que je compte faire :
Plan_coupe.png
Pour l'utilisation de laine de bois en rigide, le fabriquant propose le modèle choisi en souple ou rigide. Donc j'ai opté pour rigide pour soucis de facilité de pose.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 13:36
par th60
th60 a écrit :
mar. 17 sept. 2019 07:58

Je reprend ton premier post
IPeTeITheNobody a écrit :
lun. 16 sept. 2019 21:47
J'ai donc une isolation en laine de bois posée entre chevron que je dois croiser avec 80mm de laine de bois, sur laquelle je vais poser mon lattage. Ce lattage permettra de poser des plaques de fermacell.
J'ai donc 200mm de chevron // 80mm d'isolant // 38mm de latte.
Dans cette hypothèse, ton lattage est sur la face intérieure de ton complément d' isolation de 80mm et tu fixes le lattage aux fermettes avec des vis double filetage en traversant ce complément d'isolant. Donc la vis double filetage fait dans ce cas office de suspente. En pose verticale et horizontale se serait jouable mais en rampant j'ai des doutes sur la stabilité des panneaux.
Tu es donc sur cette hypothèse.
Le titre de ton post prend tout son sens.
Fixation lattage à travers isolant

Les vis double filetage est une question secondaire.

Perso, je partirais sur un lattage en demi chevron,35/80 et ton problème est réglé.Tu incorpores ton complément d'isolant dans l'épaisseur du lattage.

Cdt

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 13:51
par IPeTeITheNobody
Si je mets mon isolant entre mon lattage, je n'ai plus le principe d'isolant croisé.

Pour les rampants, le fabriquant des vis donne des pentes de toiture jusqu'à 45°.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 14:00
par th60
IPeTeITheNobody a écrit :
mar. 17 sept. 2019 13:51
Si je mets mon isolant entre mon lattage, je n'ai plus le principe d'isolant croisé.
Tes fermettes sont verticales, le lattage est horizontal. C'est croisé !!! :roll:
IPeTeITheNobody a écrit :
mar. 17 sept. 2019 13:51
Pour les rampants, le fabriquant des vis donne des pentes de toiture jusqu'à 45°.
Bah... tu ne nous a pas dit que tu avais la réponse à la question subsidiaire. 8-)
Cdt

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 14:14
par IPeTeITheNobody
J'avais prevu un lattage vertical pour avoir mes bords de plaque en appui sur toute la hauteur ; c'est d'ailleurs ainsi que se présente les rails métalliques.
Ou alors je me trompe ?

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 14:24
par Ghislain72
th60 a écrit :
mar. 17 sept. 2019 14:00
IPeTeITheNobody a écrit :
mar. 17 sept. 2019 13:51
Si je mets mon isolant entre mon lattage, je n'ai plus le principe d'isolant croisé.
Tes fermettes sont verticales, le lattage est horizontal. C'est croisé !!! :roll:
Tout à fait d'accord avec ça mais par contre tu perds l'éventuel vide technique pour passer tes gaines électriques voire tes spots si besoin (assez pratique en rampant...). Par contre un lattage sur le contre-chevronnage support de laine bois se fait très classiquement.

Je ne vois pas l'intérêt des vis à double filetage (sauf pour le coté planéité). Ces vis vont, dans tous les cas, devoir supporter un sacré poids, la laine de bois rigide étant souvent beaucoup plus lourde.
IPeTeITheNobody a écrit :
mar. 17 sept. 2019 13:08
Pour l'utilisation de laine de bois en rigide, le fabriquant propose le modèle choisi en souple ou rigide. Donc j'ai opté pour rigide pour soucis de facilité de pose.
Tu as une référence s'il te plaît? Je suis très curieux de voir les perfs et les prix de ce produit.

Ok pour la technique de Tamilhaz qui permet l'économie de fermacell (d'ailleurs, en plafond, le placo est pas si mal car moins sujet aux chocs, moins lourd et beaucoup moins cher) même si perso je ne me risquerais pas à un enduit chaux/sable sur les rampants chez moi (entre 16 et 18° de pente, j'aurais trop peur que ça tombe, surtout avec les inévitables mouvements de charpente).

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 14:34
par Tamilhaz
Ghislain72 a écrit :
mar. 17 sept. 2019 14:24

Ok pour la technique de Tamilhaz qui permet l'économie de fermacell (d'ailleurs, en plafond, le placo est pas si mal car moins sujet aux chocs, moins lourd et beaucoup moins cher) même si perso je ne me risquerais pas à un enduit chaux/sable sur les rampants chez moi (entre 16 et 18° de pente, j'aurais trop peur que ça tombe, surtout avec les inévitables mouvements de charpente).
Je n'ai pas précisé que j'ai fait ça sur des murs (verticaux).

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 14:51
par lamouette
Tamilhaz a écrit :
mar. 17 sept. 2019 14:34
Ghislain72 a écrit :
mar. 17 sept. 2019 14:24

Ok pour la technique de Tamilhaz qui permet l'économie de fermacell (d'ailleurs, en plafond, le placo est pas si mal car moins sujet aux chocs, moins lourd et beaucoup moins cher) même si perso je ne me risquerais pas à un enduit chaux/sable sur les rampants chez moi (entre 16 et 18° de pente, j'aurais trop peur que ça tombe, surtout avec les inévitables mouvements de charpente).
Je n'ai pas précisé que j'ai fait ça sur des murs (verticaux).
oui justement , je parlais aussi d'enduits verticaux , sinon bacula- plâtre

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 15:06
par Tamilhaz
lamouette a écrit :
mar. 17 sept. 2019 14:51
Tamilhaz a écrit :
mar. 17 sept. 2019 14:34
Ghislain72 a écrit :
mar. 17 sept. 2019 14:24

Ok pour la technique de Tamilhaz qui permet l'économie de fermacell (d'ailleurs, en plafond, le placo est pas si mal car moins sujet aux chocs, moins lourd et beaucoup moins cher) même si perso je ne me risquerais pas à un enduit chaux/sable sur les rampants chez moi (entre 16 et 18° de pente, j'aurais trop peur que ça tombe, surtout avec les inévitables mouvements de charpente).
Je n'ai pas précisé que j'ai fait ça sur des murs (verticaux).
oui justement , je parlais aussi d'enduits verticaux , sinon bacula- plâtre
Sinon, j'ai aussi enduit direct avec du Bricolisse (avec filet plastique). C'est un super produit mais ne pas trop attendre pour poncer car ça devient très dur.

Re: Fixation lattage à travers isolant

Posté : mar. 17 sept. 2019 16:23
par th60
IPeTeITheNobody a écrit :
mar. 17 sept. 2019 14:14
J'avais prevu un lattage vertical pour avoir mes bords de plaque en appui sur toute la hauteur ; c'est d'ailleurs ainsi que se présente les rails métalliques.
Ou alors je me trompe ?
Je pense que le problème vient de là

Cdt