fabrication d'un clavecin

Exposez vos œuvres

Modérateurs : einnacl, pilpoil

FUTUR
Accro
Messages : 214
Enregistré le : sam. 15 déc. 2018 23:16

Re: fabrication d'un clavecin

Message par FUTUR » mer. 22 avr. 2020 06:02

Diomedea a des stabilisateurs gyroscopiques implantés dans les bras. Quelle question.....

:lol: :lol: :lol: :-)marteau bierre

Magnifique boulot pour le clavecin [bravo]
Avatar du membre
diomedea
Accro
Messages : 4004
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2015 12:45

Re: fabrication d'un clavecin

Message par diomedea » mer. 22 avr. 2020 06:57

CdeC a écrit :
mar. 21 avr. 2020 23:01
Je reviens sur ta fraise à affleurer. Comment tu t'assures que ta défonceuse ne prend pas un faux angle pendant l'usinage? Elle ne porte que sur une portion de sa semelle. Avec une fraise de cette longueur, ça se voit vite...
Ben comme dit FUTUR, je dois avoir des stabilisateurs gyroscopiques implantés dans les bras! :lol:
Sincèrement, je ne me suis pas posé de question, j'ai pose la machine et laissé faire l'outil... Mais il faut dire que la OF1400 est une défonceuse assez lourde, stable et bien équilibrée, pas certain que j'aurais eu le même résultat avec une Triton! :mrgreen:

J'ai continué sur le support en collant les moulure des petites corniches. C'est assez long, ça fait beaucoup de petites pièces à ajuster avec précisons.
Image

Pour ça je me suis improvisé une scie à onglet avec la SAR en réutilisant le rapporteur d'origine, qui c'est avéré extrêmement précis. La lame est toujours celle au carbure, qui continue à m'étonner par ses capacités!
Elle peut aussi bien déligner sur 200mm de hauteur que faire des coupes aussi délicates que celles ci sans éclat!
Image

Vraiment étonnante cette lame!
Pour me simplifier la tache, j'ai utilisé de la cyanoacrylate, ça évite d'utiliser des systèmes de serrages, pas facile à poser sur de tels assemblages!
Image

Voila... Encore la jupe courbe à poser et je pourrais coller le tout, puis le préparer pour la finition peinte (et la dorure). Donc après masticage des petits défauts, enduisage et fond dur...
Image

A suivre...
Il y a trois sortes de gens: Les vivants, les morts et les marins...
apprenti45
Accro
Messages : 896
Enregistré le : ven. 11 déc. 2015 10:57

Re: fabrication d'un clavecin

Message par apprenti45 » mer. 22 avr. 2020 14:44

Bonjour Jean-Paul,

Comme pour tous tes autres sujets, je suis dans mon petit coin et n'en perds pas une miette.
J'ai une question un peu naïve, mais quel poids fait la caisse du clavecin et comment fais-tu pour la manipuler ?

En tout cas merci pour ce partage. Comme beaucoup j'admire ton savoir faire, qui semble n'avoir aucune limite.
L'ignorance n'est pas honteuse pour celui qui cherche à apprendre.
Avatar du membre
diomedea
Accro
Messages : 4004
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2015 12:45

Re: fabrication d'un clavecin

Message par diomedea » ven. 24 avr. 2020 07:30

Bonjour à tous,
La caisse fait 23,5kg, ça reste donc facilement manipulable. Je dirais que c'est plus encombrant que lourd!

Le collages des éléments du piètement a été assez délicat, j'ai dû le faire en plusieurs étapes car il n'est pas simple de serrer des pièces ou l'on ne peux pas utiliser des serres joints comme on le veut.
Image

L'assemblage du piétement collé prêt à être vissé sur le cadre.
Image

La préparation à la peinture commence par un masticage des défauts (traces d'outils, de serrages, désafleurs...).
Vu la configuration, je pensais en avoir pas mal, mais non! Il n'y a quasiment rien à reprendre!
Image

A suivre...
Il y a trois sortes de gens: Les vivants, les morts et les marins...
Wilder
Accro
Messages : 1008
Enregistré le : jeu. 23 janv. 2014 06:08

Re: fabrication d'un clavecin

Message par Wilder » ven. 24 avr. 2020 13:26

On va arrêter de dire que c'est tout simplement génialissime, parce qu'après va falloir t'appeler mÔssieur le Comte!!! :mrgreen:

Trêve de plaisanterie, j'ai une petite question : à combien estimerais tu le temps de fabrication de ton clavecin, si tu n'utilisais aucun outil électrique, selon toi? Je demande ça, car, on voit la masse de travail que ça représente à notre époque, du coup je me demandais comment nos anciens faisaient?

En tous les cas, encore et encore sublimissime!!!
lamouette
Accro
Messages : 6364
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: fabrication d'un clavecin

Message par lamouette » ven. 24 avr. 2020 13:32

ils travaillaient à la main mais étaient bien outillés avec beaucoup d'outils spécialisés qu'ils se fabriquaient, ça allait quand même relativement vite et il y avait du personnel .
Avatar du membre
Dorora
Accro
Messages : 4628
Enregistré le : mar. 18 déc. 2012 21:08
Localisation : Dole / Jura
Contact :

Re: fabrication d'un clavecin

Message par Dorora » ven. 24 avr. 2020 16:03

Et les "maîtres" avait des armées d'apprentis et larbins a peine payer assez pour se nourrir, qui devait être heureux de travailler pour de si grand artisans

Oui, j'ai une vision pas du tout romantique des travaux manuels

Pour le sujet, comme bien d'autres, je regarde silencieusement et admiratif
Ni Dieu, Ni Patrie!

Gourou autoproclamé de l'inter-sidération du Kulte du Krayon Kosmique.
Avatar du membre
diomedea
Accro
Messages : 4004
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2015 12:45

Re: fabrication d'un clavecin

Message par diomedea » sam. 25 avr. 2020 08:44

Bonjour à tous,
Wilder a écrit :
ven. 24 avr. 2020 13:26
Trêve de plaisanterie, j'ai une petite question : à combien estimerais tu le temps de fabrication de ton clavecin, si tu n'utilisais aucun outil électrique, selon toi?
Je n'en ai aucune idée...
Oui, à la grande époque des clavecins, les petites mains sous payées devaient être largement utilisées. Aujourd'hui encore il n'est pas certain que les fabricants construisent de A à Z leurs instruments comme je le fait. On trouve, par exemple, des fabricants de sautereaux, peut être sous-traitent ils la fabrication des supports?

Aujourd'hui on commence par du toupillage.
Je vais devoir faire cette moulure, elle ceinturera le support en masquant sa partie haute, et la partie basse de la caisse du clavecin.
Je l'ai dessiner en fonction de l'outillage que j'ai à ma disposition.
Image

Après l'entraineur pour scie à ruban , voici celui de la toupie. Plus connu que le premier je vais quand même en toucher quelques mots, tout le monde ne connait pas forcément !
C'est un appareil doté de galets en caoutchouc qui permet d’entrainé le bois, ça permet un travail de meilleur qualité, et surtout, en toute sécurité!
On a le choix entre plusieurs vitesses, ça se fait en changeant des engrenages, ici je le configure pour avoir la vitesse la plus basse.
Image

Mais c'était encore trop rapide! Du coup j'ai monté le jeu que je m'étais fabriqué pour un autre toupillage délicat.
Image

L'outil utilisé, est un porte outil universel, sur lequel j'ai monter des fers n°220. Cet outil est marqué "MEC", c'est à dire qu'il ne doit pas être utilisé en poussant le bois à la main, pour ça on utilisera des outils marqués "MAN" qui ont des profils permettant de limité la prise de bois.
Image

Le fer n°220 est un fer multi congés, prévu pour arrondir les arêtes du bois.
Je vais utiliser celui du haut à rayon de 8mm.
Image
J'ai dû modifier ces fers, en affutant à la meule à eau le haut de l'outil qui n'est pas prévu pour être utilisé.

Le bois est de l'érable. Je voulais un bois dur, car cette moulure va servir de bourlingue!
Le premier passage ne pose pas de problème particulier, je présente mon bois, et l'entraineur fait le reste...
Image

Pour le second coté par contre, il est nécessaire d’intercaler une épaisseur de bois pour compenser celui qui a été enlevé lors de la première passe.
Image

On voit des traces de brulures, conséquence d'une vitesse d'avance trop basse, mais c'est un choix, je préfère ce petit inconvénient à celui d'éventuels arrachements.
Image

Le fraisage des gorges est fait à l'affleureuse montée en stationnaire, la moulure est vissée sur un tasseau pour augmenté la surface du chant et ainsi la stabilité.
Image

Pas terrible l'aspiration!
Image

Là encore c'est un outil modifié, la fraise à perdu son roulement ainsi que le téton qui le recevait.
Image

Et je ressort l'étuve!
Image

La moulure courbe est mise en forme sur le châssis.
Image

En fouillant dans mon stock, je suis tombé la dessus! Ça tombe bien, je cherchais quelque chose pour faire le couvercle!
Image

Vite fait bien fait! Une fois peint, on y verra que du feu...
Image

De 18mm, je l'ai ramené à 16,5mm à la calibreuse.

A suivre...
Il y a trois sortes de gens: Les vivants, les morts et les marins...
Wilder
Accro
Messages : 1008
Enregistré le : jeu. 23 janv. 2014 06:08

Re: fabrication d'un clavecin

Message par Wilder » sam. 25 avr. 2020 15:04

Dorora a écrit :
ven. 24 avr. 2020 16:03
Et les "maîtres" avait des armées d'apprentis et larbins a peine payer assez pour se nourrir, qui devait être heureux de travailler pour de si grand artisans

Oui, j'ai une vision pas du tout romantique des travaux manuels

Pour le sujet, comme bien d'autres, je regarde silencieusement et admiratif
Tiens...ça me rappelle ma boîte!! Ben m... alors, on est au 21ème siècle pourtant!! :-)marteau
Avatar du membre
diomedea
Accro
Messages : 4004
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2015 12:45

Re: fabrication d'un clavecin

Message par diomedea » dim. 26 avr. 2020 06:57

Bonjour à tous,
Et on commence par un problème... J'ai donc préparé la moulure pour la coller en bonne place, et là... :scratch:
Image

Pareil de l'autre côté... :scratch: :scratch:
Image
Vu de dessus, les coupes sont nickel, c'est en me penchant que j'ai découvert le problème. Mais qu'est ce qui s’est passé ???
L’étuve ! seule la partie courbe y est passée ! Et je n'avais pas prévu qu'elle gonflerait ! Bon je n'ai plus qu'à faire pareil avec les autres... J'ai donc ressorti l'étuve. La prochaine fois, je saurai qu'il faut mettre toutes les baguettes dans l'étuve, même celle qui resteront droites.

En attendant que ça cuise, je mets le couvercle à sa taille définitive.
Image

Même méthode que pour le fond.
Image

Le couvercle est en deux parties, le panneau manufacturé ne me permet pas de faire les deux je vais donc utiliser des planches d'épicéa, reste d'un stock que j'avais récupéré en mer.
C'est l'occasion de tester mon nouvel entraineur !
Image

Après quelques tâtonnements et mises au point, je peux profiter de cet appareil étonnant !
Il y a évidemment le coté sécuritaire, mais pas que...
Image

Entraineur, lame carbure et guide haut, je ne reconnais plus la scie !
Image

La coupe est d'une qualité que je ne pensais pas possible avec une SAR ! Ici en lumière rasante et perpendiculaire à la coupe.
Image

Très peu de traces et des coupes parfaitement planes et sans dérives
Image

Mon panneau sous presse, collage à plat joint à la colle vinylique.
Image

Tadam!
Image

Pile poil ! mieux que sur le plan !
Image

On voit ici que la moulure affleure parfaitement le fond de la caisse.
Image

Avec tout ça, les coupes d'onglets ont bougées et ne sont plus parfaitement jointives, tans pis je mettrais un peu de mastic, je ne vais pas tout refaire pour si peu!
Image


Image

A suivre...
Il y a trois sortes de gens: Les vivants, les morts et les marins...
Avatar du membre
jagolin
Accro
Messages : 3289
Enregistré le : mar. 26 nov. 2013 00:29
Localisation : 94210 La Varenne St Hilaire

Re: fabrication d'un clavecin

Message par jagolin » dim. 26 avr. 2020 11:25

Merci de partager avec nous :D
copacubana
Accro
Messages : 598
Enregistré le : lun. 25 janv. 2016 18:16
Localisation : Saintes - Charente Maritime

Re: fabrication d'un clavecin

Message par copacubana » dim. 26 avr. 2020 12:07

Un travail vraiment propre ! Félicitations.
Et puis ça doit être agréable de bosser dans un atelier où tu a la place de tourner
Avatar du membre
diomedea
Accro
Messages : 4004
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2015 12:45

Re: fabrication d'un clavecin

Message par diomedea » lun. 27 avr. 2020 07:35

Bonjour à tous,
copacubana a écrit :
dim. 26 avr. 2020 12:07
Et puis ça doit être agréable de bosser dans un atelier où tu a la place de tourner
Ça aide! ;)

On continu avec la menuiserie!
Les couvercles sont articulés par des charnières. Se sont des modèles de qualités en laiton étiré, issu de mon stock de récup'.
Après une nuit dans l'acétone pour décoller les restes de vernis, je les ai mises à tremper dans un peu d'acide phosphorique pour les désoxyder.
Image

Rinçage à l'eau claire.
Image

Après un ponçage et un brossage à la brosse métallique laiton, elles ont été protégées par du vernis en bombe.
Image
Par curiosité, j'ai été voir combien il m'en aurais couté si j'avais dû les acheter... Mine de rien, il y en a pour une cinquantaine d'€ l’ensemble!

Ma méthode pour creuser les emplacements des charnières. Le tasseau sert à guider la planche du ciseau.
Image

L'épicéa est un bois tendre, pour avoir un bon résulta, le ciseau doit être parfaitement affuté. Si ce n'était pas le cas, il écraserait le bois au lieu de le couper.
Image


Image

Pour avoir des vis bien centrées dans les trous, j'utilise ce foret spécial.
Image


Image

Ici sur le flanc du grand couvercle. Notez le peu de bois restant entre la charnière et le dessus du panneau.
Image

Les vis seront remplacées par la suite!
Image

Même méthode adaptée pour creuser l'échine.
Image


Image


Image


Image


Image

A suivre...
Il y a trois sortes de gens: Les vivants, les morts et les marins...
Avatar du membre
skiffr
Accro
Messages : 425
Enregistré le : mar. 20 juin 2017 19:23
Localisation : Savenay (44)

Re: fabrication d'un clavecin

Message par skiffr » lun. 27 avr. 2020 09:31

Je suis tout cela silencieusement, c'est superbe et très instructif, merci Diomedea.

Question : qu'est-ce qui va empêcher le couvercle de voiler ? Sur la dernière photo, on dirait une pièce vissée en travers ?
Avatar du membre
diomedea
Accro
Messages : 4004
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2015 12:45

Re: fabrication d'un clavecin

Message par diomedea » lun. 27 avr. 2020 09:46

Effectivement, il y a un renfort (en cyprès) vissé sous le couvercle.
Il y a trois sortes de gens: Les vivants, les morts et les marins...
lamouette
Accro
Messages : 6364
Enregistré le : lun. 17 oct. 2016 18:24

Re: fabrication d'un clavecin

Message par lamouette » lun. 27 avr. 2020 10:12

la forme triangulaire aide . La souplesse du couvercle aussi, du coup il se plaque à plat.
Avatar du membre
diomedea
Accro
Messages : 4004
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2015 12:45

Re: fabrication d'un clavecin

Message par diomedea » mar. 28 avr. 2020 05:37

Bonjour,
Tu utilise quoi pour faire les couvercles?
Autre chose, comment sont fixés les registres? uniquement par les extrémités sur les éclisses?
Il y a trois sortes de gens: Les vivants, les morts et les marins...
Kentaro
Accro
Messages : 2818
Enregistré le : dim. 24 juil. 2016 17:06

Re: fabrication d'un clavecin

Message par Kentaro » jeu. 30 avr. 2020 12:47

Bonjour Diomedea,

Une petite question: Où as tu trouvé la lame de scie à ruban magique en carbone ? est-elle aiguisable ? peut-on la ressouder si elle casse ?

Merci à toi.
Avatar du membre
Dag
Accro
Messages : 747
Enregistré le : ven. 4 déc. 2015 13:44
Localisation : Fontenay sous Bois

Re: fabrication d'un clavecin

Message par Dag » jeu. 30 avr. 2020 13:17

C'est écrit quelques messages plus haut je crois ... ?
Avatar du membre
diomedea
Accro
Messages : 4004
Enregistré le : jeu. 16 avr. 2015 12:45

Re: fabrication d'un clavecin

Message par diomedea » jeu. 30 avr. 2020 13:21

Bonjour Kentaro,
Kentaro a écrit :
jeu. 30 avr. 2020 12:47
Une petite question: Où as tu trouvé la lame de scie à ruban magique en carbone ? est-elle aiguisable ? peut-on la ressouder si elle casse ?
Tu veux sans doute dire: "carbure"! Elle vient de là: https://kohlbacher.com/
Fais une demande de devis pour une Resaw King (En allemand ou en anglais)
Elles se font en 20, 25 et 30mm la denture à pas variable de 12-14-16mm est identique pour les trois.
Oui, elles s'affutent et se ressoudent.
Il y a trois sortes de gens: Les vivants, les morts et les marins...
Répondre