Essai de teinture

Modérateurs : copain des copeaux, DeD

Répondre
einnacl
Accro
Messages : 2168
Inscription : 05 juin 2012, 18:53
Contact :

Essai de teinture

Message par einnacl »

Je croyais que je n'aurais jamais teinté du bois, comme quoi, il ne faut jamais...... mais suite à une demo, j'ai craqué
Teinture à l'alcool, noir, puis rouge, puis jaune, puis 2 fois rouge,ponçage entre chaque couche, fondu, vernis satiné et vernis brillant pour le bol
20240321_113138.jpg
20240321_112044.jpg
Pour le plaisir,  Juste le pied ébonisé
Pour le plaisir, Juste le pied ébonisé
Avatar de l’utilisateur
Copeau Cabana
Accro
Messages : 4435
Inscription : 13 avr. 2021, 00:04
Localisation : Val d'Oise
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par Copeau Cabana »

C'est gracieux et délicat, bravo Annie ! :P
"If it looks straight, it is straight" (Jimmy Diresta)
einnacl
Accro
Messages : 2168
Inscription : 05 juin 2012, 18:53
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par einnacl »

Copeau Cabana a écrit : 21 mars 2024, 20:15 C'est gracieux et délicat, bravo Annie ! :P
Merci
Avatar de l’utilisateur
roger vuillermoz
Accro
Messages : 1710
Inscription : 29 déc. 2017, 13:58
Localisation : villorceau 45190
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par roger vuillermoz »

Bonjour Annie

ok je partage ton avis
rien n'est plus beau que le bois naturel finition
fond dur incolore on conserve le veinage
Roger
Bon tournage, bon chantournage à vous tous
roger
Partager...les connaissances, pour mieux travailler... le bois
mettre un mot sur le livre d'or fait toujours plaisir
visiter mon site http://tournebois.free.fr
mail perso roger.vuillermoz@gmail.com
woody
Accro
Messages : 460
Inscription : 07 janv. 2019, 07:24
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par woody »

désolé Roger, je ne partage pas votre avis.

je considère au contraire que la teinture, lorsqu'elle bien faite, laisse justement voir le veinage du bois, et la coloration vient alors souligner ce veinage en apportant plus de contraste, et de profondeur.

La teinture est au bois ce que le fard à joues est aux jolies filles: une touche discrète qui souligne et accentue une beauté naturelle.
lamouette
Accro
Messages : 16263
Inscription : 17 oct. 2016, 19:24
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par lamouette »

Même avis que wilder même si normalement on parle de teinte, pas de teinture. La teinture c'est pour le tissu ou les cheveux.
Oui donc il faut pour ça une teinte qui soit bien transparente et un bois qui s'y prête.
patrick63
Accro
Messages : 978
Inscription : 27 nov. 2020, 17:12
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par patrick63 »

lamouette a écrit : 29 mars 2024, 08:41 Même avis que wilder même si normalement on parle de teinte, pas de teinture. La teinture c'est pour le tissu ou les cheveux.
Pas forcément, par exemple Deheurles et Debat dans leur livre "Manuel pratique de finition du meuble" (la référence pour moi en ce qui concerne les finitions traditionnelles) utilisent le terme "teinture" que ce soit pour l'action ou pour le produit.
lamouette
Accro
Messages : 16263
Inscription : 17 oct. 2016, 19:24
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par lamouette »

c'est la première fois que j'entend parler de teinture pour le bois , je ne connaissais pas.
Avatar de l’utilisateur
Namichel
Accro
Messages : 260
Inscription : 18 oct. 2022, 22:14
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par Namichel »

Bonjour

Je poste à la suite de ce sujet pour ne pas éparpiller les sujets
La finition c'est toujours un peu la merde :
On bosse comme des fous pour faire un bel objet et si on se loupe sur la finition, le résultat est dégueux.
J'ai lu un ébéniste qui disait qu'en principe il vaut mieux utiliser une teinture (ou teinte, ou mordant, comme vous voulez) plutôt qu'une peinture colorée parce que la teinte conserve et met en valeur le veinage alors que la peinture couvre.

Je pense que dans une conception de meubles modernes, jouer sur des contrastes et des couleurs sera plus "pop", plus actuel que de conserver la teinte naturelle qui, même si elle est très belle, fait plus penser à un objet traditionnel. Bien entendu on peut aussi jouer sur la forme pour avoir un rendu moderne.

Quelques questions donc :
Chez qui vous fournissez vous ?
Est-ce que des produits déjà liquides sont plus adaptés ou vaut-il mieux acheter des poudres ?
Peut-on mélanger n'importe quelle teinte ?
Préférez-vous des teintes mélangées à l'eau ou à l'alcool ?
Peut-on utiliser n'importe quel pigment ou est-ce qu'il existe des pigments spécifiques ?
(mon grand papa était peintre, j'ai encore à disposition une armoire pleine de pigments d'époque, je me dis que ça serait intéressant à tester)

Bon, voilà plein de questions, je suppose que le bouquin cité plus haut apporterait quelques réponses mais je ne l'ai pas, je le commanderai peut-être un jour.

Merci d'avance

Nicolas
--
Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu'on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente. Devise Shadock
patrick63
Accro
Messages : 978
Inscription : 27 nov. 2020, 17:12
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par patrick63 »

Beaucoup de questions...
D'abord une précision: un mordant (on parle souvent de produit de mordançage) n'est pas une teinte. C'est un produit qui permet au bois de mieux fixer la teinte.
J'utilise depuis très longtemps des teintes à bois. J'ai trois fournisseurs: PMSB, Laverdure et les frères Nordin. Je n'utilise que des produits liquides avec une seule exception: l'acajoutine que je n'utilise que pour aviver du brou de noix. J'ai pour principe de ne mélanger que des teintes achetées chez le même fournisseur. Je n'utilise que des teintes à l'eau. Je trouve que les teintes à l'alcool sèchent trop vite et conduisent facilement à des irrégularités. Avec les teintes à l'eau, l'application est bien plus facile.
Les pigments en poudre sont très utiles pour colorer des bâtons de gomme laque pour boucher des défauts quand on ne trouve pas de bâton avec la bonne couleur (couleurs pastels par exemple).
Avatar de l’utilisateur
Namichel
Accro
Messages : 260
Inscription : 18 oct. 2022, 22:14
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par Namichel »

Merci @patrick63
Oui beaucoup de questions, merci d'avoir répondu à une bonne partie d'entre elles
Je vais faire quelques tests et je reviendrai relater mes résultats, il y aura surement d'autres questions au passage
Oui le mordançage n'est pas une teinte mais un moyen de fixer les teintes. Ceci dit de ce que j'ai compris, souvent la teinte est incorporée dans le mordant, une teinte de commerce est donc souvent en fait un mordant.

Encore une question, à quel moment est ce qu'on applique la teinte ?
Intuitivement je dirais bouche-porage, teinte, fond dur puis vernis, huile ou cire, est ce correct ?
Merci !
--
Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu'on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente. Devise Shadock
patrick63
Accro
Messages : 978
Inscription : 27 nov. 2020, 17:12
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par patrick63 »

La réponse à ta question mériterait plusieurs pages de développement puisqu'en pratique, cela dépend des situations.
En fait, le conseil le plus important que je peux donner c'est: dans tous les cas où on utilise une finition qu'on ne maitrise pas parfaitement ou un bois pour lequel on n'a pas une bonne expérience, il est impératif de prévoir un échantillon de taille raisonnable que l'on traite exactement comme le meuble en ce qui concerne la finition.
Certains bois sont très difficiles à teinter; c'est le cas du hêtre par exemple. Ces bois prennent la teinture de manière irrégulière et après teinture, cela donne un aspect "sale". Un truc dans ce cas est de passer un fond dur très dilué (une base d'essai c'est 1/3) avant de teinter. Cela bloque l'absorption irrégulière de la teinture. Il faut dans ce cas prévoir une teinture plus concentrée ou passer plusieurs couches (c'est la meilleure solution). Dans les autres cas, il vaut mieux passer le fond dur après la teinture en s'assurant que le produit de finition ne dissoudra pas en partie le fond dur. A ce propos, il ne faut pas oublier que si on fait une teinture à l'eau, il faut impérativement la bloquer avant de passer le produit de finition s'il est aussi en phase aqueuse.
Pour le bouche pore, cela dépend du type de bouche pore que tu utilises. Si c'est de la ponce en poudre, c'est impérativement avant la teinture ( mais la teinture peut être un peu difficile) ou après la teinture et le fond dur (mais les pores seront bouchés avec de la ponce et de la poudre de fond dur donc blanchâtres). Attention dans ce cas à ne pas éliminer par abrasion toute la couche de fond dur: si on atteint la teinture, c'est la catastrophe (ne pas hésiter à remettre un couche de fond dur en cours de remplissage si nécessaire après avoir bien éliminé la ponce en surface bien entendu).
Si c'est un bouche pore en pâte, il vaut mieux le passer après le teinture mais après avoir passé un produit de blocage (exemple Prim'so chez Laverdure) pour éviter de délaver la teinture. Alternativement, on peut le passer avant la teinture mais en ponçant soigneusement (grain très fin) ensuite pour éliminer tout ce qui serait en surface du bois et ferait des marques sur la teinture. Si c'est une céruse, c'est impérativement après teinture et blocage( et il faudra rebloquer après la céruse).
Attention, le Prim'so ne se passe surtout pas à la mèche de coton, il faut utiliser un pinceau de bonne qualité sans trop travailler ou mieux un pistolet.
Avatar de l’utilisateur
Namichel
Accro
Messages : 260
Inscription : 18 oct. 2022, 22:14
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par Namichel »

Merci !
En clair il faut tester, mais ça je l'aurais deviné :mrgreen:

Mais non sérieux c'est le meilleur des conseils, faire des tests jusqu'à ce qu'on soit satisfait.
Et tester jusqu'au bout, avec le ponçage, fond dur, vernis ou huile, la totale

Bref c'est tout un monde ...

Est-ce qu'on peut bloquer la teinte avec un fond dur ? (histoire de limiter le nombre de produits qu'on utilise)

Sinon pour le hêtre, j'ai lu sur ce site qu'ils recommandent d'utiliser un mordançage au bichromate de potassium.
Déjà testé ?

Merci encore !
--
Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu'on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente. Devise Shadock
patrick63
Accro
Messages : 978
Inscription : 27 nov. 2020, 17:12
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par patrick63 »

On peut bloquer une teinte à l'eau avec un fond dur cellulosique.
Le bichromate de potassium était un produit très utilisé par les ébénistes jusqu'à il y a une trentaine d'années. Il est maintenant presque totalement abandonné (sauf restaurations et encore...) à cause de sa toxicité et de la pollution qu'il entraine.
Il peut agir de deux façons: soit comme oxydant des tanins du bois et tous les bois ne réagissent pas la même façon, loin s'en faut, soit comme produit de mordançage.
J'ai fait un petit test avec des bois courants que j'avais à l'atelier:

Image

On voit bien que le chêne réagit très fortement, l'orme et le frêne (c'est du frêne olivier) beaucoup moins, le noyer très peu, le tilleul et le hêtre pas du tout à part la couleur jaune/orangée du bichromate lui-même.

Il parait qu'on peut reproduire une couleur de type brou de noix sur n'importe quel bois avec une couche de bichromate puis une couche de pyrogallol. Je n'ai jamais essayé et je n'en vois pas l'intérêt.

Pour l'utilisation comme produit de mordançage , si vraiment on veut les utiliser, il vaut mieux se tourner vers des produits comme l'alun, beaucoup plus faciles à utiliser et moins dangereux. Mais ce n'est vraiment intéressant qu'avec des vieilles méthodes de teintures et pourquoi utiliser des produits dépassés alors que les solutions colorantes modernes sont très efficaces?
Avatar de l’utilisateur
Namichel
Accro
Messages : 260
Inscription : 18 oct. 2022, 22:14
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par Namichel »

Un grand merci pour cette réponse !
Génial love

Je n'ai rien contre les produits modernes si ce n'est que j'aime comprendre ce que je fais et que souvent la composition est mystérieuse, voir absente.
Fabriquer sois-même un produit est intéressant intellectuellement parlant.
Et quand tu regardes l'état d'un stradivarius tu te demande si nos techniques modernes sont vraiment meilleures que les anciennes recettes.
Parmi les meubles Ikea qu'on achète actuellement, qu'est ce qu'il en restera dans 300 ans ?

Après il y a souvent de bonnes raisons qui font qu'on est passé à autre chose, mais souvent le produit moderne est conçu pour la rentabilité, pas pour la qualité et surtout j'ai toujours envie de tester des trucs :mrgreen:
--
Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu'on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente. Devise Shadock
patrick63
Accro
Messages : 978
Inscription : 27 nov. 2020, 17:12
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par patrick63 »

Je pense qu'on a la même opinion des meubles IKEA et de nombreuses fabrications actuelles. Cela dit, il faut aussi intégrer ce qui est un progrès réel. Dans ce qui nous intéresse ici, les teintures actuelles de type acryliques sont beaucoup plus stables et plus faciles à utiliser que de nombreuses teintes traditionnelles. Alors pourquoi s'en priver? Par ailleurs où fais-tu commencer l'age des teintes "modernes" et finir celle des teintes "traditionnelles"?
Récemment un bureau de Louis XIV en marqueterie Boulle a été restauré par les ateliers des musées de France https://www.youtube.com/watch?v=OXWPV4GH-oY. Il manquait
des éléments de marqueterie en laiton et en écaille de tortue (le meuble avait été très mal traité par les anglais....). Les restaurateurs ont utilisé la découpe laser pour refaire les éléments manquants. Les éléments à l'origine avaient très certainement été découpés avec un bocfil sur un âne de marqueteur. S'il avait été restauré au 19ème siècle, les restaurateurs auraient sûrement découpé les éléments manquants sur un chevalet de marqueteur, au 20ème siècle sur une sauteuse de type Guillet. A partir de quel moment est ce que cela devient anormal?
Dans un autre domaine, les colles actuelles sont bien plus performantes et bien plus facile d'utilisation que les colles animales traditionnelles. Faut-il se priver de ces colles parce qu'on ne sait pas ce qu'elles contiennent (sans pour autant renoncer aux colles animales pour des utilisations très spécifiques)?
Avatar de l’utilisateur
Namichel
Accro
Messages : 260
Inscription : 18 oct. 2022, 22:14
Localisation : Suisse
Contact :

Re: Essai de teinture

Message par Namichel »

Merci pour la réponse.
Je me méfies de l'acrylique typiquement, je trouve ça moche (surtout en peinture artistique, comparé à la peinture à l'huile la matière acrylique est plate, sans profondeur et sans vie, ça ne vibre pas et c'est pas résistant), mais je ne savais pas qu'on l'utilise comme teinte bois, pour moi c'est une couche filmogène.

Logiquement une teinte bois devrait être non filmogène, sinon il va y avoir une interaction entre le teinte et le vernis.
Donc je ne mettais intuitivement aucun liant, juste du pigment et un diluant (eau ou alcool)
Éventuellement si je veux faire une finition huile ou cire, je mettrais de la térébenthine avec un peu d'huile.
A tester.

Je n'ai rien contre une découpe laser typiquement, c'est le résultat qui compte et au laser c'est propre.

Pour la colle, autre dilemme, j'utilise actuellement soit de la colle vinylique, soit de la PU, mais j'ai discuté avec des ébénistes qui ne jurent que par les colles anciennes,
du coup j'ai envie de tester.

Mais pour en revenir à la teinture, je vais faire des tests c'est le mieux.
Merci encore !
--
Avec un escalier prévu pour la montée, on réussit souvent à monter plus bas qu'on ne serait descendu avec un escalier prévu pour la descente. Devise Shadock
Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité